Le papa des zombies est mort

17 juillet 2017

Pour Georges A. Romero, on aurait pu imaginer une mort violente, pleine d'entrailles et de sang, à l'image de ses films. Mais non, le vieux monsieur est mort cette nuit dans son sommeil en écoutant la bande-son d'un de ses films préféré, L'Homme tranquille.

Le « papa » des zombies

En 40 ans, Georges A. Romero a consacré 6 films aux morts vivants bouffeurs de cerveaux. C'est grâce à lui que le zombie est devenu une figure culturelle et cinématographique aussi importante.
Sa contribution la plus connue c'est « La nuit des morts vivants », sorti en 1968.

Pas que du gore

A travers la figure du zombie et les personnages de ses films, Romero a critiqué la société américaine: sa consommation à outrance, sa recherche de la médiatisation à tout prix et son racisme.

 

Pour l'anecdote, l'acteur principal de « La nuits des morts vivants » est noir et le film est sorti à peine un an après la fin de la ségrégation aux États-Unis.

 

George A. Romero est mort et grâce à ses films, vous savez quoi faire s'il sort de sa tombe pour vous bouffer.

Il y a quelques semaines, Ciné-man nous parlait d'un livre consacré à sa carrière

Web : des lenteurs pour la bonne cause

12 juillet 2017

Si vous trouvez votre navigateur web poussif ce mercredi, ce n'est peut-être pas de la faute de votre navigateur web.

Le phénomène ne va pas toucher internet en entier, mais certaines des adresses les plus populaires : Netflix, Amazon, Twitter, Reddit, Kickstarter, Spotify, Airbnb ou encore Dropbox, qui figurent parmi les 23'000 et quelques sites engagés dans cette action : un ralentissement volontaire du déroulement de leurs pages.

 Comme nous l'apprend un blog du journal Le Temps, il s'agit en fait d'une mobilisation coordonnée entre une organisation de protection des libertés sur internet, des groupes d'activistes et les géants du web. Et s'ils nous font subir ça, c'est pour dire leur opposition à la révision d'une loi votée en 2015, qui garantit la neutralité d'internet. Cette loi est désormais remise en question par le nouveau directeur du régulateur des télécoms, la FCC, un certain Ajit Pai, nommé par un certain Donald Trump. Cette révision est soumise aux commentaires du public jusqu'au 16 août.

« Ce que subiraient les utilisateurs si la neutralité du web n'existait pas. »

La neutralité du web garantit aujourd'hui que les opérateurs télécoms ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs, et qu'ils soient de simples transmetteurs d'information, comme les télécoms, en somme.

 Les entreprises qui participent à cette journée d'action vont donc afficher des alertes sur leurs pages d'accueil, et simuler des messages «bloqués» que les utilisateurs subiraient régulièrement dans un monde où la neutralité du net n'existerait pas. Depuis ces pages d'alertes, les utilisateurs américains pourront même faire part de leur opposition au Congrès et à la FCC.

Mais même si la bataille va se dérouler aux Etats-Unis, ce qui est en jeu nous concerne tous. L'inventeur du World Wide Web lui-même, Time Berners-Lee, l'explique ainsi : « Imaginez ce qui se passerait si les fournisseurs de services Internet – généralement une poignée de grands distributeurs de contenu qui contrôlent le marché – étaient autorisés à violer la neutralité du réseau. Ils pourraient alors obliger les entreprises et les particuliers à payer une prime pour s'assurer que leur contenu s'affiche rapidement, ou qu'il s'affiche tout court. »

Playlist : le grand frisson de l’été

11 juillet 2017

Évoquer l'été en faisant référence aux éternels coucher de soleil, ciel bleu azur et sable chaud, ça peut paraître à première vue ennuyeux. N'empêche que n'importe quel être sensé qui écoute Voices de Blundetto un jour d'été, casque vissé sur les oreilles et yeux tournés vers le ciel, sait de quoi je parle : de cet instant précis où, en l'espace de quelques secondes, vous avez le sentiment de ne faire qu'un avec le cosmos. Moment marqué par un grand frisson qui vous parcourt le corps et vous fait vous sentir terriblement vivant. En espérant vous provoquer 57 frissons pendant 3h35, GRRIF vous souhaite un bel été, plein de musique. La playlist est en streaming sur Spotify.

