Le souffle dans la nuque d’Alain Berset

11 mars 2019

Nicolas Brodard est photographe indépendant. Pendant six mois en 2017, il suit Alain Berset de très près pour capturer ce qu’il voit, de son point de vue. Son objectif : rendre compte de la réalité quotidienne de la fonction présidentielle en Suisse en s’appropriant le champ visuel du conseiller fédéral. Une démarche originale qui lui permet autant de questionner le rôle de l’image comme langage journalistique que le  rapport du politique au quatrième pouvoir.  Le résultat est à contempler dans son ouvrage intitulé : « Conseiller fédéral : un regard sur l’univers du pouvoir« . Dans Engrenage, Nicolas nous explique pourquoi il a choisi d’être les yeux d’Alain Berset, les étapes de son travail, les moments off, les questionnements et difficultés qui ont jalonné son parcours.

«Ce qui m’a le plus surpris, c’est la banalité de la fonction. Le job consiste la plupart du temps à mener des réunions. Conseiller fédéral est un travail de top manager.»

Nicolas se confie également à propos de son entrée dans le métier, sur les liens qu’il entretient avec le Proche-Orient et son amour du groupe The Cure qui a jalonné son parcours personnel.