Polo & Pan

Polo & Pan : duo hypnotique et onirique

17 octobre 2017

Vendredi dernier, l'Association GRRIF et la Case à Chocs de Neuchâtel accueillait un duo électronique d'oiseaux des îles : les français de Polo & Pan !

« On adore ce qu'on était, càd des enfants sans pudeur qui vivaient de manière automatique et ça se ressent dans notre musique aujourd'hui » Polo & Pan

Profitant de cette occasion unique,  notre reporter-ornithologue Régis s'est armé de son plus beau filet à moineau et est parti capturer le chant de ces 2 spécimens tropicaux.

Destination : Polo & Pan

6 octobre 2017

 

Vendredi 13 octobre le duo Polo & Pan se produira à la Case à Chocs de Neuchâtel pour un live hypnotique. Très présente dans leur album Caravelle, la thématique du voyage occupe une place importante dans l'imaginaire de Paul et Alexandre. Interview «voyage».

 

Qu'est-ce qui vous plaît dans les voyages ?

Pan : La notion de mouvement qui côtoie la contemplation. C'est aussi l'idée de découvrir les choses qui nous manquent dans notre petit village parisien.

Polo : La découverte d'autres cultures et le plaisir de la page blanche que constitue une nouvelle destination.

 

Seriez-vous capable d'entreprendre un très long voyage ?

Pan : Cette idée du voyage est excitante, l'idée de tout plaquer et de n'avoir pour sanctuaire que son propre corps, se libérer de tout matérialisme et routine, mais certaines de mes responsabilités m'empêchent actuellement d'en avoir l'audace.

Polo : Oui, pour partir sur les traces de l'Odyssée d'Ulysse.

«J’aspire au bonheur»

Votre voyage le plus surprenant ?

Pan : Ce fut mon premier voyage au Mexique, une culture fascinante et très différente de la mienne. Dans un pays où je ne parlais pas leur langue, une très belle initiation à la quête spirituelle à laquelle j'aspire maintenant depuis des années : celle du bonheur.

Polo : Trois mois passés à Tarroudannt et dans la région de l'Atlas marocain pour collaborer avec des musiciens gnawas sur l'album Roudani 434.

 

Le disque qui vous fait voyager le plus loin ?

Pan : Je dirai l'album « Plantasia » de Mort Garson, un disque écrit dans le but de faire pousser harmonieusement ses plantes.

Polo : En ce moment, c'est « Eddn's Island » d'Eden Abhez.

 

« Voyage-voyage », ça signifie quoi pour vous ?

Pan : une coupe de cheveux qui va plus loin que la nuit et le jour.

Polo : Une chanson désuète.

 

Quelle est la destination de votre prochain voyage ?

Pan : Je suis actuellement dans un TGV pour Clermont Ferrand

Polo : Le Brésil

«Des fontaines de Saint-émilion»

Pouvez-vous nous décrire le pays imaginaire où vous auriez envie d'aller, maintenant ?

Pan : Il serait luxuriant, solaire, peuplé d'amis ravis d'y être, on pourrait décrocher des arbres, une multitude de fruits toujours parfaitement murs. Des fontaines de Saint-émilion côtoieraient des pluies d'eau gazeuse. Et Maurice Ravel organiserait chaque dimanche une petite improvisation avec un intervenant différent.

Polo : Un pays où il existe pleins d'instruments étranges aux sons inconnus et merveilleux.

 

L'Association GRRIF invite ses membres au live de Polo & Pan, vendredi 13 octobre à la Case à Chocs de Neuchâtel. Gagne tes places sur le site de L'Association GRRIF !

Plus d'articles