Celui qui parle en fou

8 octobre 2018

Dans le grand engrenage de la musique, Nathan Baumann est producteur, rassembleur, initiateur et manageur de projets, mais d’abord et avant tout, Nathan est musicien. Depuis tout petit, la musique, il a décidé que ce serait son métier. Entre la flûte traversière, la guitare et le clavier, il promène ses doigts sur à peu près tout ce qui fait du son. Dans son sillage : Le label Hummus Records, le collectif The Fawn, le projet Indago et son prochain 4 titres, « Avant l’hiver », qui sort le 12 octobre sur son label Cendres Records.

Dans Engrenage, Nathan nous offre un extrait inédit de cet album et nous parle de toutes ces personnes inspirantes qui croisent sa route et qu’il admire. Il nous raconte Gun’s & Roses et les sous-dominantes mineures dans Bernard et Bianca, la boxe anglaise qu’il pratique le soir et surtout sa manière d’envisager les harmonies, la musique et la culture.

«Le secteur culturel gagne à explorer d’autres schémas, d’autres business models.»