« A Man Called Adam », un film rare qui mêle jazz et émancipation

16 août 2021

En 1966, Leo Penn réalise son seul unique film pour le cinéma : A Man Called Adam. Véritable déclaration d’amour au jazz et à son histoire, le film est également irrigué par le sujet de la ségrégation. Deux sujets finalement liés mais qui confère au film une identité unique, bien loin des traditionnels biopics du genre.

Écoutez la chronique du film diffusée dans l’’émission Club Buvette.

La bande annonce est d’époque et ne reflète pas la qualité de l’édition restaurée en haute-définition.

Crédit image : Studio Canal