Dessine-moi un son

Tournevis mal placé

26 septembre 2017

« Dessine-moi un son raconte » raconte des histoires tous les matins dans Paf Pastèque.

Aujourd'hui on atterrissait dans le petit appartement de Jeanne. Une construction de meuble en kit qui ne se passe pas aussi facilement que prévu.

A l'aide du morceau The Jazz Singer de ADA, on vous raconte ce moment qui restera à jamais ancré dans l'esprit de Jeanne.

Le titre qui a inspiré cette histoire prend une nouvelle dimension.

Traque sous les étoiles

15 septembre 2017

« Dessine-moi un son » ouvre les portes de ton imaginaire tous les matins à 7h20. GRRIF prend un titre de la programmation et à l'aide de celui-ci est créée une toute nouvelle histoire.

L'univers qui nous prend aux tripes cette semaine, c'est celui d'une forêt qui n'est pas aussi calme que d'habitude. Une traque sauvage et sans pitié qui se déroule de nuit. Le morceau Beggin de Frankie Valli & The Four Seasons nous emmène dans ce monde sans pitié.

On redécouvre ce titre avec une toute nouvelle vision.

California Soul

23 mars 2017

 

Dessine-moi un son, ou comment vous parler de musique en n’utilisant que les images qu’un titre peut nous évoquer lorsqu’on l’écoute. C’est la nouvelle chronique de GRRIF. Pour t’immerger dans l’imaginaire de ta radio, écoute le morceau ci-dessous tout en découvrant ce que ce titre nous a inspiré.

Vous êtes au volant d’une grosse cylindrée américaine, tiré à 4 épingles en pleine après-midi, roulant les fenêtres grandes ouvertes par une chaude journée d’été dans les rues d’une grande ville dans les années 70, pendant que l’autoradio crache à tue-tête des vieux sons soul et funky.

 

La route est dégagée devant vous et assis confortablement aux commandes de votre véhicule, vous ressentez les aspérités de la vieille route sur laquelle vous vous baladez.

Votre calibre 45 est nonchalamment posé sur le siège du passager, bien en vue et accessible, au cas où quelqu’un aurait eu la curieuse idée de venir se frotter à vous. Et même si ça vous dérangerait pas plus que ça de devoir exploser la tête du premier type qui a vaguement quelque chose à se prouver, vous espérez tout de même pouvoir passer la fin de cette belle journée comme elle a commencé, c’est-à-dire, dans le calme et la sérénité. Dans votre branche, ce n’est pas tous les jours qu’on peut se la couler douce comme aujourd’hui !

«Putain le con, j'ai buté Marvin ! Mais pourquoi t'as fait ça, putain ? Mais je sais pas, c'est un accident !»

Cela dit,  concrètement, il y a quand même peu de chances que les choses tournent mal aujourd’hui, parce que dans le quartier, votre réputation vous précède, tout le monde vous connaît, pas tant pour le bien que vous avez fait aux autres que pour les saloperies que vous êtes capable de leur faire si la situation venait à l’exiger.

Une ambiance à la fois glorieuse et épique de votre point de vue et tout aussi dramatique du point de vue de vos anciennes et futures victimes qui se mélange et forme un tableau qui va bien avec le titre qu’on vous propose aujourd’hui : California Soul par Marlena Shaw.

Plus d'articles