Podcasts

En résidence

Les artistes nous ouvrent les portes de leur maison et de leur intimité. Visite guidée en direct, sans filet, avec toute l’excitation du live. Une émission culturelle soutenue par la FSRC.
https://associationgrrif.ch/wp-content/themes/you/img/sponsors/fsrc.pnghttps://associationgrrif.ch/wp-content/themes/you/img/sponsors/swissperform.gif

Tous les épisodes

Chez Iannis Valvini

30 mai 2023
Voir plus

À lui tout seul, il slalome entre une demi-douzaine de combines artistiques. Ancien programmateur du SAS à Delémont, on le retrouve à la batterie dans Sxokondo, Bunkr ou Yrre : jeune quintet post-metal-noise-ambient qui s'est retrouvé programmé au festival Roadburn cette année. Notre invité trempe aussi dans la technique son et ces temps-ci, il bosse derrière la console de Baby Volcano. Iannis Valvini, c'est un peu l'enfant du pays qui s'émancipe en ventilant de plus en plus de compétences aux quatre coins du magma culturel. Chez lui, on discute de l'essentiel : son auto-cuiseur à riz et un de ses groupes d'électro indus préféré.

À lui tout seul, il slalome entre une demi-douzaine de combines artistiques. Ancien programmateur du SAS à Delémont, on le retrouve à la batterie dans Sxokondo, Bunkr ou Yrre : jeune quintet post-metal-noise-ambient qui s'est retrouvé programmé au festival Roadburn cette année. Notre invité trempe aussi dans la technique son et ces temps-ci, il bosse derrière la console de Baby Volcano. Iannis Valvini, c'est un peu l'enfant du pays qui s'émancipe en ventilant de plus en plus de compétences aux quatre coins du magma culturel. Chez lui, on discute de l'essentiel : son auto-cuiseur à riz et un de ses groupes d'électro indus préféré.

Chez Iannis Valvini

30 mai 2023
Voir plus

À lui tout seul, il slalome entre une demi-douzaine de combines artistiques. Ancien programmateur du SAS à Delémont, on le retrouve à la batterie dans Sxokondo, Bunkr ou Yrre : jeune quintet post-metal-noise-ambient qui s'est retrouvé programmé au festival Roadburn cette année. Iannis, trempe aussi dans la technique son et ces temps-ci, il bosse derrière la console de Baby Volcano. Iannis Valvini, c'est un peu l'enfant du pays qui s'émancipe en ventilant de plus en plus de compétences aux quatre coins du magma culturel. Chez lui, on discute de l'essentiel : son auto-cuiseur à riz et un de ses groupes d'électro indus préféré.

À lui tout seul, il slalome entre une demi-douzaine de combines artistiques. Ancien programmateur du SAS à Delémont, on le retrouve à la batterie dans Sxokondo, Bunkr ou Yrre : jeune quintet post-metal-noise-ambient qui s'est retrouvé programmé au festival Roadburn cette année. Iannis, trempe aussi dans la technique son et ces temps-ci, il bosse derrière la console de Baby Volcano. Iannis Valvini, c'est un peu l'enfant du pays qui s'émancipe en ventilant de plus en plus de compétences aux quatre coins du magma culturel. Chez lui, on discute de l'essentiel : son auto-cuiseur à riz et un de ses groupes d'électro indus préféré.

Chez Pyv

17 mai 2023
Voir plus

La grande colocation biennoise de Pyv, on l'appelle la coopérative de l'Infokiosk. Depuis l'extérieur, on a l'impression d'avoir affaire à une librairie anarchiste ou à un bureau militant. Et c'est ce qu'elle est. Dès qu'on passe la porte, on se rend compte qu'une dizaine de personnes vivent aussi à l'intérieur du bâtiment. Parmi elles, un certain Yvan Cuesta, que tout le monde appelle Pyv. Il est membre du comité d'organisation du festival le plus contagieux de la région : la Toxoplasmose, une grosse sauterie de musique principalement extrême, au pied du château d'Ergüel. Notre hôte est aussi vendeur dans le mythique magasin de jeux biennois : le Delirium Ludens. Mais surtout, Pyv est un punk, un rejeton de l'Espace Noir à St-Imier. Depuis son canapé, il nous explique ce que ça veut dire pour lui, être punk, en 2023.

