Paf pastèque

L’humain amélioré en question à la Maison d’Ailleurs

19 mai 2017

« Corps-concept», la nouvelle exposition de la Maison d'Ailleurs à Yverdon, veut nous interroger sur le transhumanisme: cette idée selon laquelle le corps humain peut être amélioré par la technologie.

Marc Atallah, directeur de la Maison d'Ailleurs, nous raconte ce qui lui plaît chez Beb-deum, un des artistes exposés.

 

« Le transhumanisme nous dit: vous avez raison de vous haïr »

Un logiciel pourra voler votre voix

26 avril 2017

Votre voix ne vous appartient bientôt plus, et c'est la faute à Lyrebird, un logiciel de synthèse vocal canadien. Il est encore en développement, mais la start-up du même nom a sorti une démo il y a quelques jours. Avec juste 1 minute de discours, le logiciel arrive à copier une voix et peut faire dire n'importe quoi.

Pour son grand test, la boîte a créé une conversation entre Barack Obama et Donald Trump

 Ils discutent du logiciel, alors qu'ils n'ont jamais prononcé ces paroles. On sent le côté « robotique », mais ce qui est impressionnant, c'est que le ton et l'intonation des présidents sont exactement les mêmes que dans leurs discours. Lyrebird permet aussi de jouer sur les émotions dans la voix copiée. On peut rendre la voix colérique, sympathique ou stressée.

Une boîte de Pandore pour les fake news

A l'heure des fake news et des montages photos, on peut se demander si Lyrebird a bien réfléchi à l'utilisation de son invention.  Pour la boîte québecoise, son logiciel fait prendre conscience à tout le monde qu'une voix peut être fausse. Elle n'a pas tort, mais c'est quand même elle qui rend la copie de voix possible.

Son but est de vendre le logiciel pour des dessins animés, pour redonner une voix aux muets ou encore utiliser des voix de célébrités dans les GPS. Attention quand vous serez en voiture, guidés par la douce voix de Donald Trump, qui hurlera: « le mur! »

 

Jean-Michel Jarre contre la mort de la mer Morte

4 avril 2017

Il a beau avoir 68 ans, Jean-Michel Jarre a toujours un combat sous le coude. Le dernier en date, c'est sauver la mer morte.

Le grand-père de l'électro veut « éveiller les consciences » sur la disparition de la mer Morte, dont le niveau baisse de plus d'un mètre chaque année. 

 

Ce jeudi, Jarre va jouer toute la nuit au pied de l'ancienne citadelle de Massada, en Israël. En gros, il sera sur un plateau rocheux au-dessus de la mer morte, dans le désert. 

Mais pas question pour lui de laisser une foule détruire l'environnement pour un concert. On sera loin des millions qu'il avait rassemblés à Paris ou à Moscou. Ce sera un concert « intimiste » : à peine dix-mille places dont les prix varient entre 120 et 700 francs.

« Organiser la résistance contre tous les Trump du monde »

Jean-Michel Jarre tacle aussi: il espère que son concert contribuera à «organiser la résistance contre tous les Trump du monde ». Il souligne par là le peu d'intérêt du président américain pour tout ce qui ne ressemble pas à du charbon ou du pétrole.

Pour ceux qui sont qui sont déçu de ne pas s'élancer dans le désert pour voir un monsieur jouer pour une mer déjà morte, sachez qu'un film sur le concert devrait sortir d'ici la fin de l'année.

 

Plus d'articles