Le Genevois Aquarius Rockwell dans Le Debrief

27 juin 2024

Pour le dernier Debrief avant la pause estivale, on entre tout en douceur dans le nouveau projet moelleux du musicien genevois Max Hermann, alias Aquarius Rockwell. En avril, puis en juin (pour la face B), il sort un double album : Spaceworm Rodeo qui puise ses influences dans la bedroom pop américaine et le R&B alternatif.

« Je me sens proche de ce courant West Coast US, avec Steve Lacy, Tyler The Creator. (…) Comme avec Varnish, on aime bien les accords un peu soul, gospel, très Stevie Wonder en fait. » Aquarius Rockwell

Aquarius Rockwell donne vie à une soul DIY ultra personnelle avec des sample de batterie rugueux et des guitares désaccordées qui groovent très fort.

« J’ai été hyper étonnée de voir que c’est un artiste genevois. C’est un album qui peut rivaliser avec l’extérieur de la Suisse. Je suis hyper fière de ça, je trouve cet album hyper bien produit. Bravo ! » Une auditrice

En résumé, on a récolté des fleurs et pas mal de pommade pour Spaceworm Rodeo. Dans Le Debrief, on a donné rendez-vous à Aquarius Rockwell pour le faire réagir à vos critiques.

Aquarius Rockwell, Le Debrief :

Crédit image : Raphaëlle Mueller