La grande colocation biennoise de Pyv, on l'appelle la coopérative de l'Infokiosk. Depuis l'extérieur, on a l'impression d'avoir affaire à une librairie anarchiste ou à un bureau militant. Et c'est ce qu'elle est. Dès qu'on passe la porte, on se rend compte qu'une dizaine de personnes vivent aussi à l'intérieur du bâtiment. Parmi elles, un certain Yvan Cuesta, que tout le monde appelle Pyv. Il est membre du comité d'organisation du festival le plus contagieux de la région : la Toxoplasmose, une grosse sauterie de musique principalement extrême, au pied du château d'Ergüel. Notre hôte est aussi vendeur dans le mythique magasin de jeux biennois : le Delirium Ludens. Mais surtout, Pyv est un punk, un rejeton de l'Espace Noir à St-Imier. Depuis son canapé, il nous explique ce que ça veut dire pour lui, être punk, en 2023.

Chez Jordi Gabioud

9 mai 2023
Voir plus

Réalisateur, auteur, youtubeur, vj, critique, musicien, ce créateur aux mille affluents nous accueille sur son canapé vert qui penche vers l'avant. Dans son salon, des dizaine de DVD, des guitares accrochées au mur et un synthé posé sur un piano. À la fenêtre, quelques pigeons curieux et puis le son des cloches de la cathédrale de Lausanne. Jordi, un animal culturel rare qui aime sa tanière, surtout en hiver.

Réalisateur, auteur, youtubeur, vj, critique, musicien, ce créateur aux mille affluents nous accueille sur son canapé vert qui penche vers l'avant. Dans son salon, des dizaine de DVD, des guitares accrochées au mur et un synthé posé sur un piano. À la fenêtre, quelques pigeons curieux et puis le son des cloches de la cathédrale de Lausanne. Jordi, un animal culturel rare qui aime sa tanière, surtout en hiver.

Chez Noémie Griess

3 mai 2023
Voir plus

Chanteuse dans Barrio Colette, comédienne et "metteureuse en scène", Nono vit dans un écrin de verdure en ville de Genève. Sur sa terrasse (aussi immense que sa sensibilité), elle nous raconte avec passion ses larmes, ses fous-rires, ses plumes, ses doutes, sa valise rouge et son amour pour les goûters d'enfance.

Chanteuse dans Barrio Colette, comédienne et "metteureuse en scène", Nono vit dans un écrin de verdure en ville de Genève. Sur sa terrasse (aussi immense que sa sensibilité), elle nous raconte avec passion ses larmes, ses fous-rires, ses plumes, ses doutes, sa valise rouge et son amour pour les goûters d'enfance.

Chez Olivier Lovey

3 mai 2023
Voir plus

Le photographe martignerain transforme le réel en permanence, le déforme, le triture, le malmène par toutes les techniques possibles et imaginables : trichromie, stroboscopes, infrarouges... Dans son appartement, les portes sont roses pastel et son bureau trône sur le carrelage dans la cuisine. Olivier prévient : il a une décoration personnelle et chaotique. Il a beau avouer qu'il est plutôt contre le fait d'exposer ses propres photos au mur, certaines sont bel et bien là, épinglées pour notre plus grand bonheur.

Le photographe martignerain transforme le réel en permanence, le déforme, le triture, le malmène par toutes les techniques possibles et imaginables : trichromie, stroboscopes, infrarouges... Dans son appartement, les portes sont roses pastel et son bureau trône sur le carrelage dans la cuisine. Olivier prévient : il a une décoration personnelle et chaotique. Il a beau avouer qu'il est plutôt contre le fait d'exposer ses propres photos au mur, certaines sont bel et bien là, épinglées pour notre plus grand bonheur.

Chez Jean-François Albelda

18 avril 2023
Voir plus

Le musicien et journaliste, capitaine de la rubrique culture du Nouvelliste nous fait visiter son appartement pas tout à fait biscornu, mais très bien foutu. Avec des passages presque secrets, un salon dans une cuisine, des photos et dessins d'artistes de qualité, une vierge marie, une ruelle qui bout comme dans le sud et un chat très très bien dressé.

Le musicien et journaliste, capitaine de la rubrique culture du Nouvelliste nous fait visiter son appartement pas tout à fait biscornu, mais très bien foutu. Avec des passages presque secrets, un salon dans une cuisine, des photos et dessins d'artistes de qualité, une vierge marie, une ruelle qui bout comme dans le sud et un chat très très bien dressé.

Chez Loris Vettese

6 avril 2023
Voir plus

ça sent bon le chocolat fondu quand on entre chez Loris. Il me prévient : son appartement est chaotique. Il faut dire qu'il est souvent sur les routes, à l'affût d'un maximum de concerts, d'expositions ou de performances. Programmateur de la Case à chocs, manager de Baby Volcano, cet organisateur de concerts transmet autant d'émotion qu'il a besoin d'en absorber pour vivre.

