«L’Europe, c’est le rythme. L’Orient, la mélodie.»

21 janvier 2019

Serge Ghazale est performer, multi-instrumentiste, chanteur et artiste en arts visuels. Fraîchement débarqué du Liban, dans Engrenage il est venu nous parler de H.I.V, le dernier album de son duo électro-post-punk qu’il forme avec Valentin Savioz : Horse I’m Virus. Il nous raconte leur volonté d’instiller une rage primale, provocatrice, toujours viscérale et sans concession dans leur musique et durant leur live.

«Le monde s’anesthésie de politiquement correct. Une dose de fuck, de j’t’encule et de merde, ferait du bien à pas mal de gens.»

Serge nous a également confié son amour pour la gabber :

«La gabber c’est la réponse à toutes les questions que le punk s’est posées.»

On lui a aussi demandé comment c’était la vie d’un batteur-punk dans un tout petit village chrétien du nord du Liban, situé dans une zone à majorité musulmane.

Documentaire sur le groupe punk libanais Toxic Trash :