Le loup et l’agneau, la life trop sauvage des animaux

16 mai 2019

Tu veux savoir ce qu’est la cruauté à l’état pur ? Madame Rochefort te raconte « Le Loup et l’agneau », une fable de La Fontaine trop sauvage.

C'est l'histoire d'un petit agneau méga cute. Tout petit, tout frisé comme des poils de teub, avec une petite tête toute chou, bref, le genre de petit animal qu'on aimerait avoir dans son salon, quoi !
Le petit agneau, il a envie de boire un coup, donc il va picoler à la rivière. Tout se passe super bien, jusqu'à ce qu'un loup débarque. Un vrai enfoiré, ce clebs de la forêt : il se pose à la même rivière et fait genre de siffler aussi de la flotte. Et là, il commence à gueuler sur le petit agneau, il lui dit : « Wesh , petit minot, qu'esse tu fous dans mon ter ter, ici c'est chez oim, tu me les broutes, de venir pichtave ici ! Je vais te buter, te charcler, te dégommer, tu vas voir sale lardon ! »

« Le loup, cet empaffé, n'en a rien à péter que l'agneau s'excuse »

L'agneau pisse dans son froc tellement il a la trouille. Mais bon, il ne se démonte pas complètement et répond quand même au loup : « Euh, désolé bro, je voulais pas que tu sois vénère. En fait, je peux m'éloigner un peu, tu peux picoler en haut de la rivière et moi je vais en bas, comme ça je ne te fais pas ièch ? » Le loup, cet empaffé, n'en a rien à péter que l'agneau s'excuse : « Tu peux aller où tu veux, tu me casses les burnes, mon gars ! En plus, je sais que tu parles sur ma gueule avec ta mifa, vous n'êtes que des grosses langues de tepu ! »
Le loup, il dit juste ça pour intimider le pauvre petit mignon, en fait personne ne parle dans son dos ! Mais il a envie que l'agneau se sente mal. D'ailleurs, ça marche :  « Non, mais m'sieur le loup, moi j'ai rien cafté hein ». Le Loup, il continue dans son délire : « Mais si, je suis sûre que tu dis de la daube sur moi, et si c'était pas toi, ça devait être tes sistas ! »

« Le loup est prêt depuis le début à bouffer du bébé mouton »

L'agneau dit qu'il n'a pas de sista, que ce n'est carrément pas possible que lui ou sa mifa se foutent de lui, mais le loup n'en a rien à péter, il ne laisse même pas au petit agneau la possibilité de se défendre, ce gros enfoiré ! Dans sa tête, il est prêt depuis le début à bouffer du bébé mouton… et ce pauvre petit agneau, il était tellement cucul qu'il n'a rien capté… donc ça finit dans un bain de sang, le loup se tape la petite bête, qui finit au fond de son gros bide.
La morale de l'histoire c'est que quand tu es nunuche, tu te fais bien niquer par les gros enfoirés.

Fin de l’histoire pour Anne-Frédérique Rochat

14 mai 2019

L'émission Post mortem te convie à passer une heure de l’autre côté du voile, avec l'écrivaine et comédienne vaudoise Anne-Frédérique Rochat. Plongée dans l’obscurité, tout au fond de notre cercueil maison, notre invitée se confie sur son parcours de vie et quelques-uns des faits marquants qui ont jalonné son histoire.

«Qu'est-ce que j'ai pu m'inquiéter quand même dans cette vie !» Anne-Frédérique Rochat

Les confidences d’outre-tombe de l’écrivaine et comédienne vaudoise Anne-Frédérique Rochat, c’est dans l’émission Post mortem et c'est à découvrir intégralement ci-dessous.

Weekend Sea, Surf & Sun

13 mai 2019

Après avoir exploré l’année 1969, la new wave et le hip-hop East-West Coast, GRRIF s’attaque à une thématique beaucoup plus ensoleillée pour son prochain weekend. Samedi 18 et dimanche 19 mai, place à Sea, Surf & Sun. L’idée est simple : proposer une playlist capable d’évoquer autant de paysages exotiques que d’îles à la végétation luxuriante, ou encore des bords de plages recouverts de corps dénudés et bien huilés.

Croâââ, croâââ

Au programme du weekend: de la surf music avec Dick Dale, de la musique à cocktail avec Harry Nilsson, ou des sons plus humides avec Nora Dean. Mais ce weekend tropical sera aussi l’occasion d’explorer un genre musical plus particulier : l’exotica. Né aux États-Unis au début des années 50, l’exotica se caractérise par des influences musicales puisées dans des cultures d'Océanie, de Polynésie, d'Afrique, des Andes, du bassin amazonien et d'Asie du Sud-Est. Plus concrètement, l’exotica, c’est de la musique tribale avec des congos, des bongos, du vibraphone et quelques feulements et sons de la nature.

Le Weekend Sea, Surf & Sun, en collaboration avec Les Disques Bongo Joe, samedi 18 et 19 mai 2019 sur GRRIF.

Laurent Güdel, le grand écouteur

11 mai 2019

Comment est-ce qu'on écoute les sons ? À travers différents supports (téléphone, radio, enregistrements, live…), comment notre perception du son, et finalement, notre comportement se modifient-t-ils ? Faut-il qu'un son soit entendu pour exister ? L'écoute, c'est le fil rouge qui jalonne les travaux de l'artiste sonore Laurent Güdel. Musicien, graphiste, plasticien, Laurent s'intéresse à toutes les étapes de la chaîne du son : depuis qu'il est émis, enregistré, transformé, diffusé et écouté. Qu'il s'agisse de la voix humaine, d'abeilles qui bourdonnent ou de synthés modulaires,  Laurent matérialise le son sur différents supports : livres, vidéos, installations, enregistrements, …

«J'aimerais bien faire un disque avec un enregistrement des silences dans des endroits où on est censé jouer de la musique.»

Dans Engrenage, Laurent nous parle notamment de ses dernières résidences à Bruxelles et à Stockholm, comment les synthés modulaires l'ont fait tomber amoureux de toutes ces questions liées au son, et finalement d'Action directe/Discours indirect, un film qu'il a réalisé sans images, à base de vieux enregistements, et qui raconte l'histoire d’anarcho-syndicalistes genevois dans l'entre-deux-guerres.

Louis Jucker et Augustin Rebetez en quête de grain

10 mai 2019

L’album Kråkeslottet à peine bouclé, la tournée avec Coilguns en pause avant la reprise de juin, Louis Jucker a du temps pour ressortir The Grain Show, son duo avec le photographe, dessinateur, plasticien et vidéaste Augustin Rebetez.

Juste avant un marathon de représentations tout le weekend au théâtre ABC à la Chaux-de-Fonds, on passe un coup de fil au musicien.

«C'est comme les rides. C'est beau les rides!»

La pop savante de Vampire Weekend sur son nouvel album Father of the Bride

10 mai 2019

Onze ans après son premier album, Vampire Weekend est devenu un trio. C'est donc Ezra Koenig, compositeur brillant, qui prend le lead et livre un album de pop somptueux. Father of the Bride est un disque léger, délicat. Bref, en un mot : épuré. Mais Ezra Koenig a su garder l'essentiel : une musique pop, savamment accrocheuse et présente tout au long des 18 morceaux qui composent l'album. Flower Moon, avec Steve Lacy, est à écouter dans la playlist du dernier Sonar.

Lire la suite