Lire la suite

Playlist omnipotente

7 juillet 2017

Pour la dernière de la saison, il fallait bien un titre qui claque un minimum. Même s’il est vrai que l’énoncé en question nous a plutôt été inspiré par Omni, groupe génial qui figure (et à juste titre) en tête de la dite playlist.

«Il est défoncé et pédale sous la pluie»

Le groupe s'appelle Omni. Si le nom peut faire penser à une marque de lessive qui lave plus blanc que blanc, Omni c'est surtout un rock plus lo-fi, plus dansant, plus déconstruit et plus génial que tout ce qu'on a entendu depuis le début de l'année. Vivement l'album. // Parait que le mec est souvent défoncé et qu'il lui arrive de pédaler sous la pluie pour se pointer trop tard à ses rendez-vous. Il s'appelle Nick Hakim. Si sa vie semble compliquée, sa musique, elle est sublime (et un brin torturée, ok). // Presque aussi addictif que la série du même nom, Lost interpelle, surprend et touche au cœur. On lui souhaite un fin moins pouet que son homologue télévisuel. La suite de la playlist à écouter en intégralité sur Spotify et Soundsgood.

Terrain Gurzelen : the stade is back

7 juillet 2017

Et si on développait un projet socioculturel dans un stade de foot abandonné ?

 

A Bienne, le stade de la Gurzelen était laissé pour mort par le club local qui visait un terrain de jeu plus pharaonique. Le forum d'architecture de Bienne, triste d'imaginer cet espace devenir un terrain vague grillagé, a demandé à une poignée d'acteurs sociaux et culturels de la ville d'y remettre un peu de vie.

 

Plusieurs mois plus tard, GRRIF rencontre Roman, un des porteurs du projet, assis dans la tribune nord du stade.

Devant eux, une zone du terrain est devenu un champ de patates, une autre, un espace de jeu en plein air pour les enfants, un coin des gradins héberge une radio, la buvette a rouvert…

 

la vie reprend petit à petit.

DjSet 203 – Haya33

6 juillet 2017

Chez Haya33, tout vous invite à la quiétude.

Une fraîcheur bien à l'abri de murs de pierre épais, des tentures exotiques, des plantes jusqu'aux abords des platines et le visage bienveillant de notre hôte, Haya33, paisible.

 

Alors que j'ai encore peur de bousculer le calme ambiant en respirant, madame zen scrute une dernière fois la rangée de disques qu'elle a alignée en arc de cercle sur son tapis, puis elle me regarde comme si un gong avait sonné quelque part dans ma tête.

 

La séance peut commencer.

 

 

  • Max Richter // Sleep (Mogwai Remix)
  • Murcof ft. Vanessa Wagner // Metamorphosis
  • Badbadnotgood ft. Ghostfacekillah // mono + Sour Soul
  • Sun Araw // Release
  • Marvin Horsch // Sun After Rain
  • Rising Sun // Trilogy
  • B12 // An Eternal flame
  • Nathan H // Remote view pt.II
  • Think Twice // Recondite

Le Grand quiz de les groupes suisses

5 juillet 2017

Le sang coule régulièrement sur GRRIF. Tous les mois, deux groupes suisses s'affrontent sur notre antenne dans Le Grand quiz de les groupes suisses. Ça rigole toujours au début et ensuite ça pleure !

« Tintin, j'le déteste ! » FOU !

Cette fois-ci c'est au tour des genevois de The Animen et des neuchâtelois de FOU ! de se déchirer cordialement durant une heure. Plus que deux groupes, ce sont deux cantons lacustres qui s'affrontent aujourd'hui pour l'honneur et la célébrité.

« Louis XVI, il était hyper intéressé par les serrures » FOU !

Laquelle de ces deux formations a brillé au firmament de la musique helvétique et laquelle est repartie avec la queue entre les jambes et les oreilles en sang ? Vous le saurez en écoutant l'émission ci-dessous.

Les règles ne rendent pas les filles plus connes que d’habitude

4 juillet 2017

Apparemment, un doute tenace planait encore dans la communauté des chercheurs en neurosciences : est-ce que le cycle menstruel influence les capacités cognitives des femmes ? En gros, est-ce que les filles sont plus teubés que d'habitude lorsqu'elles ont leurs bringues ?

Une étude très sérieuse de l'hôpital universitaire de Zurich est en mesure de l'affirmer aujourd'hui : le résultat est NON ! Pourtant, elle ne nous dit pas si le verdict est aussi valable pour les blondes.

Merci qui ? Merci la science !

Plus d'articles