langage

Le parler Yoda

12 janvier 2018

Il était une fois, Un petit bonhomme vert, un petit bonhomme vert affublé d’oreilles proéminentes. Sa sagesse, son agilité et sa force font que de tous cet être est respecté. Un respect qui se signale par le mot « maître » devant son nom. Maître Yoda.

 

Il s’est fait connaître pour avoir entraîné un gamin capricieux du nom de Luke mais ça c’est une autre histoire, ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est la façon de s’exprimer de maître Yoda.

 

Un parler étrange non pas dû aux restes d’une attaque cérébrale mais bien à un langage particulier.

 

Lorsque maître Yoda devise, il inverse l’ordre des mots dans ses phrases:

«Le côté obscur de la Force redouter tu dois»

ou encore

«Bonnes relations avec les Wookies j’entretiens»

Une inversion de l’ordre des mots fantaisiste qui ne sort pas de l’imaginaire d’un scénariste américain mais bien d’une construction grammaticale bien réelle.

 

Dans la majorité des cas, les locuteurs humains commencent leur phrase par le sujet, puis l’objet, puis le verbe.  565 langues, soit environ 45 %, fonctionnent ainsi. C’est le cas du japonais ou du turc.

 

L’autre ordre le plus commun, est connu dans nos contrées puisqu’il fonctionne comme le français et l’anglais. On l'appelle l’ordre sujet, verbe, objet que l’on pourrait appeler le chat chasse la souris, ou le chat attrape la souris ou le chat avale la souris. Cet ordre fonctionne pour 488 langues.

 

Et puis, il y a ces langues mystérieuses, presque mystiques, ces langues à la Yoda qui ne représentent que 1% pour des langages parlées. On en liste 4.

 

le warao, au Venezuela ; le tobati, en Papouasie ; le ngathana, en Australie ; le nadëb, au Brésil.

 

Mais même si le parler Yoda entre dans cette dernière catégorie, il reste atypique puisqu’il applique une tournure de phrase rare sur l’anglais. Un mélange des genres qui fait de la langue Yoda, une langue culte et unique.

Plus d'articles