Joyeux anniversaire !

20 mars 2019

Salut, c’est GRRIF !

20 mars 2012, il est 17h. GRRIF s’adresse pour la première fois aux oreilles des Romands, du Jura jusqu’au Nord-Vaudois. La tension est énorme. Ce projet de nouvelle radio, dernière-née de la FM en Suisse, a mis plusieurs années à se développer. Des dizaines de personnes sont présentes dans le studio. On étouffe. L’équipe d’antenne est défoncée à l’adrénaline, partagée entre l’envie de hurler de joie et le stress de vivre enfin le direct, l’antenne pour de vrai. Le décompte se termine dans une totale approximation et la saturation est maximale. « Salut, c’est GRRIF ! », sur fond de Fuck it, you win d’Hanni El Khatib, le ton décomplexé de la radio transpire dès les premières secondes. GRRIF est née. Désormais, elle devra convaincre.

De l’art du teasing

Quelques semaines avant la naissance de la radio, l’équipe de GRRIF se mobilise pour placarder l’affiche d’un faux festival un peu partout. Arctic Monkeys, Daft Punk, Gorillaz, on promet de voir tous ces artistes gratuitement le 20 mars 2012 ! « C’est qui derrière cette arnaque ? Il faudrait les condamner ! » lit-on sur les réseaux sociaux. D’autres acceptent naïvement de coller l’affiche dans leur commerce, très enthousiastes à l’idée de voir ces concerts gratuitement, quelque part en Suisse romande…

0001

Des auditeurs impliqués

Parallèlement, GRRIF dissémine toutes sortes de vidéos barrées sur le web et met en place un système où les futurs auditeurs peuvent laisser des messages, parfois très créatifs.

GRRIF en 2019

GRRIF est aujourd’hui une radio romande à 100% : elle s’étend à toute la Romandie via le DAB+. Et si au départ, le slogan « Déchire ta routine » incite à casser les fondamentaux de la radio, avec le temps, GRRIF a appris de ses expérimentations, elle s’est professionnalisée, et l’équipe d’antenne s’est rafraîchie. Mais son attitude décomplexée, elle, n’a pas changé. Elle flotte sur plus de 35’000 Romands qui écoutent GRRIF chaque jour.

Un équilibre à trouver

Le défi de la radio reste aujourd’hui d’augmenter son nombre d’auditeurs. Il est aussi financier. GRRIF ne touche pas de quote-part de la redevance radio/TV. Difficile de maintenir des comptes à flot et d’atteindre l’équilibre sans aide publique. 

L’Association GRRIF

En 2017, la radio a donc lancé l’Association GRRIF, qui compte quelques centaines de membres aujourd’hui. Cette structure de soutien crée des projets pour aider GRRIF financièrement, mais également pour faire connaître la radio. L’association propose aussi régulièrement des places de concerts à ses membres. C’est avec plaisir qu’on vous y accueille ici

Vous écoutez GRRIF ? Passez le mot !

On peut imaginer les campagnes publicitaires les plus dingues. N’empêche que l’efficacité du bouche à oreilles n’est pas à prouver. Alors si vous appréciez la radio GRRIF, parlez-en autour de vous.

Et on terminera cette rétrospective en vous adressant un merci énorme. Pour l’écoute, pour le suivi sur nos plateformes, pour votre aide précieuse et nécessaire.

Allez, déchire ta routine et longue vie à GRRIF !