ça sent bon le chocolat fondu quand on entre chez Loris. Il me prévient : son appartement est chaotique. Il faut dire qu'il est souvent sur les routes, à l'affût d'un maximum de concerts, d'expositions ou de performances. Programmateur de la Case à chocs, manager de Baby Volcano, cet organisateur de concerts transmet autant d'émotion qu'il a besoin d'en absorber pour vivre.

Chez Josué Salomon

5 avril 2023
Voir plus

Pour arriver chez Josué, il faut se balader entre les moutons et les ruisseaux du village de Mervelier dans la campagne jurassienne. Le musicien, prof de guitare et producteur vit dans une ferme et trempe dans tout un tas de projets. C’est notamment lui qui co-produit la musique de Baby Volcano. Mais si on va sonner à sa porte, c’est surtout pour discuter de « Deal With It », le prochain album de son projet solo Remove… une hyper pop colorée qui lui permet d’assumer pleinement l’artiste qu’il est aujourd’hui… Et aussi sa passion pour les pokémon, mais ça c’est une autre histoire.

Pour arriver chez Josué, il faut se balader entre les moutons et les ruisseaux du village de Mervelier dans la campagne jurassienne. Le musicien, prof de guitare et producteur vit dans une ferme et trempe dans tout un tas de projets. C’est notamment lui qui co-produit la musique de Baby Volcano. Mais si on va sonner à sa porte, c’est surtout pour discuter de « Deal With It », le prochain album de son projet solo Remove… une hyper pop colorée qui lui permet d’assumer pleinement l’artiste qu’il est aujourd’hui… Et aussi sa passion pour les pokémon, mais ça c’est une autre histoire.

Chez Leïla Thévoz

28 mars 2023
Voir plus

Depuis la fenêtre de son salon, Leïla a une vue imprenable sur les Alpes bernoises mais surtout sur son cheval, qui vit dans une écurie en contre-bas. La grande maison, posée sur le Plateau de Diesse, est aussi boisée et chaleureuse qu'un chalet. Cet automne, la journaliste et réalisatrice a sorti son 1er long métrage documentaire qui s’appelle : « Dis-moi ton secret ». Pendant 3 ans, elle est partie sur la piste de 5 guérisseurs et faiseurs de secrets en Suisse romande pour comprendre comment ça marche. Elle en retire une expérience humaine très intense, et aussi une aubergine momifiée, asséchée par un magnétiseur qu’elle garde sur son bureau.

Depuis la fenêtre de son salon, Leïla a une vue imprenable sur les Alpes bernoises mais surtout sur son cheval, qui vit dans une écurie en contre-bas. La grande maison, posée sur le Plateau de Diesse, est aussi boisée et chaleureuse qu'un chalet. Cet automne, la journaliste et réalisatrice a sorti son 1er long métrage documentaire qui s’appelle : « Dis-moi ton secret ». Pendant 3 ans, elle est partie sur la piste de 5 guérisseurs et faiseurs de secrets en Suisse romande pour comprendre comment ça marche. Elle en retire une expérience humaine très intense, et aussi une aubergine momifiée, asséchée par un magnétiseur qu’elle garde sur son bureau.

Chez Paul Courlet

16 mars 2023
Voir plus

Paul est "Antioche Kirm" et membre de feu "Gros Oiseau", un trio genevois qui tappait dans le punk-hiphop-électro jouissif et inclassable. Aujourd’hui, il a quitté Genève... trop festif pour lui, paraît-il. Désormais, il vit à la Chaux-de-Fonds, au rez-de-chaussée d’un immeuble de 1850, chauffé au poêle à mazout. Son projet du moment s’appelle "Aulp Uma". Un solo électronique expérimental avec lequel il sillonne les lieux alternatifs de Suisse romande. Assis sur son canapé, on discute de "Trigonométrie". Un vinyle sorti en août sur lequel il a invité une vingtaine de potes à venir chanter, d’Emilie Zoé à Rémy Rufer en passant par Abstral Compost. On finit par allumer une machine polonaise pour écouter des cigognes claquer du bec… parce que Paul, punk et poète, ça commence par la même lettre.

