« Les Amours extraordinaires », ou les multiples profils de l’amour

23 janvier 2018

S’aimer en Suisse en 2018, c’est parfois banal, parfois extraordinaire. Guillaume Perret, un photographe neuchâtelois, se fait le témoin de ces amours « pas comme les autres ». Des photos intimes, prises avec un regard bienveillant. Et en légende, Guillaume Perret écrit toujours que ses photos sont « un regard personnel sur des amours possibles ». Il explique comment est né ce projet :

Regard sur les différentes formes que peut revêtir les sentiments entre les êtres. Formes multiples, acceptées ou non par le regard de l’autre, elles nous renvoient à nos représentations de l’amour.
Cette série est en cours et va encore s’étendre durant les mois à venir. Si vous ou des personnes de votre entourage désirez prendre part à ce travail, n’hésitez pas à contacter le photographe!

Actuellement, Guillaume Perret compte une trentaine d’amours extraordinaires dans sa série. Alice et Sam sont l’un des premiers couples qu’il a photographiés. Alice et Sam ont 26 ans, sont amoureux depuis deux ans. S’ils ont contacté Guillaume Perret, c’est parce qu’ils ont l’impression que l’on ne comprend pas toujours comment ils s’aiment. Ils ont tous les deux un look assez travaillé, un look qui peut faire peur à certains. Un look particulier qui rend leur amour extraordinaire :

Le travail de Guillaume Perret est à retrouver sur son site ou son compte Instagram. Et si vous pensez vous aussi vivre une histoire d’amour peu commune, n’hésitez pas à le contacter: il est toujours à la recherche de nouveaux amoureux extraordinaires.

Regard sur les différentes formes que peut revêtir les sentiments entre les êtres. Formes multiples, acceptées ou non par le regard de l’autre, elles nous renvoient à nos représentations de l’amour.
Cette série est en cours et va encore s’étendre durant les mois à venir. Si vous ou des personnes de votre entourage désirez prendre part à ce travail, n’hésitez pas à contacter le photographe!
HyperFocal: 0
HyperFocal: 0