DjSet 258 Anna et Léon

24 mai 2019

C'est un binôme qui nous reçoit aujourd'hui, dans un vaste appartement d'époque à la Chaux-de-Fonds.  Anna revient de chez le tatoueur, le cellophane en écharpe, et Léon nous a préparé le frichti de la mort sur la table. Mais au-delà des souffrances de la chair et des plaisirs de la chair, on va surtout partager avec eux le bonheur des disques. Ou peut-être devrais-je dire « expérimenter » le bonheur des disques parce que le premier atome crochu entre Anna et Léon, c'est la musique expérimentale.

Ça, et les rencontres avec des gens.

Pour la rencontre, c'est fait. Ne reste maintenant plus que les explorations sonores.

  • Intro: 1997 EV // Drysun Acid
  • Combat Wombat // Displaced Peoples
  • Abstral Compost ft. Emalot // Synapse
  • Techno Thriller // Hell
  • Royal Cubit // Purcel is a Virgin
  • Dame Area // Il Ciclo Ritorna
  • Holyday Inn // Mob mob mob
  • Madame Patate // Monsters
  • Ben Frost // Híbakúsja
  • La Chasse // Mère Noire
  • Fucked Up // The Other Shoe
  • J&L Defer // Hard Fiction Road
  • Tzii // Life is Beautiful

Steve Lacy, un premier album éclaté

24 mai 2019

Apollo XXI est un album important. Il est d'abord le premier long format d'un artiste extrêmement talentueux âgé d'à peine 21 ans. Il est aussi un produit lo-fi et indépendant puisque son auteur, Steve Lacy, a poliment décliné les ponts d'or proposés par les maisons de disques. Bref, dire que cet album lui ressemble est un euphémisme. Libéré de toute contrainte, Steve Lacy se lâche, compose à l'instinct et bricole un disque unique qui ne ressemble à aucun autre. Playground, tube indé de l'été est à écouter dans la playlist du dernier Sonar.

Lire la suite

Passion LEGO avec Arnaud

23 mai 2019

Pour se lancer dans la reproduction miniature de la vieille ville de Bienne en LEGO, il a fallut à Arnaud une réserve de pièces non négligeable; certaines briques proviennent de sa collection d'enfance, d'autres ont été achetées à des particuliers mais au final elles trouveront toutes leur place dans cette grande composition.

Les LEGO peuvent être un jeu d'enfant, mais c'est aussi une passion d'adulte. Un dada qui prend petit à petit plus de place dans l'univers d'Arnaud mais sans jamais l'étouffer.
La passion colorée d'Arnaud, ces petites briques de couleurs qu'on appelle LEGO, c'est ça qui nous intéresse dans Big dada.

Alice (aka la grosse camée) au pays des merveilles

22 mai 2019

On s'évade dans un monde de folie et d'animaux qui parlent. Dans sa bibliothèque, Madame Rochefort a pioché « Alice au Pays des merveilles », de Lewis Carroll.

Alice s’emmerde. Elle est posée dans son jardin avec sa sista, mais ça la saoule. Alice préfèrerait aller faire du shopping avec ses bestah, mater des keums sur Tinder ou bien se mettre bien en sifflant  des mojitos et des sex on the beach. Mais bon, c’est pas le programme du jour, alors c’est la loose.

« Cramée comme elle est, Alice boit la teille-bou cul sec »

Sauf que tout à coup, Alice capte un petit lapin qui court sa race. Il parle, il a une montre, il se dirige tout droit vers son ter-terrier. Alice, qui se fait iech comme un rat mort, décide de le suivre. Mais une fois dans le trou elle se casse la gueule, et se ramasse contre une table. Là, elle capte une teille-bou, et cramée comme elle est, elle la boit cul sec. Le problème, c’est que la teille-bou contenait un truc chelou, qui rend Alice toute minus ! Elle trouve ensuite un gâteau, et vu qu’elle a la dalle, elle le bouffe, mais ça la fait devenir toute grande, c’est ballot ! Elle chiale, le ter-terrier du lapin se remplit d’eau, puis elle redevient toute petite la meuf, c’est n’imp. Vu qu’elle est minus et qu’il y a de l’eau partout, Alice manque de se noyer, puis elle se retrouve sur une playa, avec une petite souris et d'autres animaux. Ils papotent tous ensemble, mais quand Alice ouvre sa gueule pour parler de sa teuch, ça saoule tout le monde et les animaux se cassent.