Paul est "Antioche Kirm" et membre de feu "Gros Oiseau", un trio genevois qui tappait dans le punk-hiphop-électro jouissif et inclassable. Aujourd’hui, il a quitté Genève... trop festif pour lui, paraît-il. Désormais, il vit à la Chaux-de-Fonds, au rez-de-chaussée d’un immeuble de 1850, chauffé au poêle à mazout. Son projet du moment s’appelle "Aulp Uma". Un solo électronique expérimental avec lequel il sillonne les lieux alternatifs de Suisse romande. Assis sur son canapé, on discute de "Trigonométrie". Un vinyle sorti en août sur lequel il a invité une vingtaine de potes à venir chanter, d’Emilie Zoé à Rémy Rufer en passant par Abstral Compost. On finit par allumer une machine polonaise pour écouter des cigognes claquer du bec… parce que Paul, punk et poète, ça commence par la même lettre.

Chez Elena Avdija

8 mars 2023
Voir plus

Du parquet, des plantes, des chats, de la soul dans les oreilles et des prix (parfois en chocolat) qui récompensent ses films documentaires, dont "Cascadeuses", à voir ces prochaines semaines en Suisse romande. Chez la réalisatrice Elena Avdija, on baigne dans la lumière, les romans policiers et le souvenir des noix de coco.

Du parquet, des plantes, des chats, de la soul dans les oreilles et des prix (parfois en chocolat) qui récompensent ses films documentaires, dont "Cascadeuses", à voir ces prochaines semaines en Suisse romande. Chez la réalisatrice Elena Avdija, on baigne dans la lumière, les romans policiers et le souvenir des noix de coco.

Chez Matthieu Hardouin

1 mars 2023
Voir plus

À la base, Matthieu Hardouin est un musicien incontournable des scènes genevoises et de l'Usine, mais aujourd'hui on sonne à la porte de sa résidence biennoise, une grande colocation de 6 joyeuses et joyeux. Matthieu pratique le piano, la guitare, la basse et la batterie. Sur son CV musical, on retrouve notamment Hatefull Monday, Zatokrev ou Impure Wilhemina. Aujourd'hui, il joue en autre dans Fallan, Claude Wave ou Grey Lips : le duo qu'il forme avec la genevoise Perrine Berger. Ils viennent de sortir "Masquerade" : un album cathartique "pour donner du sens au chaos".

À la base, Matthieu Hardouin est un musicien incontournable des scènes genevoises et de l'Usine, mais aujourd'hui on sonne à la porte de sa résidence biennoise, une grande colocation de 6 joyeuses et joyeux. Matthieu pratique le piano, la guitare, la basse et la batterie. Sur son CV musical, on retrouve notamment Hatefull Monday, Zatokrev ou Impure Wilhemina. Aujourd'hui, il joue en autre dans Fallan, Claude Wave ou Grey Lips : le duo qu'il forme avec la genevoise Perrine Berger. Ils viennent de sortir "Masquerade" : un album cathartique "pour donner du sens au chaos".

Chez Sylvia Fardel

23 février 2023
Voir plus

Savièse, village valaisan accroché au coteau, juste au-dessus de la capitale. La comédienne et metteuse en scène Sylvia Fardel nous donne rendez-vous dans sa villa pour discuter d'un de ses derniers spectacles : "21 grammes". Une pièce qui se demande ce qu'on fait de nos morts, une fois qu'ils sont...morts. Selon une étude, un corps qui passe de vie à trépas perdrait systématiquement 21 grammes. Peut-être le poids de l'âme ? Ou de la vie ? On ne saura sûrement jamais. Par contre, on est sûrs que Sylvia Fardel est passionnée par le design des grilles d’égout, les grues et machines et les majorettes. Elle se confie également sur sa période parisienne et son lien avec les membres du groupe punk "Les Garçons Bouchers".

Savièse, village valaisan accroché au coteau, juste au-dessus de la capitale. La comédienne et metteuse en scène Sylvia Fardel nous donne rendez-vous dans sa villa pour discuter d'un de ses derniers spectacles : "21 grammes". Une pièce qui se demande ce qu'on fait de nos morts, une fois qu'ils sont...morts. Selon une étude, un corps qui passe de vie à trépas perdrait systématiquement 21 grammes. Peut-être le poids de l'âme ? Ou de la vie ? On ne saura sûrement jamais. Par contre, on est sûrs que Sylvia Fardel est passionnée par le design des grilles d’égout, les grues et machines et les majorettes. Elle se confie également sur sa période parisienne et son lien avec les membres du groupe punk "Les Garçons Bouchers".

