Un bureau pour la clubculture alternative

19 octobre 2019

Il y a quelques mois, dans l'enceinte de la Rote Fabrik à Zurich, Isabelle von Walterkirchen a fondé le Clubbüro : une plateforme dévolue à la défense de la musique électronique alternative qui propose une manière « consciente » de faire la fête. Trois missions principales sont inscrites au cahier des charges :
–  l’accès des jeunes générations (dès 12 ans)
– la mise en avant des expériences de niche et de l’avant-garde artistique
– l’engagement socio-politique

Dans Engrenage, Isabelle nous explique pourquoi c'est nécessaire de rassembler cette clubculture zurichoise qui n'a pas peur des expérimentations artistiques et sociales.

«Si je pouvais, j'éliminerais les genres musicaux, les cases.»

Dirty Sound Magnet et l’album transgénique

18 octobre 2019

Stavros, Marco et Maxime, trio fribourgeois de Dirty Sound Magnet, sont passés à GRRIF pour connaître des bonnes adresses de restaurant chinois. Comme ils étaient là, ils en ont profité pour présenter leur nouvel album Transgenic, sorti aujourd'hui chez Hummus Records.

Un album de power rock coupé au psychédélisme, tellement travaillé qu'on s'est fait avoir comme des bleus.

« C'est un album malgré tout de guitare. »

Lire la suite

« Chapeau Melon et Bottes de Cuir », l’avènement de l’érotisme sado-masochiste à la télévision

17 octobre 2019

La série explose grâce à Emma Peel

En 1967, Chapeau Melon et Bottes de Cuir débarque sur les écrans français. Interprétée par Diana Rigg, Emma Peel y incarne une nouvelle image de la femme : intelligente, volontaire, sexy, c'est la première héroïne féministe du petit écran. Ce qui peut s'expliquer par le fait que le rôle d'Emma Peel avait au départ été écrit pour un homme. Toujours est-il que c'est grâce à ce personnage que la série explose et arrive jusqu'en France.  

Une nouvelle vision de l'érotisme

Chapeau Melon et Bottes de Cuir dévoile une nouvelle esthétique érotique, tournée vers le sado-masochisme. Emma Peel doit en effet s'extirper de situations dignes des pires sévices : ficelée sur des rails, vendue aux enchères, réduite en esclavage dans un harem, menacée d'être torturée au fer rouge, ou encore d'être découpée en morceaux.

Une héroïne triomphante

Mais c'est toujours son côté dominateur qui l'emporte. Armée de sa combinaison moulante qui dévoile tout sans rien montrer, souvent de cuir – ce qui inspire l'excellent titre de la série en français, le titre original étant The Avengers – très sexy, Emma Peel peut faire la bagarre en toute liberté, sans prendre le risque de montrer sa culotte.

L'envers du décor

Dans plusieurs interviews accordées aux médias et à la télévision ces dernières années, Diana Rigg confie que, même si elle reste très reconnaissante envers les producteurs de la série, la réalité n'était pas si glamour :

« Je me sentais rabaissée, parce que j’étais bien plus que cette simple image de femme sexy. D’ailleurs, la combinaison en cuir que je portais était très inconfortable, et me faisait transpirer beaucoup, ce n’était vraiment pas sexy, en vrai. »

Jusqu'à la censure

Au total, cinq épisodes de la série sont censurés aux États-Unis. Parmi eux, on se souvient surtout du sulfureux Club de l'Enfer, l'épisode 21 de la saison 4, où Emma Peel agite le fouet attifée d'un collier de chiens à piques.

Le dada d’Elias Richter, c’est le catch

17 octobre 2019

Le catch ce n’est pas qu’un sport à grand spectacle que l’on regarde à la télévision les fesses vissées dans notre canapé. Le catch, c’est un sport que l’on trouve aussi en Suisse, que l’on pratique aussi en Suisse.

Dans un café neuchâtelois, on rencontre Elias Richter.
Le temps d’une émission, Elias nous parle de ses débuts de catcheur tardif mais aussi de ses prises favorites et du public qui s’enflamme quand les catcheurs montent sur le ring.

Le catch, c’est un sport de combat qui a quelques codes légèrement kitsch mais c’est peut-être aussi ça qui le rend si attractif.
Aujourd'hui, l'émission Big dada se passionne pour le catch en compagnie d’Elias.