« #champignonmagiqueouaisouais »

Alice capte de nouveau le lapin. Apparemment, elle lui aurait pris des gants et un éventail, alors le lapin se vénère et dit à Alice de lui rendre ses affaires ! La p'tite nana ne bronche pas, elle va dans la baraque du lapin, et là, au lieu de lui rendre ses trucs, elle se met bien, elle goûte toutes les binchs du lapin, pour tenter de retrouver sa taille normale. Sauf que ça la fait méga grandir, de nouveau, et que ça défonce la petite maison du lapinou. Bon, au final, Alice bouffe des gâteaux, et elle retrouve une taille un peu plus sympa, même si elle reste quand même assez fat. Ensuite, la nana rencontre une chenille, et celle-ci lui dit que si elle bouffe des champi, elle pourra avoir la taille qu’elle veut ; #champignonmagiqueouaisouais.
Elle en bouffe la race, pour devenir petite et pouvoir rentrer dans une petite maison un peu plus loin. Là, il y a une espèce de princesse qui pète plus haut que son cul, et un bébé qui n’arrête pas de cracher de la morve. La princesse se casse, laisse le baby à Alice, mais ça la saoule, elle n’a pas envie de se farcir un gosse ! Finalement, elle l’emmène avec elle dans la forêt, mais plus elle marche, plus le gosse ressemble à un cochon, alors elle l’abandonne parce qu’elle le trouve cheum. Puis Alice va bouffer et boire, encore, avec un chapelier et un lièvre, ils papotent de trucs chelou, alors elle se barre vite faf parce que tout le monde a l’air complètement, mais complètement pété. Au final, Alice va se faire une petite partie de golf chez la reine, mais la reine c’est une sacrée biatch qui a envie de marave tout le monde, elle gueule tout le temps « Qu’on lui coupe la tête » avec une voix de ouf. La reine veut s’en prendre à la pauvre Alice, elle lui fait un procès comme dans les films. Alice devrait se faire buter mais BAM. Elle se réveille. En fait, tout ça, c’était juste un rêve ! Franchement, on se demande ce qu’elle a fumé, la petite Alice… ça a l’air méga puissant.

 

Des risques, du feeling et du talent

21 mai 2019

Flavien Droux est un programmateur qui n'a pas peur. Ultra passionné, il prend des risques dans son programme, et le public lui fait souvent confiance. Après avoir travaillé pour la salle de l'Ebullition à Bulle (The Skatalites, Tribute to Henri Dès, etc.), il met aujourd'hui ses talents à disposition du Nouveau Monde à Fribourg depuis plus d'an (Millencolin, soirées Viva Cumbia, etc). Pour la première depuis sa création en 1995, la salle a dépassé la barre des 25'000 spectateurs.

«Il faut oser, être vachement créatif, concerner tout le monde et ne pas être dans une élite qui tourne en rond.»

Entre la crème double de Gruyère, le sadique de Romont, Katy Perry et son tatouage de Millencolin, Flavien nous raconte son adolescence, ses influences punk, sa vision du métier et ce qui le fait vibrer dans Engrenage.

«Peut-être que je pourrais me faire tatouer Katy Perry pour la faire venir ?»

Ciné-Man en direct du Festival de Cannes

21 mai 2019

Toute cette semaine, notre super-héros du 7ème art, Ciné-Man, fait le beau sur la croisette pour vivre de l'intérieur, la 72ème édition du Festival de Cannes. Entre une coupe de champagne et un petit four, notre expert maison à tout de même eu le temps de voir quelques films ; à ce stade de la compétition, il nous livre ses premiers pronostiques.

Cannes 2

Mais Cannes, ce n'est pas que la compétition, c'est aussi tout un tas d'autres films à voir. Et comme Ciné-Man, notre super-héros du 7ème art, n'est jamais rassasié de cinéma, on lui a demandé s'il avait déjà eu l’occasion de voir quelques belles choses depuis son arrivée sur place.

cannes 1