Chez Fred Bürki

21 février 2023
Voir plus

Le batteur bernois d'adoption vit dans un appartement gardé par une porte vitrée. Certes opaque, on y voit la lumière des bougies depuis l'extérieur. Lui, il pourrait compter les va-et-vient dans son immeuble, mais nous assure ne pas le faire. Presque tout ce qui compte pour Fred ; sa platine, ses disques, son lit, ses instruments et machines se trouvent dans sa pièce principale. Mais les confidences les plus intimes se murmurent dans la cuisine.

Le batteur bernois d'adoption vit dans un appartement gardé par une porte vitrée. Certes opaque, on y voit la lumière des bougies depuis l'extérieur. Lui, il pourrait compter les va-et-vient dans son immeuble, mais nous assure ne pas le faire. Presque tout ce qui compte pour Fred ; sa platine, ses disques, son lit, ses instruments et machines se trouvent dans sa pièce principale. Mais les confidences les plus intimes se murmurent dans la cuisine.

Chez Aust

8 février 2023
Voir plus

Le producteur de musique électronique neuchâtelois AUST habite à Hauterive depuis toujours. Sa maison, ça fait déjà bien longtemps qu'elle lui a tapé dans l'oeil. Bordée de vignes et de chemins herbeaux, elle rappelle un joli mat provençal. Chez Tijany Bacci, on tombe sur une vieille porte de grange reconvertie en table, sur les jouets de sa fille au milieu du salon et sur ses vinyles préférés qui nous plongent dans sa période punk-hip-hop.

Le producteur de musique électronique neuchâtelois AUST habite à Hauterive depuis toujours. Sa maison, ça fait déjà bien longtemps qu'elle lui a tapé dans l'oeil. Bordée de vignes et de chemins herbeaux, elle rappelle un joli mat provençal. Chez Tijany Bacci, on tombe sur une vieille porte de grange reconvertie en table, sur les jouets de sa fille au milieu du salon et sur ses vinyles préférés qui nous plongent dans sa période punk-hip-hop.

Chez Aloys Christinat

31 janvier 2023
Voir plus

Dans la colocation biennoise du musicien Aloys Christinat (alias Elvis Aloys) la sonnette est à l’intérieur de l'appartement. Les sons fusent et tous les habitants créent de la culture dans cette petite communauté bienheureuse. En attendant la sortie de son prochain album, avec Aloys on discute de son enfance bucolique dans les Alpes vaudoises... suspendus au son de sa flûte à bec !

Dans la colocation biennoise du musicien Aloys Christinat (alias Elvis Aloys) la sonnette est à l’intérieur de l'appartement. Les sons fusent et tous les habitants créent de la culture dans cette petite communauté bienheureuse. En attendant la sortie de son prochain album, avec Aloys on discute de son enfance bucolique dans les Alpes vaudoises... suspendus au son de sa flûte à bec !

Chez Anuk Schmelcher

26 janvier 2023
Voir plus

Anuk Schmelcher vit dans une petite maison verte plantée au beau milieu des immeubles de la banlieue zurichoise. Une perle protégée qui sent bon le feu de bois. Chez Anuk, on écoute. On écoute seul ou à plusieurs... le son de son harmonium, de son premier album sorti chez Hummus Records, celui du jardin en hiver et celui des portes qui s'ouvrent et se referment.

Anuk Schmelcher vit dans une petite maison verte plantée au beau milieu des immeubles de la banlieue zurichoise. Une perle protégée qui sent bon le feu de bois. Chez Anuk, on écoute. On écoute seul ou à plusieurs... le son de son harmonium, de son premier album sorti chez Hummus Records, celui du jardin en hiver et celui des portes qui s'ouvrent et se referment.

Chez Jona Nido

19 janvier 2023
Voir plus

Entre la banque de meubles au design scandinave et le "cabinet du bonheur" période prohibition, l'appartement du bosse du label Hummus Records et guitariste-compositeur de Coilguns est vaste, épuré, tamisé. Tout en nous baladant dans son intérieur, Jona Nido nous confie sa passion pour Lana del Rey et Agnès Obel, son amour pour son chat, sa boulimie de travail, ses rêves de carrière avec Coilguns, sa plus grande qualité et son plus grand défaut.

Entre la banque de meubles au design scandinave et le "cabinet du bonheur" période prohibition, l'appartement du bosse du label Hummus Records et guitariste-compositeur de Coilguns est vaste, épuré, tamisé. Tout en nous baladant dans son intérieur, Jona Nido nous confie sa passion pour Lana del Rey et Agnès Obel, son amour pour son chat, sa boulimie de travail, ses rêves de carrière avec Coilguns, sa plus grande qualité et son plus grand défaut.

