Rendre la culture accessible à tous

8 avril 2019

Dans l’Engrenage de la culture, il y a ceux qui produisent, ceux qui encadrent et ceux qui transmettent. Aujourd’hui, à 30 ans seulement, la bernoise Pauline Krüttli a trouvé l’énergie et les moyens de faire les trois à la fois.

Musicienne, chanteuse, musicologue et médiatrice culturelle, Pauline nous raconte sa passion pour la transmission de la musique et de la culture. Elle nous explique aussi pourquoi elle a abandonné le violon pour se consacrer à la musicologie, à l’aspect théorique de la musique. Médiatrice culturelle (spécialisée en musique) à la bibliothèque de Bienne, on lui a demandé comment elle parvient à pratiquer son job dans un lieu censé rester silencieux, et si finalement la culture ne devrait pas rester avant tout une rencontre spontanée et émotionnelle entre une œuvre et un sujet, sans intermédiaire.

«Face à une œuvre, parfois les gens ont besoin d’être guidés pour aller vers une expérience. Aller plus loin que le ‘j’aime ou j’aime pas’.»