Podcasts

En résidence

Les artistes nous ouvrent les portes de leur maison et de leur intimité. Visite guidée en direct, sans filet, avec toute l’excitation du live. Une émission culturelle soutenue par la FSRC.
https://associationgrrif.ch/wp-content/themes/you/img/sponsors/fsrc.pnghttps://associationgrrif.ch/wp-content/themes/you/img/sponsors/swissperform.gif

Tous les épisodes

Chez Cyrus Dufoy

23 décembre 2021
Voir plus

Au fond d'une rampe de garage, des ateliers, vestiges d'un Genève alternatif et flamboyant. Au fond à gauche, le studio du producteur, musicien et technicien Cyrus Dufoy. Une grotte défoulatoire et thérapeutique pour l'un des co-fondateurs du collectif hip-hop de l'Arche du mal. Des sampler, un flipper et une boule à facettes sans facettes, vous entrez dans la deuxième maison de Cyrus Dufoy.

Au fond d'une rampe de garage, des ateliers, vestiges d'un Genève alternatif et flamboyant. Au fond à gauche, le studio du producteur, musicien et technicien Cyrus Dufoy. Une grotte défoulatoire et thérapeutique pour l'un des co-fondateurs du collectif hip-hop de l'Arche du mal. Des sampler, un flipper et une boule à facettes sans facettes, vous entrez dans la deuxième maison de Cyrus Dufoy.

Chez Delia Meshlir

16 décembre 2021
Voir plus

La musicienne vaudoise habite une maison en pain d'épices, au milieu d'un village chablaisien. Derrière la porte d'entrée, les bonnes odeurs de vin chaud nous cueillent et nous guident jusque dans le salon tamisé. Une gorgée et une surprenante cover de Noël plus tard, on montage à l'étage pour une version acoustique-cadeau de son dernier single. Chez Délia la louve, les rideaux sont romantiques et tout est douceur, moelleux et poétique.

La musicienne vaudoise habite une maison en pain d'épices, au milieu d'un village chablaisien. Derrière la porte d'entrée, les bonnes odeurs de vin chaud nous cueillent et nous guident jusque dans le salon tamisé. Une gorgée et une surprenante cover de Noël plus tard, on montage à l'étage pour une version acoustique-cadeau de son dernier single. Chez Délia la louve, les rideaux sont romantiques et tout est douceur, moelleux et poétique.

Chez Camille de Pietro

9 décembre 2021
Voir plus

La réalisatrice chaux-de-fonnières a choisi d'habiter un appartement cosi de deux pièces et demi. "Un appartement à la taille de ce qui se passe dans ma tête" nous dit-elle. Chez Camille, on fait connaissance avec sa lessive, sa peluche truite, ses plantes baptisées avec le nom de ses potes... Ensemble, on écoute les bruits de son ventre et on fabrique un lit dans la baignoire pour l'écouter rêver.

La réalisatrice chaux-de-fonnières a choisi d'habiter un appartement cosi de deux pièces et demi. "Un appartement à la taille de ce qui se passe dans ma tête" nous dit-elle. Chez Camille, on fait connaissance avec sa lessive, sa peluche truite, ses plantes baptisées avec le nom de ses potes... Ensemble, on écoute les bruits de son ventre et on fabrique un lit dans la baignoire pour l'écouter rêver.

Chez Tommy Cattin

2 décembre 2021
Voir plus

À Courroux, au milieu des champs, on sonne à la porte d'une grande villa blanche. Celle qui appartenait d'abord aux grands-parents, puis aux parents de Tommy Cattin. Le danseur et chorégraphe est de retour au pays, dans la maison familiale, pour faire le point, retrouver son ancrage, mais aussi parce que Covid oblige. L'enfant prodigue nous guide dans son nid, nous fait visiter ses vignes et nous offre une séance de prise de conscience du corps.

À Courroux, au milieu des champs, on sonne à la porte d'une grande villa blanche. Celle qui appartenait d'abord aux grands-parents, puis aux parents de Tommy Cattin. Le danseur et chorégraphe est de retour au pays, dans la maison familiale, pour faire le point, retrouver son ancrage, mais aussi parce que Covid oblige. L'enfant prodigue nous guide dans son nid, nous fait visiter ses vignes et nous offre une séance de prise de conscience du corps.

Chez FlexFab

18 novembre 2021
Voir plus

Le producteur de musique électronique nous ouvre les portes de son joli 4 pièces à Neuchâtel. Ensemble, on parle du tableau de son grand-père fixé au-dessus de ses platines. Il en profite pour nous faire écouter en exclusivité un extrait de son prochain album, Mugogo part.2, tout frais gravé sur le test pressing.

Le producteur de musique électronique nous ouvre les portes de son joli 4 pièces à Neuchâtel. Ensemble, on parle du tableau de son grand-père fixé au-dessus de ses platines. Il en profite pour nous faire écouter en exclusivité un extrait de son prochain album, Mugogo part.2, tout frais gravé sur le test pressing.