Chez Jacques Viredaz

22 décembre 2022
Voir plus

L'appartement du guitariste et fondateur d'Abraham est flanqué au dernier étage d'une vieille ferme fortifiée au centre de Territet... un bâtiment classé du 15e siècle. Des poutres apparentes traversent les murs épais d'une grande pièce à vivre avec des canapés bleu-canard, d'innombrables bouquins et des bougies pour l'ambiance... médiévale et mystique.

L'appartement du guitariste et fondateur d'Abraham est flanqué au dernier étage d'une vieille ferme fortifiée au centre de Territet... un bâtiment classé du 15e siècle. Des poutres apparentes traversent les murs épais d'une grande pièce à vivre avec des canapés bleu-canard, d'innombrables bouquins et des bougies pour l'ambiance... médiévale et mystique.

Chez Simon Beuret

15 décembre 2022
Voir plus

La plupart du temps, ça circule dans la grande colocation du dessinateur Siimon Beuret. À l'étage, sa chambre. Epurée et chaleureuse, elle est loin d'être agencée par hasard...un lit au sol, une longue table en bois, une lampe-champignon, quelques livres, une tranche de bacon tissée au mur juste à côté des essais de couverture d'"Eye Contact", sa première BD qui paraîtra en mars chez Atrabile. Dans l'Atlantide de Simon Beuret, Sempé et Jame Bond ne sont jamais loin...juste à côté du tableau posé par terre, pour susciter le mystère.

La plupart du temps, ça circule dans la grande colocation du dessinateur Siimon Beuret. À l'étage, sa chambre. Epurée et chaleureuse, elle est loin d'être agencée par hasard...un lit au sol, une longue table en bois, une lampe-champignon, quelques livres, une tranche de bacon tissée au mur juste à côté des essais de couverture d'"Eye Contact", sa première BD qui paraîtra en mars chez Atrabile. Dans l'Atlantide de Simon Beuret, Sempé et Jame Bond ne sont jamais loin...juste à côté du tableau posé par terre, pour susciter le mystère.

Chez Ramin

13 décembre 2022
Voir plus

André Ramin Salem habite à Genève, entre le Rhône et l'Arve. Iranien d'origine, il a grandi en Gruyères avant de débarquer au bout du lac Léman pour ses études en relations internationales. Dès qu'on passe la porte, on réalise que ce DJ-producteur est autant passionné de violon, de musique classique, que d'électro et d'humanitaire. Confidences d'appartement entre Bach, disco et fringues de seconde main.

André Ramin Salem habite à Genève, entre le Rhône et l'Arve. Iranien d'origine, il a grandi en Gruyères avant de débarquer au bout du lac Léman pour ses études en relations internationales. Dès qu'on passe la porte, on réalise que ce DJ-producteur est autant passionné de violon, de musique classique, que d'électro et d'humanitaire. Confidences d'appartement entre Bach, disco et fringues de seconde main.

Chez Fabien Iannone

1 décembre 2022
Voir plus

Quand on entre chez Fabien Iannone, c'est le poster d'un chaton qui nous accueille. La lumière est douce lorsqu'on traverse le long couloir au parquet grinçant. Plus loin dans le salon, c'est la contrebasse séculaire, postée sur le flanc, qui prend la place. Fabien sait lui parler lorsqu'elle est capricieuse. Avec lui, on discute de son envie de revenir aux harmonies, de ses maîtres et compagnons de jeux new-yorkais, de ses racines valaisannes. Une heure pleine de douceur au coeur de la riviera lémanique.

Quand on entre chez Fabien Iannone, c'est le poster d'un chaton qui nous accueille. La lumière est douce lorsqu'on traverse le long couloir au parquet grinçant. Plus loin dans le salon, c'est la contrebasse séculaire, postée sur le flanc, qui prend la place. Fabien sait lui parler lorsqu'elle est capricieuse. Avec lui, on discute de son envie de revenir aux harmonies, de ses maîtres et compagnons de jeux new-yorkais, de ses racines valaisannes. Une heure pleine de douceur au coeur de la riviera lémanique.

Chez Jonas Kocher

17 novembre 2022
Voir plus

Chez Jonas, dès qu'on passe la porte, on arrive au centre de l'appartement. Quelle que soit la pièce, des plantes y trônent, tombent ou grimpent. Des plantes et aussi les dessins colorés de son fils sur les murs. Chez Jonas, on apprend qu'il improvise autant sur son accordéon que derrière les fourneaux, et surtout qu'il aime marcher droit devant pour délier les noeuds.

