La famille de Ziggy Stardust se trouve dans la littérature de science-fiction

3 octobre 2020

Naissance de Ziggy

Dans la nuit du 10 février 1972, dans le Toby Jug pub à Londres, le public attend que David Bowie monte sur scène et ce soir-là, il met le public le cul à terre en présentant son nouveau perso, Ziggy Stardust. Une coupe mulet rouge, du maquillage excentrique, une combinaison moulante au col plongeant et puis surtout, la musique avec, évidemment, son titre Starman. Le public approuve, Ziggy Stardust est né.

L’inspiration d’Heinlein

Derrière ce personnage flamboyant, il y a toute une réflexion de Bowie, qui a tiré son inspiration de la science-fiction de l’époque. À travers les pérégrinations de Ziggy, personnage principal de l’album Rise and Fall, on perçoit une grosse ressemblance avec une œuvre de l’écrivain Heinlein, Stranger in a Strange Land. Dans ce livre, le héros prénommé Valentine Michael Smith vient de Mars, planète qui est une obsession pour Ziggy. Et puis, les deux figures sont androgynes, inclassifiables. Le lien est tellement fort entre les deux que le rôle de Valentine au cinéma avait même été proposé à Bowie. Le chanteur avait décliné parce que trop évident pour lui.

L’influence de Burroughs

Un autre écrivain a influencé Bowie pour Ziggy Stardust, c’est William S. Burroughs, avec son ouvrage Nova Express. Les deux artistes se sont même rencontrés une fois en 1973, rencontre durant laquelle Bowie a expliqué à l’auteur à quel point il l’avait inspiré. Voici les mots de Bowie pour décrire Ziggy à Burroughs:

« Il reste cinq ans avant la fin de la Terre. On a annoncé que le monde mourra suite à un manque de ressources naturelles. Ziggy fait partie d’un groupe de rock & roll, mais les enfants de ce monde ne veulent plus jouer du rock & roll. Il n’y a plus assez d’électricité pour en faire. Ziggy Stardust, n’est pas un étranger ; c’est plutôt un terrien qui entre en contact avec des extraterrestres, qui l’utilisent ainsi comme un réceptacle charismatique pour mettre à bien leur plan. » 

Burroughs a validé l’histoire, Ziggy était né. »