Celui qui écoutait les villes

19 novembre 2018

Maman mexicaine, papa jurassien, Balam Ronan Simon Delgado a passé ses premières années en Suisse avant de partir vivre au Mexique à l’âge de 8 ans. Là-bas, il étudie la composition musicale et l’art sonore. L’année dernière, il rentre au pays et s’installe à Genève pour développer son travail de cartographie sonore de sa ville. Dans Engrenage, on lui a demandé d’où provient cet intérêt pour le son dans l’espace urbain et pour l’art dans la vie quotidienne en général.

Entre Querétaro et Genève, il nous explique les différents environnements sonores et les multiples manières dont les habitants écoutent leur ville. Balam nous raconte également pourquoi les milieux artistiques au Mexique sont beaucoup  plus engagés politiquement qu’en Europe.

«L’art sert à chercher cette frontière utopique qui te permet de sortir d’une certaine violence capitaliste.»