Chez Simone Aubert

11 novembre 2021
Voir plus

Quand on entre chez Simone, c'est la cuisine qui nous appelle...puis les oeuvres d'art d'amis proches posées sur les rebords, tout contre les objets chinés qui racontent des histoires. Dans l'autre pièce, les peintures originales qui ornent la pochette d'Otium, le dernier album de son groupe Tout Bleu. Et puis des machines, des pédales et de quoi nous offrir une performance live planante et presque improvisée. ça fait 20 ans que la multi-instrumentiste genevoise vit dans le même immeuble. Un immeuble qui offre une salle de concert et des espaces de rencontre. Un immeuble qui redonne du sens et de l'espace au temps d'être oisif et créatif. Même si aujourd'hui les murs sont blancs et plus aseptisés, chez Simone il y fait moelleux, tamisé et chaleureux.

Quand on entre chez Simone, c'est la cuisine qui nous appelle...puis les oeuvres d'art d'amis proches posées sur les rebords, tout contre les objets chinés qui racontent des histoires. Dans l'autre pièce, les peintures originales qui ornent la pochette d'Otium, le dernier album de son groupe Tout Bleu. Et puis des machines, des pédales et de quoi nous offrir une performance live planante et presque improvisée. ça fait 20 ans que la multi-instrumentiste genevoise vit dans le même immeuble. Un immeuble qui offre une salle de concert et des espaces de rencontre. Un immeuble qui redonne du sens et de l'espace au temps d'être oisif et créatif. Même si aujourd'hui les murs sont blancs et plus aseptisés, chez Simone il y fait moelleux, tamisé et chaleureux.

Chez Guznag

4 novembre 2021
Voir plus

Quand on arrive chez Julien Schmidt à Porrentruy, un nain de jardin pointe le doigt vers le ciel, signe que la maison est bien guardée. Et il n'est pas seul, le nain, à veiller sur les lieux... un bestiaire d'animaux empaillés et une collection de cadres de papillons épinglés vous accueille dans son atelier. Tous servent de modèles à ses dessins...des dessins doudous qui rappellent l'enfance, des dessins qui défient la fugacité du temps qui passe.

Quand on arrive chez Julien Schmidt à Porrentruy, un nain de jardin pointe le doigt vers le ciel, signe que la maison est bien guardée. Et il n'est pas seul, le nain, à veiller sur les lieux... un bestiaire d'animaux empaillés et une collection de cadres de papillons épinglés vous accueille dans son atelier. Tous servent de modèles à ses dessins...des dessins doudous qui rappellent l'enfance, des dessins qui défient la fugacité du temps qui passe.

Chez Marie Romanens

28 octobre 2021
Voir plus

En arrivant chez Marie, une photo de la ZAD de la colline du Mormont nous rappelle qu'habiter, c'est un peu plus que vivre entre 4 murs. Le ton est donné. Passé l'entrée, c'est la cuisine qui distribue les pièces. À droite, le salon est lumineux et les images nombreuses. C'est là que Marie fume des cigarettes avec sa voisine. À gauche, la chambre, cocon cosi ; des jeux de tarots, une contrebasse et une performance surprise lorsqu'on ouvre la fenêtre sur la cour intérieure.

En arrivant chez Marie, une photo de la ZAD de la colline du Mormont nous rappelle qu'habiter, c'est un peu plus que vivre entre 4 murs. Le ton est donné. Passé l'entrée, c'est la cuisine qui distribue les pièces. À droite, le salon est lumineux et les images nombreuses. C'est là que Marie fume des cigarettes avec sa voisine. À gauche, la chambre, cocon cosi ; des jeux de tarots, une contrebasse et une performance surprise lorsqu'on ouvre la fenêtre sur la cour intérieure.

Chez Myriam Wahli

14 octobre 2021
Voir plus

Chez Myriam, la pièce à vivre est épurée. Pour créer plus d'air, de liberté dans son esprit et aussi laisser la chance aux visiteurs de s'approprier un peu l'espace. Cette écrivaine, exploratrice du vivant, nous conte avec joie et délice l'art du shiatsu, sa fascination amoureuse pour les noms de lieux-dits, ses séjours à l'alpage et l'insatiable curiosité qu'elle projette par la fenêtre de ses toilettes sur son voisin d'en face.

Chez Myriam, la pièce à vivre est épurée. Pour créer plus d'air, de liberté dans son esprit et aussi laisser la chance aux visiteurs de s'approprier un peu l'espace. Cette écrivaine, exploratrice du vivant, nous conte avec joie et délice l'art du shiatsu, sa fascination amoureuse pour les noms de lieux-dits, ses séjours à l'alpage et l'insatiable curiosité qu'elle projette par la fenêtre de ses toilettes sur son voisin d'en face.

Chez Noémi Schaub

7 octobre 2021
Voir plus

L'écrivaine et éditrice vit dans un trois pièces à la Chaux-de-Fonds. Dans son salon, des bougies pour sublimer l'ambiance automnale, un pied à broderie et les dessins de ses proches encadrés en bonne place sur le mur. Dans son bureau, des stocks de livres qui ont bravement traversé la pénurie mondiale de papier et le dernier ouvrage de Paulette Editrice : "Cuisson au feu de bois".

