La bookeuse acharnée

11 mai 2018

Dans le grand mécanisme qui fait tourner le business de la musique en Suisse, Nadia Mitic est une tête chercheuse ultra passionnée. Agente et manageuse chez Glad We Met, elle se donne corps et âme pour faire tourner la quarantaine d’artistes qu’elle représente. Dans Engrenage, Nadia nous explique à quel point le plaisir et l’émotion se révèlent être des notions primordiales pour mener à bien sa passion, son métier.

«Je pleure souvent en concert parce qu’il y a trop d’émotions.»

«Depuis 4-5 ans, on a un foyer d’artistes émergents suisses qui est absolument invraisemblable !»