 

Tristan et Iseut, in love jusqu’au bout de la night

17 octobre 2019

La Littérature aime bien les histoires d'amour de gros losers. Madame Rochefort te raconte l'une des versions du mythe de Tristan et Iseut :

 

Tristan a un début de life assez pourri, parce que ses deux ramps crèvent quand il est tout bébé. Ensuite, il est kidnappé par un gang de batards, mais heureusement, il est recueilli par un keum assez sympa, le roi Marc. En grandissant, Tristan est hyper stylé, il sait tout faire! Donc quand il faut aller buter du gros géant dans la montagne, Marc le laisse aller se fighter. Tristan réussit à casser la gueule du géant mais il est un peu blessé quand même.

« Ce n'est qu'en Irlande, qu'on peut trouver de la meuf bien fraiche »

A la cour du roi Marc, c’est un peu le foutoir, parce que justement, le roi Marc doit absolument pécho pour essayer d’avoir un fils ! Mais Marc est super difficile, il veut ken la plus belle nana du monde, et à priori, ce n’est qu’en Irlande qu’on peut trouver de la meuf bien fraiche… C’est Tristan qui se propose d’aller chercher une belle go pour son tonton, parce que c’est un gentil petit gars. En Irlande, il tombe sur Iseut, et clairement, c’est une bombasse. Tristan veut la ramener au pays, mais la reum d’Iseut est un peu stressée. Du coup, elle prépare un petit cocktail gique-ma pour sa fille : Iseut doit le boire, et son futur keum aussi, et ils seront in love pour le restant de leur life. Sauf que sur le bateau qui ramène Tristan et Iseult chez le roi Marc, eh bien il y a une servante trop débilos qui leur sert le fameux cocktail, sans savoir que c’est gique-ma ! Et Tristan et Iseut tombe raide dingo l’un de l’autre. Et ça, c’est vraiment la loose, parce qu’Iseut doit se marier avec Marc, et pas Tristan !!!

« Tristan et Iseut regrettent la vie de château »

D’ailleurs, le mariage a lieu, mais le soir venu Iseut couche avec son Tristan, en scred. Problème : ils se font gauler par un nabot et d’autres gars, qui les dénoncent à Marc. Le roi est tellement vénère qu’il veut buter Tristan et Iseut ! Mais Tristan réussit à se casser, et il finit par libérer sa nana d’amour. Ils vivent alors dans la forêt comme de vrais cas soc’, ils regrettent trop la vie de château chez Marc. Tristan dit à Iseut qu’elle devrait retourner chez son keum, et faire genre elle est trop désolée, comme ça elle pourra de nouveau faire du shopping et bouffer dans des restos 4 étoiles… Tristan quant à lui va s’offrir des vacances au Club Med, pour bien s’éloigner de sa copine et du château. Marc est vraiment refait de revoir Iseut, parce qu’il était en chien sans elle. Mais le nabot et les autres potes du roi lui disent de tester Iseut pour bien voir si elle ne lui raconte pas que du mytho… elle réussit un coup de bluff, et au final, Tristan revient de vacances et est de nouveau accepté chez le roi. Sauf que Tristan et Iseut se ressautent dessus, et Marc les capte, et renvoie Tristan loin du château.

« Tristan crève d'avoir trop badé et attendu »

Le gars n’a plus rien à perdre alors il va faire la guerre, mais un jour il est méga blessé. Il dit que son rêve, ce serait de revoir Iseut. La meuf est en route, mais Tristan n’y croit plus, alors il crève d’avoir trop badé et attendu. Et Iseut ne peut pas supporter de voir son keum mort, alors elle se fait sauter la cervelle. Le roi Marc apprend le désastre et est trop dégouté. Il fait enterrer les deux djeuns dans des tombes, côte à côte. Et des petites fleurs poussent sur les deux tombes, parce que même 6 pieds sous terre, Tristan et Iseut sont toujours méga in love.

«In the Tall Grass», le retour attendu de Vincenzo Natali

15 octobre 2019

Cette semaine, notre super-héros du 7ème art, Ciné-Man, vous emmène vous perdre à jamais dans les hautes herbes, au cœur d'un mystérieux champ.

«Vincenzo Natali fait preuve ici d'une immense inventivité dans sa manière d'exploiter un décor minimaliste.» Ciné-Man

«In the Tall Grass», de Vincenzo Natali, adapté d'une nouvelle de Stephen King et de son fils Joe Hill, c'est disponible sur Netflix depuis le 4 octobre 2019.