Le warrior qui avait une âme d’enfant

10 novembre 2017

Il y a vingt ans, Léo Wannaz fondait Creaked Records à Lausanne, un label punk/hardcore qui s’est progressivement tourné vers l’électronique. Aujourd’hui, Creaked se diversifie et se lance notamment dans une activité de booking pour survivre.

 

Dans Engrenage, ce découvreur de talent nous raconte plus précisément comment son label a réussi à tenir le coup face à la crise du marché du disque et à la dématérialisation des supports musicaux. Entre difficultés, passion et pugnacité, Léo confie à quel point il faut sacrifier de sa personne pour entourer les artistes aujourd’hui.

« Chaque sortie de disque est un combat »