L'écrivaine et éditrice vit dans un trois pièces à la Chaux-de-Fonds. Dans son salon, des bougies pour sublimer l'ambiance automnale, un pied à broderie et les dessins de ses proches encadrés en bonne place sur le mur. Dans son bureau, des stocks de livres qui ont bravement traversé la pénurie mondiale de papier et le dernier ouvrage de Paulette Editrice : "Cuisson au feu de bois".

Chez Psycho Weazel

30 septembre 2021
Voir plus

Ivo et Léo vivent en coloc dans une petite maison octogonale de jardinier aux abords d'un parc neuchâtelois. Une bâtisse historique qui ressemble à la fois à un phare et une cale de bâteau. Une chambre chacun, une cuisine, des fleurs en plastique, un frigo déstructuré, une nappe qui fait débat, un gros caillou d'amitié.. les deux producteurs et dj's vivent presque comme un vieux couple, avec tout plein d'amour autour.

Ivo et Léo vivent en coloc dans une petite maison octogonale de jardinier aux abords d'un parc neuchâtelois. Une bâtisse historique qui ressemble à la fois à un phare et une cale de bâteau. Une chambre chacun, une cuisine, des fleurs en plastique, un frigo déstructuré, une nappe qui fait débat, un gros caillou d'amitié.. les deux producteurs et dj's vivent presque comme un vieux couple, avec tout plein d'amour autour.

Chez Jeune Hustler

16 septembre 2021
Voir plus

La jeune étoile montante du rap game romand vit temporairement à Sion, chez ses parents. Il nous présente les figurines de sa chambre d'ado, sa collection de sneakers, ses grillz et sa terrasse à mi-coteau, dans les beaux quartiers. Entre glorification de l'argent et authenticité, entretien avec un bad boy repenti au parcours mal rasé.

La jeune étoile montante du rap game romand vit temporairement à Sion, chez ses parents. Il nous présente les figurines de sa chambre d'ado, sa collection de sneakers, ses grillz et sa terrasse à mi-coteau, dans les beaux quartiers. Entre glorification de l'argent et authenticité, entretien avec un bad boy repenti au parcours mal rasé.

Chez Louisa Becquelin

9 septembre 2021
Voir plus

Des plantes, beaucoup de plantes vous accueillent sous les toits, chez l'illustratrice Louisa Becquelin... mais aussi des gants de boxe, des crayons, une boîte à croquis, du fun, de la douceur et beaucoup de malice.

Des plantes, beaucoup de plantes vous accueillent sous les toits, chez l'illustratrice Louisa Becquelin... mais aussi des gants de boxe, des crayons, une boîte à croquis, du fun, de la douceur et beaucoup de malice.

Chez Louis Jucker

2 septembre 2021
Voir plus

Pour entrer chez Louis, on tourne une boîte à musique contre la porte qui joue "la vie en rose", mais souvent, la porte reste grande ouverte...histoire de rester en lien avec les amis-voisins. Quand on entre chez le musicien, on marche à pas feutré, comme sur un nuage. On y trouve un grand canapé-vortex pour s'enfoncer, un mur de photos, une tringle-lampadaire pour faire sécher le linge, une douche dans la cuisine, des bidules qui font du bruit et un vieux lecteur cassettes pour laisser aller la musique, sans devoir choisir.

Pour entrer chez Louis, on tourne une boîte à musique contre la porte qui joue "la vie en rose", mais souvent, la porte reste grande ouverte...histoire de rester en lien avec les amis-voisins. Quand on entre chez le musicien, on marche à pas feutré, comme sur un nuage. On y trouve un grand canapé-vortex pour s'enfoncer, un mur de photos, une tringle-lampadaire pour faire sécher le linge, une douche dans la cuisine, des bidules qui font du bruit et un vieux lecteur cassettes pour laisser aller la musique, sans devoir choisir.

Chez Bertrand Dubois

6 juillet 2021
Voir plus

Electricien et guitariste, le fribourgeois vit en pleine campagne au bord du lac de Schiffenen. La conjonction de ses deux passions, on la retrouve dans ses sculptures sonores multidiffusion en forme d'arbres géants. Un moyen pour les sons de la nature de coloniser des espaces industriels. La forêt, il la colonise aussi avec le "Festiwald". Un joyeux rassemblement punk et fédérateur du côté de Marly. Truand de la guitare, Bertrand pend littéralement ses instruments au mur. En Résidence chez lui, ça gratte sec et intense.

Electricien et guitariste, le fribourgeois vit en pleine campagne au bord du lac de Schiffenen. La conjonction de ses deux passions, on la retrouve dans ses sculptures sonores multidiffusion en forme d'arbres géants. Un moyen pour les sons de la nature de coloniser des espaces industriels. La forêt, il la colonise aussi avec le "Festiwald". Un joyeux rassemblement punk et fédérateur du côté de Marly. Truand de la guitare, Bertrand pend littéralement ses instruments au mur. En Résidence chez lui, ça gratte sec et intense.

