Un porte-voix pour les fantômes et les inaudibles

16 juin 2017

Samedi soir, le  LUFF (Lausanne underground film&music festival) organise une soirée de soutien avec une performance d'un genre un peu particulier. On a demandé au programmateur du festival, qui est aussi l'un des protagonistes de la performance, Thibault Walter, de nous en dire plus. Apparemment, il sera question de fréquences, de fantômes, et d'oubliés.

On en a également profité pour lui demander comment se porte le festival…

Raphaël Tschudi, un cheval et du whisky

16 juin 2017

L'acteur neuchâtelois Raphaël Tschudi est venu nous parler de « Sons of Bitches », un western-rösti qu'il co-produit et dans lequel il joue le rôle d'un chasseur de primes.
Dans les Culturbitacées, on a parlé du tournage de ce court-métrage bien de chez nous, et on lui a demandé comment réussir sa carrière de comédien en Suisse.

« La vie d'Adèle (…) pour moi c'est du voyeurisme. Si on me le propose, je pense que j'éviterais de faire ça, je dirais non. »

DjSet 201-Foxhound

15 juin 2017

Vous allez éprouver l’enthousiasme solennel que peuvent ressentir les archéologues.

 

Cette semaine, DJSet se rend chez le biennois Foxhound, collectionneur de disques, de consoles de jeu vidéo et de figurines Transformers d’un autre temps. Par bonheur, si certaines pièces de sa grotte de Lascaux sont intouchables, le reste se partage sans vergogne; parfois avec ses potes accoudés à la fenêtre.

 

Aujourd’hui nous seront seuls avec notre guide, un thé de menthe frais posé sur un tabouret et son armée de jouets comme seule audience.

 

  • Prince Nico Mbarga & Rocafil Jazz // Happy Birth day.
  • Afrodita // Africa my dear
  • Sammy Cropper // Onipa Animuonyam
  • Irakere // Rucu rucu a Santa Clara
  • Sabakoe // Kiskisie
  • Sonny Khoeblal & Rhythmic Touch // Craziest
  • The Gene Dudley Group // Inspector Norse
  • The Black Ghosts // I want nothing (Vincent Markowski remix)
  • Abahambi // Abahambi
  • Harry Stoneham // Move in
  • Ozdemir Erdogan ve Orkestrasi // Uzun Ince Bir Yoldayim
  • Demon Fuzz // Past present and future
  • Madvilain // Great day today
  • J Dilla // Last donut of the night
  • Dj Taye ft. Dj Manny // Burnin ya boa
  • Dj Earl ft. Taso // Smoke dat green
  • Dj Diamond // Karlis mood
  • Dj Marfox // Radio Oxigenio AM
  • Gonjasufi // Duet

Quel son fait la mort autour de vous ?

13 juin 2017

C'est Arthur Henry qui, ce mois-ci, a accepté de passer de GRRIF à trépas. Le beatboxer de La Chaux-de-Fonds, leader de Koqa Beatbox, a pris place dans notre cercueil, pour une interview philosophique et horizontale. L'occasion d'évoquer sa jeune mais déjà riche carrière musicale, à travers les rencontres qui marquent, les souvenirs qui restent, les regrets et les fiertés.

«Moi, ce que j'aimerais, c'est faire partie d'une génération qui a changé quelque chose.»

C'est sur la route qu'Arthur Henry imagine avoir perdu la vie, peu avant de fêter ses 26 ans. Il laisse à ses proches le soin de décider ce qu'il adviendra de ses restes, et de la cérémonie à organiser, mais envisage que le titre «Oya» du duo Ibeyi pourrait accompagner sa mort. Quant à ce qui l'attend de l'autre côté, il penche pour la théorie du «rien».

Drogue, amour, torture : l’artiste qui crée constamment sous influence

13 juin 2017

Tout a commencé le 30 mars 1995… c’est à cette date que Bryan Lewis Saunders commence à se dessiner lui même. Jusqu’à la fin de sa vie il décide de réaliser un autoportrait par jour avec toutes sortes de techniques. Jusqu’à aujourd’hui, il a réalisé plus de 10’000 dessins de sa frimousse, tous différents, «comme les empreintes digitales ou les flocons de neige» dit-il.

Jusque-là, rien de nouveau ! ça fait longtemps que les artistes font leur autoportrait. Sauf qu’un jour, Bryan décide d’expérimenter comment différentes substances psychoactives peuvent influencer ses dessins et la perception qu’il se fait de lui-même en se dessinant.

«Violet le matin. Bleu l'après-midi. Orange le soir. Les voilà mes trois repas, monsieur le petit malin. Et vert le soir. Aussi simple que ça. 1 2 3 4. »

Pendant 62 jours, il va prendre 62 drogues différentes : une par jour, avant de réaliser son autoportrait.

Le panel des drogues va des champis à l’absinthe ou au cannabis, en passant par les sels de bain, le valium, la cocaïne et le crystal meth…

Résultats : les auto-portraits sont souvent hyper colorés et complètement psychédéliques… parfois on ne le reconnaît pas tellement les traits sont minimaux, agglomérés ou hallucinés.

Lire la suite

Passe-moi le disque !

12 juin 2017

Qui sommes-nous ? Des passeurs, rien d’autre. Nous écoutons, sélectionnons et proposons la musique qui nous touche pour ensuite vous la diffuser, dans l’unique espoir de susciter chez vous un intérêt. Et lorsque cet intérêt ce mute en passion ou en obstination, alors nous avons atteint notre but. Soif de découverte musicale ? C’est par ici et sur Spotify.

«Une bombe qui explose au ralenti»

Lire la suite

Plus d'articles