«Sibyl», le nouveau film de Justine Triet

28 mai 2019

Cette semaine, notre super-héros du 7ème art, Ciné-Man, vous propose de faire la connaissance de Sibyl ; une romancière reconvertie dans la psychanalyse qui va faire la rencontre de Margot, une patiente qui va chambouler toute sa vie.

«Ce que j'aime beaucoup dans Sibyl, c'est la complexité de la structure du film.» Ciné-Man

Lire la suite

Celui qui cache des secrets dans sa musique

27 mai 2019

Tout l'univers du fribourgeois Manuel Oberholzer gravite autour de la musique. L'électro, il est tombé dedans depuis tout petit grâce à un ordinateur Amiga 500.

«On m’a viré des cours de flûte à l’école primaire à cause de «jeux anarchiques».»

Aujourd'hui, son projet principal, Feldermelder, sillonne la planète des Etats-Unis à la Chine, en passant par Londres ou Berlin, tout en conservant un puissant encrage local. Concerts, performances, production, installations audiovisuelles, cet ancien programmateur de Fri-Son est aussi un des fondateurs du label OUS.  Entre jazz classique, musique électronique et analogique, dans Engrenage Manu nous explique comment il a réussi à cultiver un son à la croisée du vivant et du numérique.

«J’aime bien créer de la musique unique (…). Quelque chose de chaleureux où la distinction entre le réel et l’irréel n’existe plus.»

«Le plus important c’est de ne pas être nostalgique. De penser que ce qui était juste hier, va être juste demain.»

DjSet 258 Anna et Léon

24 mai 2019

C'est un binôme qui nous reçoit aujourd'hui, dans un vaste appartement d'époque à la Chaux-de-Fonds.  Anna revient de chez le tatoueur, le cellophane en écharpe, et Léon nous a préparé le frichti de la mort sur la table. Mais au-delà des souffrances de la chair et des plaisirs de la chair, on va surtout partager avec eux le bonheur des disques. Ou peut-être devrais-je dire « expérimenter » le bonheur des disques parce que le premier atome crochu entre Anna et Léon, c'est la musique expérimentale.

Ça, et les rencontres avec des gens.

Pour la rencontre, c'est fait. Ne reste maintenant plus que les explorations sonores.

  • Intro: 1997 EV // Drysun Acid
  • Combat Wombat // Displaced Peoples
  • Abstral Compost ft. Emalot // Synapse
  • Techno Thriller // Hell
  • Royal Cubit // Purcel is a Virgin
  • Dame Area // Il Ciclo Ritorna
  • Holyday Inn // Mob mob mob
  • Madame Patate // Monsters
  • Ben Frost // Híbakúsja
  • La Chasse // Mère Noire
  • Fucked Up // The Other Shoe
  • J&L Defer // Hard Fiction Road
  • Tzii // Life is Beautiful

Steve Lacy, un premier album éclaté

24 mai 2019

Apollo XXI est un album important. Il est d'abord le premier long format d'un artiste extrêmement talentueux âgé d'à peine 21 ans. Il est aussi un produit lo-fi et indépendant puisque son auteur, Steve Lacy, a poliment décliné les ponts d'or proposés par les maisons de disques. Bref, dire que cet album lui ressemble est un euphémisme. Libéré de toute contrainte, Steve Lacy se lâche, compose à l'instinct et bricole un disque unique qui ne ressemble à aucun autre. Playground, tube indé de l'été est à écouter dans la playlist du dernier Sonar.

Lire la suite

Passion LEGO avec Arnaud

23 mai 2019

Pour se lancer dans la reproduction miniature de la vieille ville de Bienne en LEGO, il a fallut à Arnaud une réserve de pièces non négligeable; certaines briques proviennent de sa collection d'enfance, d'autres ont été achetées à des particuliers mais au final elles trouveront toutes leur place dans cette grande composition.

Les LEGO peuvent être un jeu d'enfant, mais c'est aussi une passion d'adulte. Un dada qui prend petit à petit plus de place dans l'univers d'Arnaud mais sans jamais l'étouffer.
La passion colorée d'Arnaud, ces petites briques de couleurs qu'on appelle LEGO, c'est ça qui nous intéresse dans Big dada.