Le chanteur Bernard Tapie est mort

4 octobre 2021

Bernard Tapie est décédé dimanche 3 octobre à l’âge de 78 ans. Homme d’affaires, escroc, grande gueule, figure politique, animateur télé, Nanard a touché à tout, même à la chanson.

Bernard Tapie, Bernard Pascal et Bernard Tapy

Après une brève « carrière » d’acteur et de comédien sous le pseudo de Bernard Pascal, notre homme bifurque dans l’univers de la chanson sous un nouveau nom, Bernard Tapy. On est en 1966, Nanard a 23 ans quand il sort son tout premier 45 tours sur le label RCA. On peut ainsi découvrir son joli brin de voix sur le titre Je ne crois plus les filles.

Dans un autre registre, Nanard mêle relations amoureuses et « hhh-alcool » avec Vite un verre.

Ces deux morceaux, qu’il a écrits lui-même, rencontrent un succès suffisant pour qu’il récidive avec un nouveau 45 tours, intitulé Passeport pour le soleil.

Période Didier Barbelivien

Mais ce petit succès est de courte durée. Nanard change à nouveau de carrière et se lance dans les affaires. Chassez le naturel, il revient au galop. En 1985, il interprète Réussir sa vie, écrit et composé par Didier Barbelivien. « Réussir sa vie, c’est d’abord choisir » semble s’adresser avant tout à… lui-même.

Viens voir le docteur non n’aie pas peur…

Nous sommes en 1998, Bernard Tapie est empêtré dans des affaires et des problèmes judiciaires: l’occasion de s’offrir un peu de bon temps avec Doc Gynéco sur le morceau C’est beau la vie.

Ce duo sera son dernier morceau. Nanard meurt 23 ans plus tard, des suites d’un cancer de l’estomac. Ironie du sort pour quelqu’un qui n’aura jamais cessé de bouffer la vie par tous les bouts.