Chez Lorena Stadelmann

24 juin 2021
Voir plus

Lorena habite dans une grande maison à Mervelier, dans la campagne jurassienne. Elle vient d'avoir son permis de conduire et sa camionnette-éclair, c'est aussi un peu sa maison. Danseuse et performeuse à la base, dernièrement elle sort SPM (uterus) : un morceau de rap sombre, vénère et ciselé inspiré par la rage mordante de ses syndromes prémenstruels. Son premier album sort en septembre.

Lorena habite dans une grande maison à Mervelier, dans la campagne jurassienne. Elle vient d'avoir son permis de conduire et sa camionnette-éclair, c'est aussi un peu sa maison. Danseuse et performeuse à la base, dernièrement elle sort SPM (uterus) : un morceau de rap sombre, vénère et ciselé inspiré par la rage mordante de ses syndromes prémenstruels. Son premier album sort en septembre.

Chez Louis Riondel

17 juin 2021
Voir plus

Quand on entre chez Louis, on arrive dehors, sur un balcon-passerelle qui donne sur une cour intérieure. C'est son endroit préféré. La moitié du duo Martin XVII vient d'emménager mais les oeuvres de ses amis sont déjà en bonne place sur les murs, dans sa discothèque et sa bibliothèque. On comprend vite que Louis a tout autant besoin de sa famille artistique chez lui, autour de lui, que pour créer des disques, des concerts et des spectacles. Entre sa MPC et sa collection de jaquettes, il ne manque plus qu'un canapé.

Quand on entre chez Louis, on arrive dehors, sur un balcon-passerelle qui donne sur une cour intérieure. C'est son endroit préféré. La moitié du duo Martin XVII vient d'emménager mais les oeuvres de ses amis sont déjà en bonne place sur les murs, dans sa discothèque et sa bibliothèque. On comprend vite que Louis a tout autant besoin de sa famille artistique chez lui, autour de lui, que pour créer des disques, des concerts et des spectacles. Entre sa MPC et sa collection de jaquettes, il ne manque plus qu'un canapé.

Chez Mélanie Gobet

10 juin 2021
Voir plus

La performeuse et danseuse fribourgeoise nous accueille dans son nid de la basse-ville. Elle se confie sur son rapport au corps, à ce corps qui s'expose et se doit d'être performant. Parmi les centaines de vinyles et de bouquins exposés dans le salon, on tombe sur des sacs remplis de ballons de baudruche. Le matériel essentiel à son prochain spectacle : "I'm a loner". Un cri d'amour et un hommage à sa rencontre avec les looners, la communauté des fétichistes de ballons.

La performeuse et danseuse fribourgeoise nous accueille dans son nid de la basse-ville. Elle se confie sur son rapport au corps, à ce corps qui s'expose et se doit d'être performant. Parmi les centaines de vinyles et de bouquins exposés dans le salon, on tombe sur des sacs remplis de ballons de baudruche. Le matériel essentiel à son prochain spectacle : "I'm a loner". Un cri d'amour et un hommage à sa rencontre avec les looners, la communauté des fétichistes de ballons.

Chez Stéphane Blok

8 juin 2021
Voir plus

Chez Stéphane Blok, une cloche de vache retentit lorsqu'on sonne à la porte. À l'intérieur, un long couloir qui débouche sur une pièce à vivre. Une table à gauche, un salon à droite. Au milieu, le lecteur vinyle dans la cheminée et sur les murs, les dessins de sa fille. À la fois chanteur vaudois et poète punk, Stéphane sort "Poèmes de la veille", son dernier album, chez Humus Records. Des morceaux composés à la guitare baryton fretless. Un instrument qui ouvre d'autres dimensions et qui permet de jouer "comme on en a envie".

Chez Stéphane Blok, une cloche de vache retentit lorsqu'on sonne à la porte. À l'intérieur, un long couloir qui débouche sur une pièce à vivre. Une table à gauche, un salon à droite. Au milieu, le lecteur vinyle dans la cheminée et sur les murs, les dessins de sa fille. À la fois chanteur vaudois et poète punk, Stéphane sort "Poèmes de la veille", son dernier album, chez Humus Records. Des morceaux composés à la guitare baryton fretless. Un instrument qui ouvre d'autres dimensions et qui permet de jouer "comme on en a envie".

Chez Canichnikov

27 mai 2021
Voir plus

Un clavier pourri mais apprivoisé, des pattes en micro-fibres qui sèchent, un toit de cheminée de barbecue qui sonne fort, deux drones qui dorment, un nouvel album qui sort, des plumes et des allumettes bengales qui pétillent, voilà sur quoi on tombe quand on se balade chez Guillaume Lachat. Tout ça enrobé de beaucoup de talent et de sarcasme, évidemment !

Un clavier pourri mais apprivoisé, des pattes en micro-fibres qui sèchent, un toit de cheminée de barbecue qui sonne fort, deux drones qui dorment, un nouvel album qui sort, des plumes et des allumettes bengales qui pétillent, voilà sur quoi on tombe quand on se balade chez Guillaume Lachat. Tout ça enrobé de beaucoup de talent et de sarcasme, évidemment !

