Bio lointain vs non-bio local : un choix pas si cornélien

24 octobre 2017

Vaut-il mieux choisir une carotte bio venue de l’étranger ou une carotte non-bio issue de l’agriculture locale ? C’est très concrètement la question à laquelle répond un petit livre de Lucien Willemin.

Ex-homme d’affaires, le Chaux-de-fonnier s’est passionné pour les questions écologiques et est devenu conférencier et écrivain. Son dernier livre s’intitule : « Tu parles, Charles ! Manger local, c’est loin d’être idéal ».

Un titre qui peut paraître un peu provoc’, à l’heure où la production locale de nourriture est portée aux nues… Mais ce n’est pas l’idée, explique Lucien Willemin.

Lire la suite

Logan Lucky

24 octobre 2017

L'histoire que notre super-héros Ciné-Man vous conte cette semaine, c'est celle des frères Jimmy et Clyde Logan, deux garçons que tout le monde croit maudits ! Et forcément, quand ces deux frangins malchanceux vont se lancer dans un projet de braquage de grande envergure, ça va mal tourner…

« Steven Soderbergh revient ici avec une sorte d'Ocean's Eleven au pays des bras cassés, au propre comme au figuré ! » Ciné-Man

Logan Lucky de Steven Soderbergh, ça sort ce mercredi 25 octobre en Suisse romande.

Élémentaire mon cher Guitar Watson

24 octobre 2017

Le tempétueux mois d'octobre touche à sa fin et déjà GRRIF se baisse pour récolter quelques disques que le l'Internet, les rencontres et les écoutes ont poussés jusqu'à nous. De Johnny Guitar Watson à David Axelrod en passant par des artistes émergents tel que Tom Misch, Mura Masa ou Isaac Gracie, la Sélection GRRIF du mois vous offre une échappée libératrice et éclectique. Un voyage qui, on l'espère, vous permettra une évasion d'un peu plus d'une heure. A écouter sur Spotify et ci-dessous sur Soundsgood.

Lire la suite

Une transe façon Pandour

23 octobre 2017

L'année dernière, les fribourgeois de Pandour ont mis en liberté leur premier album sur le label Cheptel Records.

Ursa Minor c'est la promesse d'une musique à écouter l'après-midi prélassé sur un canapé.

C'est un son calme, mais qui n'est jamais ennuyeux. Cela tient sans doute à la composition du groupe, deux artisans du son électronique et deux guitaristes.

Un mélange électro-instrumental qui nous fait nous demander comment ça se passe lors de la composition des morceaux. C'est Simon Moser, un des guitaristes qui nous répond.

 

 

Il suffit d'écouter quelques titres de Pandour pour se rendre compte que les influences musicales sont diverses et variées.

Simon nous explique que chacun amène ses goûts et ses écoutes du moment dans le travail de Pandour.

 

«j'écoute des trucs un peu tout doux »

 

La musique de Pandour a sa place en fin de soirée devant un public qui a déjà transpiré son énergie, mais aussi dans les après-midi d'été pour entrer dans une transe psychédélique. On a demandé à Simon quel est pour lui le meilleur moment pour s'adonner à l'écoute de Pandour.

 

 

Les fribourgeois de Pandour, un groupe à écouter et ré-écouter

«On n’a pas assez lutté contre le harcèlement sexuel»

20 octobre 2017

Cette semaine, les témoignages d’harcèlement sexuel ont pris beaucoup d’ampleur sur les réseaux sociaux avec  #MeToo et #Balancetonporc.

On a demandé à Nicole Baur, délégué à l'égalité dans le canton de Neuchâtel si l'ampleur du phénomène l'a étonné.

 

L'affaire Harvey Weinstein n'est de loin pas la première affaire harcèlement sexuel à susciter des réactions.

Alors, qu'est-ce qui cloche dans la façon dont on lutte contre le harcèlement sexuel?