Chez Jonas, dès qu'on passe la porte, on arrive au centre de l'appartement. Quelle que soit la pièce, des plantes y trônent, tombent ou grimpent. Des plantes et aussi les dessins colorés de son fils sur les murs. Chez Jonas, on apprend qu'il improvise autant sur son accordéon que derrière les fourneaux, et surtout qu'il aime marcher droit devant pour délier les noeuds.

Chez Roland Vouilloz

8 novembre 2022
Voir plus

Genève. Un grand appartement sous les toits, bougies, vélo (mais pas trop), cacahuètes et tapis moelleux. 30 ans de carrière, 150 spectacles, et une heure pour s'immerger dans l'intimité et les souvenirs de ce comédien aussi espiègle que généreux.

Genève. Un grand appartement sous les toits, bougies, vélo (mais pas trop), cacahuètes et tapis moelleux. 30 ans de carrière, 150 spectacles, et une heure pour s'immerger dans l'intimité et les souvenirs de ce comédien aussi espiègle que généreux.

Chez Alice Torrent

27 octobre 2022
Voir plus

Du bois partout et un grand tapis blanc moelleux au milieu du salon. Gojira sur les enceintes et un rayon de soleil qui fait briller le poil de Boulette, le félin de la famille. Il fait doux et léger chez Alice Torrent, surtout lorsqu'elle préfère jouer un morceau de son dernier album, An Ode to Your sun, sur un mini synthé dans la salle de jeux de sa fille, plutôt que sur son piano droit.

Du bois partout et un grand tapis blanc moelleux au milieu du salon. Gojira sur les enceintes et un rayon de soleil qui fait briller le poil de Boulette, le félin de la famille. Il fait doux et léger chez Alice Torrent, surtout lorsqu'elle préfère jouer un morceau de son dernier album, An Ode to Your sun, sur un mini synthé dans la salle de jeux de sa fille, plutôt que sur son piano droit.

Chez Emilien Colin

20 octobre 2022
Voir plus

Un circuit de billes, une petite voiture collée au mur, des figurines Lego et un accordéon. La moitié des "Fils du Facteur", Emilien Colin, nous invite dans sa grotte aux mille objets. Un cocon douillet niché dans une colocation de sept compères en plein centre ville de Vevey.

Un circuit de billes, une petite voiture collée au mur, des figurines Lego et un accordéon. La moitié des "Fils du Facteur", Emilien Colin, nous invite dans sa grotte aux mille objets. Un cocon douillet niché dans une colocation de sept compères en plein centre ville de Vevey.

Chez Florence Zufferey

13 octobre 2022
Voir plus

La photographe habite le dernier appartement d'un immeuble de la ville la plus ensoleillée de Suisse : Sierre. Un nid baigné de lumière, bordé par un balcon-terrasse traversant toute sa longueur. Florence nous guide dans les pièces principales et nous décrypte ce qui se passe au mur. On s'attarde surtout dans son bureau...là où on peut plonger dans ses planches contacts et dans son univers où lumière et douceur côtoient de près la violence et l'ombre.

La photographe habite le dernier appartement d'un immeuble de la ville la plus ensoleillée de Suisse : Sierre. Un nid baigné de lumière, bordé par un balcon-terrasse traversant toute sa longueur. Florence nous guide dans les pièces principales et nous décrypte ce qui se passe au mur. On s'attarde surtout dans son bureau...là où on peut plonger dans ses planches contacts et dans son univers où lumière et douceur côtoient de près la violence et l'ombre.

Chez Mehdi Benkler

11 octobre 2022
Voir plus

À St-Saphorin, quand on cherche la maison de Mehdi Benkler, on peut se laisser guider par la musique qui s'infiltre entre les ruelles. Elle nous mène au sommet d'un escalier d'une bâtisse aux murs du 18ème siècle. Derrière la porte, une grotte aux mille vinyles et aux 12 ponchos portés par ce dj, chroniqueur et photographe au verbe aussi épique que nostalgique.

À St-Saphorin, quand on cherche la maison de Mehdi Benkler, on peut se laisser guider par la musique qui s'infiltre entre les ruelles. Elle nous mène au sommet d'un escalier d'une bâtisse aux murs du 18ème siècle. Derrière la porte, une grotte aux mille vinyles et aux 12 ponchos portés par ce dj, chroniqueur et photographe au verbe aussi épique que nostalgique.