Chez Vera Trachsel

20 mai 2021
Voir plus

Poésie, musique dissonante, autocollants-dauphins, infusion de plantes magiques, confettis, ballons colorés et détails perdus. La plasticienne et co-curatrice de l'Espace Libre Vera Trachsel nous guide dans son nid, à Bienne. Elle nous confie sa fascination pour les matériaux les plus hétéroclytes, les tas, les fleurs et les petits morceaux de mémoire qu'elle place dans des objets un peu partout dans son appartement.

Poésie, musique dissonante, autocollants-dauphins, infusion de plantes magiques, confettis, ballons colorés et détails perdus. La plasticienne et co-curatrice de l'Espace Libre Vera Trachsel nous guide dans son nid, à Bienne. Elle nous confie sa fascination pour les matériaux les plus hétéroclytes, les tas, les fleurs et les petits morceaux de mémoire qu'elle place dans des objets un peu partout dans son appartement.

Chez Didier Séverin

11 mai 2021
Voir plus

Quand on entre chez Didier, on voit un kit de montage électronique pour les enfants sur la table et on entend le synthé modulaire qui drone en boucle. C'est que l'ancien chanteur du groupe métal Knut s'adonne aujourd'hui aux variations lentes et aux bourdonnements continus et contemplatifs du son. On a testé son balcon et son canapé... et autant vous dire qu'on a bien vibré. Partout, aux quatre coins de son studio.

Quand on entre chez Didier, on voit un kit de montage électronique pour les enfants sur la table et on entend le synthé modulaire qui drone en boucle. C'est que l'ancien chanteur du groupe métal Knut s'adonne aujourd'hui aux variations lentes et aux bourdonnements continus et contemplatifs du son. On a testé son balcon et son canapé... et autant vous dire qu'on a bien vibré. Partout, aux quatre coins de son studio.

Chez Fox Kijango

6 mai 2021
Voir plus

Au bout du bout du pays, à Boncourt, Fox Kijango s'active dans la tanière du Goupil. Chez ce musicien aux mille compétences et aux mille vies, on rencontre au moins une passion à chaque étage : au rez, la bouffe. Au 1er, le sexe et les bouquins. Sous les toits, la musique, un lieu de résidences et bientôt une web TV. Visite guidée chez un pessimiste positif.

Au bout du bout du pays, à Boncourt, Fox Kijango s'active dans la tanière du Goupil. Chez ce musicien aux mille compétences et aux mille vies, on rencontre au moins une passion à chaque étage : au rez, la bouffe. Au 1er, le sexe et les bouquins. Sous les toits, la musique, un lieu de résidences et bientôt une web TV. Visite guidée chez un pessimiste positif.

Chez David Brülhart

29 avril 2021
Voir plus

Le Château de Tinterin, c'est la nouvelle demeure du curateur et graveur David Brülhart et de ses joyeux colocataires dj's, plasticiens ou cracheurs de feu. Lorsqu'elle se transforme en espace culturel, elle devient le "Château Bohème". Un havre bouillonnant de créativité dans la campagne fribourgeoise où les brunch voient se côtoyer grands-mères et performers queer et où les week-end de cirque mettent le feu au 800m2 de jardin.

Le Château de Tinterin, c'est la nouvelle demeure du curateur et graveur David Brülhart et de ses joyeux colocataires dj's, plasticiens ou cracheurs de feu. Lorsqu'elle se transforme en espace culturel, elle devient le "Château Bohème". Un havre bouillonnant de créativité dans la campagne fribourgeoise où les brunch voient se côtoyer grands-mères et performers queer et où les week-end de cirque mettent le feu au 800m2 de jardin.

Chez Janel Fluri

27 avril 2021
Voir plus

La jeune peintre en décors de théâtre nous accueille dans son atelier en vieille ville de Delémont. Quelques mètres carrés où il fait bon allumer le chauffage pour discuter de faux marbre, de photographie et de tous les portraits qui vous regardent. Entre art et artisanat, Janel nous confie sa soif de foncer dans le tas.

La jeune peintre en décors de théâtre nous accueille dans son atelier en vieille ville de Delémont. Quelques mètres carrés où il fait bon allumer le chauffage pour discuter de faux marbre, de photographie et de tous les portraits qui vous regardent. Entre art et artisanat, Janel nous confie sa soif de foncer dans le tas.

Chez Nicolas Brodard

15 avril 2021
Voir plus

Il est photographe et il vit à Fribourg dans une tiny house sans roues pour voyager. Pourtant, il en voit du pays entre ses multiples voyages au Proche Orient et les différents médias et festivals pour lesquels il est engagé à dévoiler son point de vue. Dernier en date, une série de photo en caméra thermique des danseurs du Prix de Lausanne. On en parle sur son canapé vert en velours côtelé.

Il est photographe et il vit à Fribourg dans une tiny house sans roues pour voyager. Pourtant, il en voit du pays entre ses multiples voyages au Proche Orient et les différents médias et festivals pour lesquels il est engagé à dévoiler son point de vue. Dernier en date, une série de photo en caméra thermique des danseurs du Prix de Lausanne. On en parle sur son canapé vert en velours côtelé.

