Emmuré vivant

Celui qui repousse les limites du béton

14 décembre 2017

Ce soir, demain et samedi à la Gravière à Genève, le performer suisse Yann Marrusich présente « Le Festin Du Béton » : une performance ultra dangereuse durant laquelle son corps se retrouvera prisonnier, coulé dans du béton. Pour tenter de s'en sortir, il va devoir casser cette masse qui l’oppresse, de l'intérieur, grâce à un marteau muni d'un pic.

«Dans mes performances j'aime bien mettre de la tension»

Quelques heures avant de bouffer du béton, on a demandé à Yann Marussich comment il se sentait.

«Le béton se resserre sur le corps donc c'est extrêmement oppressif (…) il faut pas y penser et respirer très doucement»

Plus d'articles