Café, culture et planche à voile

29 octobre 2018

Le fribourgeois Sylvain Maradan est gestionnaire de projets culturels depuis plus de 10 ans. Ses armes, il les a affutées à la programmation du Nouveau Monde, à celle du festival Les Georges, au Belluard ou à la co-direction du festival du Castrum à Yverdon-les-Bains.  Aujourd’hui, Sylvain est en transition puisqu’il a décidé de mettre de côté la culture « pure et dure » pour reprendre un bar à café : Le Point Commun, dans le Théâtre Equilibre au centre ville de Fribourg.

«C’est passionnant le café. Je dois en boire entre 7 et 25 par jour.»

Dans Engrenage, on a demandé à Sylvain Maradan de nous parler de sa mue, de sa conversion et si on pouvait financer n’importe quel projet avec du crowdfunding. Il nous parle aussi de Jean Tinguely, de sa formation de boulanger-pâtissier et de son tatouage d’adolescent.

«S’accomplir dans l’incertitude, c’est ce que j’ai retenu de ma formation en gestion culturelle.»