Chez Malcolm Braff

8 avril 2021
Voir plus

La Maison-Matrice à Crémines, c'est une fourmilière artistique et familiale qui repense le monde, la manière de créer, de consommer et de vivre ensemble. Là-bas, les livres peuvent servir de meubles. On y joue beaucoup, on fait pousser des légumes et on se tient chaud devant un bon plat de pâte ou dans l'ancienne scierie. N'importe qui peut passer. Tous les possibles sont ouverts et les cloisons qu'on érige avec soin entre chaque domaine de vie ou de pensée s'érodent progressivement. Malcolm vous guide dans sa matrice, qui risque malheureusement de ne pas durer. Pour soutenir cette maison du bonheur avant cet été, rendez-vous ici : https://maison-matrice.org

La Maison-Matrice à Crémines, c'est une fourmilière artistique et familiale qui repense le monde, la manière de créer, de consommer et de vivre ensemble. Là-bas, les livres peuvent servir de meubles. On y joue beaucoup, on fait pousser des légumes et on se tient chaud devant un bon plat de pâte ou dans l'ancienne scierie. N'importe qui peut passer. Tous les possibles sont ouverts et les cloisons qu'on érige avec soin entre chaque domaine de vie ou de pensée s'érodent progressivement. Malcolm vous guide dans sa matrice, qui risque malheureusement de ne pas durer. Pour soutenir cette maison du bonheur avant cet été, rendez-vous ici : https://maison-matrice.org

Chez Jeanne Jacob

1 avril 2021
Voir plus

Dans la banlieue de Bienne, il existe un îlot apaisant de nature et de création. Une maison, un jardin qui attend ses bébés tomates, une terrasse où l’on y dort à la belle-étoile, des skis au plafond, une cachette secrète, un pinceau qui enlève la couleur, une grande famille et Jeanne Jacob à l’intérieur : peintre, performeuse et activiste. Une rencontre qui gazouille, sans aucun mur qui sépare le dedans du dehors.

Dans la banlieue de Bienne, il existe un îlot apaisant de nature et de création. Une maison, un jardin qui attend ses bébés tomates, une terrasse où l’on y dort à la belle-étoile, des skis au plafond, une cachette secrète, un pinceau qui enlève la couleur, une grande famille et Jeanne Jacob à l’intérieur : peintre, performeuse et activiste. Une rencontre qui gazouille, sans aucun mur qui sépare le dedans du dehors.

Chez Vince LeBarde, aka Electrypnose

25 mars 2021
Voir plus

À 19 ans, Vince s’initie à la psytrance et à la goa grâce aux fêtes sauvages organisées dans les forêts valaisanne. 15 ans plus tard, il est un producteur-bidouilleur mondialement connu sur cette scène-là. Aujourd'hui il nous fait visiter la maison de son grand-père qu’il retape avec 7 de ses colocs et nous présente son amoureuse australienne rencontrée sur un dancefloor en Espagne. Si vous voulez savoir ce que "dark forest" signifie, comment on construit un synthé modulaire et vous infiltrer dans les réseaux alternatifs mondiaux, c'est ici, En Résidence à Grimisuat que ça se passe.

À 19 ans, Vince s’initie à la psytrance et à la goa grâce aux fêtes sauvages organisées dans les forêts valaisanne. 15 ans plus tard, il est un producteur-bidouilleur mondialement connu sur cette scène-là. Aujourd'hui il nous fait visiter la maison de son grand-père qu’il retape avec 7 de ses colocs et nous présente son amoureuse australienne rencontrée sur un dancefloor en Espagne. Si vous voulez savoir ce que "dark forest" signifie, comment on construit un synthé modulaire et vous infiltrer dans les réseaux alternatifs mondiaux, c'est ici, En Résidence à Grimisuat que ça se passe.

Chez Bab Digler

18 mars 2021
Voir plus

Le tentaculaire musicien, organisateur et boss du label Burning Sound vous ouvre les portes de son appart à la Chaux-de-Fonds. On tombe sur des déguisements trop dissipés pour restés dans leur carton, une grosse malle à trucs, des fenêtres pour voir à travers, des murs qui gardent les stigmates des anciens locataires et une improvisation au melodica au coin du poêle.

Le tentaculaire musicien, organisateur et boss du label Burning Sound vous ouvre les portes de son appart à la Chaux-de-Fonds. On tombe sur des déguisements trop dissipés pour restés dans leur carton, une grosse malle à trucs, des fenêtres pour voir à travers, des murs qui gardent les stigmates des anciens locataires et une improvisation au melodica au coin du poêle.

Chez Vouipe

11 mars 2021
Voir plus

Dimitri Güdemann vit dans une maison qu'il a retapée au milieu du village valaisan de Salvan. C'est ici, dans son studio à l'étage, qu'il ramène les sons qu'il a capturé au quatre coins du canton et au gré de ses voyages. Avec son bus VW transformé en studio mobile, il enregistre les barrages, les lacs, les marées. Il agence ensuite judicieusement sa récolte pour façonner une électro chaude, hyper émotionnelle et cruellement festive.

