Chinese Man

GRRIF au Rock Altitude Festival

11 août 2017

Faire vibrer le sol du Locle à l'aide de la  musique, c'est ce qu'a prévu le Rock Altitude Festival du 9 au 12 août. GRRIF a passé du temps dans cette ruche pour palper la vie dans le festival.

Hier Chinese Man enflammait la grande scène. Guillaume a attrapé cette tête d'affiche quelques jours plus tôt. Le collectif français débarque avec son dernier album sous le coude. Son nom, c'est « Shikantaza », une référence à une posture de méditation bouddhiste. High Ku, un des beatmaker de Chinese Man, nous a expliqué l'origine de ce titre.

« Tous les gens dans le studio avaient les larmes aux yeux »

Nostromo, c'est l'équivalent  musical d'un 15 tonnes dans la tronche. Après 12 ans d'absence, le groupe est de retour avec son grindcore crasseux. Comment le groupe s'est retrouvé? C'est la question qu'on a posé à Maïk, batteur de Nostromo.

« Imagine: tu ouvres la porte du local et t'as les même odeurs qu'il y a 12 ans »

Pour découvrir ce qui fait le Rock Altitude Festival, il faut se laisser vivre au rythme des concerts. GRRIF a laisser traîner son micro pendant la soirée de mercredi. On a capté l'ambiance qui a réchauffé le cœur et les mains à des festivaliers.

Plus d'articles