Le côté obscur de la pop

20 octobre 2017

Cette semaine Sonar éteint la lumière pour mieux ressentir la pop sombre et minimaliste de MGMT. Le groupe américain est de retour et lorgne en direction de Depeche Mode en délaissant un peu le son psychédélique au profit d’une pop new wave aux relents gothiques. // Sébastien Tellier se lâche sur la BO de la série A Girl is a Gun et retrouve toute sa « Sexuality », celle-là même qu’on avait tant aimé sur son album de 2008. // Bug des Internets ou nouveau morceau de l’Impératrice ? Ecoutez Erreur 404, avant de redémarrer votre computer. Toute la playlist de Sonar est sur Spotify et ci-dessous sur Soundsgood.

Lire la suite

Son cri d’amour à la culture

20 octobre 2017

Directrice du théâtre populaire romand, Anne Bisang est également metteure en scène. Metteure avec un E. Un E qui ne s'entend pas mais qu'elle pense très fort.

La mise en scène, son espace de liberté loin des conventions qui permet de penser le monde, représente sa vie, son lien aux autres.

Dans Engrenage, Anne Bisang nous parle non seulement de l'amour qu'elle voue à son métier, mais également de sa vision de la culture, vecteur selon elle de vitalité démocratique. Celle qui pense que certains foyers de créativité sont encore étouffés, revendique un meilleur soutien des pouvoirs publics envers la culture qui structure et nourrit la pensée, l'imaginaire et les émotions des citoyens.

« Si on enlève la culture, on enlève l'âme du monde »

Design Night: un aperçu du monde de demain

20 octobre 2017

Jeudi soir, la Design Night est revenue pour une 2ème édition à la Case-à-Chocs à Neuchâtel.

Organisée par l’entreprise Autodesk, le concept est simple : on se balade et on teste les dernières technologies de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

 

On a demandé à Aurélia, la responsable de la soirée en Suisse, quel est l’intérêt de découvrir ces technologies à des soirées comme la Design Night.

 

« On pense que c'est de la science-fiction, mais ces technologies sont déjà là »

L’invité mystère

20 octobre 2017

La plupart du temps, les mails que les musiciens nous envoient à programmation@grrif.ch sont très complets avec biographie de l'artiste, liens (streaming, download), un compliment sur notre radio et en introduction un texte qui transpire la motivation.

Mais hier, GRRIF a reçu un mail bien plus sobre.

«Salut,
On est Ghoster, voici notre première fête lente et sale.
Tendrement votre,
B & G»

En prime deux liens (Youtube, Soundcloud) pour écouter Fête 1, visiblement le premier morceau de Ghoster. De la « techno for rejets » selon l’intitulé du mail. On n’en saura pas plus (même après avoir essayé de les contacter). Aucune autre info sur les réseaux sociaux. Bref, un mystère qui ne fait qu’ajouter une aura toute particulière à cette fête lente et sale. Et comme on a le sentiment de flairer quelque chose, de découvrir un groupe qui mérite d’être connu, on vous le met juste ici. Que la fête commence !

visite des coulisses de Fri-Son

19 octobre 2017

Julia travaille à Fri-Son depuis plus de 4 ans et c'est tout naturellement que la salle de concert fribourgeoise est devenue son second chez-soi.  Le temps d'un après-midi, Julia nous guide dans trois lieux de Fri-Son qui raconte des histoires.

Pour le premier endroit, on prend de la hauteur.

La suite de notre visite nous mène dans la cuisine, le coeur de Fri-Son. Selon Julia, c'est un lieu de réunion informel parfait pour développer de nouveaux projets en équipe. Et pour elle, quelle a été la plus belle idée qu'elle ait eu dans cet endroit?

On termine la visite avec le couloir que les artistes traversent avant de monter sur scène.

«jusqu'ici, les artistes sont juste des personnes»

Les histoires des artistes hantent la salle de concert du Fri-Son à Fribourg. Et, c'est au travers de la parole des gens qui y travaillent que les anecdotes se transmettent. Les portes se referment sur cette visite des coulisses.

IMG_1285
Plus d'articles