Dimitri Güdemann vit dans une maison qu'il a retapée au milieu du village valaisan de Salvan. C'est ici, dans son studio à l'étage, qu'il ramène les sons qu'il a capturé au quatre coins du canton et au gré de ses voyages. Avec son bus VW transformé en studio mobile, il enregistre les barrages, les lacs, les marées. Il agence ensuite judicieusement sa récolte pour façonner une électro chaude, hyper émotionnelle et cruellement festive.

Chez Grégory Sugnaux

4 mars 2021
Voir plus

Gregory est artiste plasticien et tatoueur. Il sépare les deux pratiques, même si tout devient de plus en plus poreux dans sa vie. D'ailleurs, son studio fribourgeois lui sert aussi d'atelier. Iconographie féline, toiles blanches, balcon en feu, absynthe, monstres en céramique et des lignes encrés sous la peau, bienvenue En Résidence chez Gregory Sugnaux.

Gregory est artiste plasticien et tatoueur. Il sépare les deux pratiques, même si tout devient de plus en plus poreux dans sa vie. D'ailleurs, son studio fribourgeois lui sert aussi d'atelier. Iconographie féline, toiles blanches, balcon en feu, absynthe, monstres en céramique et des lignes encrés sous la peau, bienvenue En Résidence chez Gregory Sugnaux.

Chez Prune Carmen Diaz

25 février 2021
Voir plus

Voyage dans un cabinet de curiosité où l’on boit du vinaigre dans des verres à pied sous l'oeil intrépide de Jérome, le chien en céramique. Chez la photographe, peintre, graphiste et chanteuse de la Chaux-de-Fonds, il y a le tableau d’une bratwurst, des hôtels à la gloire d’objets de voyages improbables, une bibliothèque triée par couleurs, une photo de palmiers sombres qui fait peur et son histoire de famille un peu partout en filigrane.

Voyage dans un cabinet de curiosité où l’on boit du vinaigre dans des verres à pied sous l'oeil intrépide de Jérome, le chien en céramique. Chez la photographe, peintre, graphiste et chanteuse de la Chaux-de-Fonds, il y a le tableau d’une bratwurst, des hôtels à la gloire d’objets de voyages improbables, une bibliothèque triée par couleurs, une photo de palmiers sombres qui fait peur et son histoire de famille un peu partout en filigrane.

Chez Chloë Lombard

18 février 2021
Voir plus

Chez la comédienne lyonnaise, lausannoise d'adoption, on a tiré au sort un livre dans sa bibliothèque, on a écouté des messages de ses potes sur une clé USB, on a rendu sa liberté au théâtre et on a fini par grimper sur son toit pour se faire gifler par une vue hyperbolique.

Chez la comédienne lyonnaise, lausannoise d'adoption, on a tiré au sort un livre dans sa bibliothèque, on a écouté des messages de ses potes sur une clé USB, on a rendu sa liberté au théâtre et on a fini par grimper sur son toit pour se faire gifler par une vue hyperbolique.

Chez Xavière Sennac

11 février 2021
Voir plus

La programmatrice de la Case à Chocs nous invite dans sa péniche pour écouter des compil, aiguiser ses couteaux, discuter de son hibernation culturelle, puis de la truite et du bouc qui décorent son nid. Au passage, Xavière nous dévoile son vaccin anti-déprime.

La programmatrice de la Case à Chocs nous invite dans sa péniche pour écouter des compil, aiguiser ses couteaux, discuter de son hibernation culturelle, puis de la truite et du bouc qui décorent son nid. Au passage, Xavière nous dévoile son vaccin anti-déprime.

Chez Josette Seydoux

4 février 2021
Voir plus

Chez Josette, il y a des bougies, un skate, un Croc’Menu, une lampe verte, une maison des câlins dessinée au mur, du papier irisé qui inspire, une chambre triangle et une douche à confidences.

Chez Josette, il y a des bougies, un skate, un Croc’Menu, une lampe verte, une maison des câlins dessinée au mur, du papier irisé qui inspire, une chambre triangle et une douche à confidences.

Chez Thomas Flahaut

28 janvier 2021
Voir plus

Avec Thomas, on discute de son dernier roman : Les nuits d'été, de politique, de luttes ouvrières et de la honte social qui mène à la littérature. On s'enfonce aussi dans son canapé pour l'écouter lire un extrait accompagné de sa guitare qui crache du drone... sans oublier de rendre hommage à sa PS4, amie fidèle en cette période d'immobilisme forcé.

Avec Thomas, on discute de son dernier roman : Les nuits d'été, de politique, de luttes ouvrières et de la honte social qui mène à la littérature. On s'enfonce aussi dans son canapé pour l'écouter lire un extrait accompagné de sa guitare qui crache du drone... sans oublier de rendre hommage à sa PS4, amie fidèle en cette période d'immobilisme forcé.

Chez Louis Schild

21 janvier 2021
Voir plus

Le bassiste lausannois nous accueille dans sa chambre à roulettes, avec vue sur les jardins. Puisqu'il vit la musique comme un phénomène total, on discute de partage, d'intégrité, d'humilité, et puis de ce que ça représente pour lui de vivre de son art, ou plutôt, avec son art.

