HEM : Les mécaniques de l’excellence

20 février 2018

Souvenez-vous, le monde de la culture avait tremblé en novembre dernier en Suisse, lorsque le Conseil d’État avait annoncé vouloir fermer la Haute École de Musique de Neuchâtel en 2021, par mesure d’économies.

«La Haute École de Musique de Neuchâtel offre un enseignement d’excellence» Petru Casanova, étudiant à la HEM

Depuis, la résistance s’est organisée autour des étudiants et des professeurs de la HEM ; des personnes que nous sommes allés rencontrer entre leurs murs afin de comprendre, d’une part, quel rôle joue cette école dans la formation de futur(e)s musicien(ne)s professionnel(le)s, et d’autre part, quelles conséquences sa fermeture potentielle aurait pour la ville et le canton de Neuchâtel.

Notez encore que les dernières nouvelles concernant la HEM de Neuchâtel sont assez encourageantes, puisqu’il semblerait qu’en réalité,  les économies escomptées par le Conseil d’État en cas de fermeture de l’école, ne soient pas aussi conséquentes que prévues, loin de là. Le spectre de la fermeture de la HEM s’éloigne donc peu à peu pour laisser place au dialogue entre les différents intervenants afin de trouver une solution qui contentera tout le monde.