Le bassiste lausannois nous accueille dans sa chambre à roulettes, avec vue sur les jardins. Puisqu'il vit la musique comme un phénomène total, on discute de partage, d'intégrité, d'humilité, et puis de ce que ça représente pour lui de vivre de son art, ou plutôt, avec son art.

Chez Cyrielle Formaz

14 janvier 2021
Voir plus

Chez Cyrielle, il y a un chat, un mur d'images, un home studio, une dizaine de guitares, deux posters d'hommes nus (mais pas trop), des bonnes tisanes, une chanson inédite en acoustique et des carnets avec des rêves à l'intérieur.

Chez Cyrielle, il y a un chat, un mur d'images, un home studio, une dizaine de guitares, deux posters d'hommes nus (mais pas trop), des bonnes tisanes, une chanson inédite en acoustique et des carnets avec des rêves à l'intérieur.

Chez Gina Proenza

17 décembre 2020
Voir plus

L'artiste et curatrice Gina Proenza vit dans une irréductible petite maisonnette au milieu des immeubles du centre ville de Lausanne. Chez elle, on a plongé dans une trappe au milieu de la cuisine, emprunté un escalier de métal en colimaçon, reniflé un parfum senteur "chaleur" et écouté un coquillage qui renferme le bruit de la mer, d'il y a 500 ans.

L'artiste et curatrice Gina Proenza vit dans une irréductible petite maisonnette au milieu des immeubles du centre ville de Lausanne. Chez elle, on a plongé dans une trappe au milieu de la cuisine, emprunté un escalier de métal en colimaçon, reniflé un parfum senteur "chaleur" et écouté un coquillage qui renferme le bruit de la mer, d'il y a 500 ans.

Chez Rea Dubach

10 décembre 2020
Voir plus

La chanteuse, musicienne et compositrice bernoise vit depuis quelques mois dans son studio, dans une vieille ferme au milieu d'un champ. Elle nous guide sous les toits entre les instruments de musique, les feuilles manuscrites qui jonchent le sol et le poêle à bois. Pour Rea, être chez soi, c'est d'abord habiter complètement son corps et garder le focus sur soi, son intégrité, ses envies et son travail de création.

La chanteuse, musicienne et compositrice bernoise vit depuis quelques mois dans son studio, dans une vieille ferme au milieu d'un champ. Elle nous guide sous les toits entre les instruments de musique, les feuilles manuscrites qui jonchent le sol et le poêle à bois. Pour Rea, être chez soi, c'est d'abord habiter complètement son corps et garder le focus sur soi, son intégrité, ses envies et son travail de création.

Chez Abstral Compost

3 décembre 2020
Voir plus

Jonathan Dumani nous invite dans son antre créatif à la Chaux-de-Fonds. Une vieille maison qui sent bon la confiture d'églantier et la mandarine. Entre le poêle en céramique et les jouets de son fils, on a discuté rap et poésie de la marge. Pour terminer, les sons et les mots nous ont conduits jusqu'à son bûcher pour d'ultimes confidences.

Jonathan Dumani nous invite dans son antre créatif à la Chaux-de-Fonds. Une vieille maison qui sent bon la confiture d'églantier et la mandarine. Entre le poêle en céramique et les jouets de son fils, on a discuté rap et poésie de la marge. Pour terminer, les sons et les mots nous ont conduits jusqu'à son bûcher pour d'ultimes confidences.

Chez Loïc Grobéty

26 novembre 2020
Voir plus

Le bassiste et boss du groupe Convulsif nous invite hors du temps, dans sa maison en face du lac de Joux. Couché par terre dans son local de répète, on se fait masser par le drone puissant de sa contrebasse et chatouiller les tympans par le silence assourdissant des grands espaces.

Le bassiste et boss du groupe Convulsif nous invite hors du temps, dans sa maison en face du lac de Joux. Couché par terre dans son local de répète, on se fait masser par le drone puissant de sa contrebasse et chatouiller les tympans par le silence assourdissant des grands espaces.

Chez Dany Digler

5 novembre 2020
Voir plus

Chez Dany, la porte d'entrée est toujours grande ouverte et il y a de la musique dans chaque pièce. En exclusivité et en direct live, il nous joue même un morceau du nouvel album de Trash Mantra.

Chez Dany, la porte d'entrée est toujours grande ouverte et il y a de la musique dans chaque pièce. En exclusivité et en direct live, il nous joue même un morceau du nouvel album de Trash Mantra.

Chez Pascal Lopinat

29 octobre 2020
Voir plus

En Résidence chez Lopi le musicien, il y a de la tisane, de la guitare douce, une odeur de fondue et une performance expérimentale avec des ondes radio.

En Résidence chez Lopi le musicien, il y a de la tisane, de la guitare douce, une odeur de fondue et une performance expérimentale avec des ondes radio.

Dans les petits papiers de Marie Gyger

27 octobre 2020
Voir plus

L'artiste visuelle et productrice des expositions de Fri Art nous fait visiter son grenier

L'artiste visuelle et productrice des expositions de Fri Art nous fait visiter son grenier