Chez Anissa Cadelli

29 septembre 2022
Voir plus

Anissa vit dans un sanctuaire rempli de souvenirs d'enfance, de guitares, de fleurs, de vinyles, de bougies. Un studio où pour se sentir à l'aise, elle ferme souvent les stores. Ensemble, on ouvre sa boîte noire à post-it, on parle de Mohamed Ali et évidemment d'amour.

Anissa vit dans un sanctuaire rempli de souvenirs d'enfance, de guitares, de fleurs, de vinyles, de bougies. Un studio où pour se sentir à l'aise, elle ferme souvent les stores. Ensemble, on ouvre sa boîte noire à post-it, on parle de Mohamed Ali et évidemment d'amour.

Chez Martin Schick

22 septembre 2022
Voir plus

La Résistance, c'est la résidence d'artiste de la Coutellerie : salle de concerts, bar-restaurant et espace d'accueil alternatif à Fribourg. "Un pays des merveilles", comme l'appelle le performer et danseur Martin Schick, co-responsable du lieu. Un pays où ses habitants sont invités à laisser des traces de leur passage dans une boîte noire. Un chalet de bois qui se transforme en cale de bateau pour penser un monde nouveau, ici et maintenant.

La Résistance, c'est la résidence d'artiste de la Coutellerie : salle de concerts, bar-restaurant et espace d'accueil alternatif à Fribourg. "Un pays des merveilles", comme l'appelle le performer et danseur Martin Schick, co-responsable du lieu. Un pays où ses habitants sont invités à laisser des traces de leur passage dans une boîte noire. Un chalet de bois qui se transforme en cale de bateau pour penser un monde nouveau, ici et maintenant.

Chez Florence Gaist

13 septembre 2022
Voir plus

Bienvenue à Lausanne, dans l'appartement de l'art-thérapeute et dessinatrice Florence Gaist. Artiste itinérante, passionnée de création spontanée, elle nous explique comment elle parvient à libérer la créativité chez les autres et à dédramatiser l'art plastique. Une émission qui s'étire du balcon au tapis de la cuisine.

Bienvenue à Lausanne, dans l'appartement de l'art-thérapeute et dessinatrice Florence Gaist. Artiste itinérante, passionnée de création spontanée, elle nous explique comment elle parvient à libérer la créativité chez les autres et à dédramatiser l'art plastique. Une émission qui s'étire du balcon au tapis de la cuisine.

Chez Lola Jungle

8 septembre 2022
Voir plus

Lola passe une grande partie de son temps dans une cellule...celle de l'ancienne prison de Vevey. Un petit espace deriière une porte étroite avec une seule fenêtre qui lui sert d'atelier. Lola Jungle est brodeuse et artiste plasticienne. Elle fait slalomer ses fils et ses aiguilles entre artisanat et art contemporain. Son sujet de prédilection: le coeur. Celui qu'elle sent battre dans son ventre depuis petite, à l'époque où elle apprend à broder avec Mme Agnès à l'âge de 6 ans, dans son Espagne natale.

Lola passe une grande partie de son temps dans une cellule...celle de l'ancienne prison de Vevey. Un petit espace deriière une porte étroite avec une seule fenêtre qui lui sert d'atelier. Lola Jungle est brodeuse et artiste plasticienne. Elle fait slalomer ses fils et ses aiguilles entre artisanat et art contemporain. Son sujet de prédilection: le coeur. Celui qu'elle sent battre dans son ventre depuis petite, à l'époque où elle apprend à broder avec Mme Agnès à l'âge de 6 ans, dans son Espagne natale.

Chez Gaspard Sommer

30 juin 2022
Voir plus

On passe beaucoup de temps sur le balcon quand on s'installe chez Gaspard Sommer. Il faut dire que l'immeuble est bordé d'une forêt rafraîchissante... et en plein Genève, c'est plutôt un luxe. Le musicien, auteur-compositeur et producteur nous ouvre sa collection de vinyles de jazz et nous offre une de ses chansons en live et en direct, accompagné par les oiseaux.

On passe beaucoup de temps sur le balcon quand on s'installe chez Gaspard Sommer. Il faut dire que l'immeuble est bordé d'une forêt rafraîchissante... et en plein Genève, c'est plutôt un luxe. Le musicien, auteur-compositeur et producteur nous ouvre sa collection de vinyles de jazz et nous offre une de ses chansons en live et en direct, accompagné par les oiseaux.

Chez Dexter Maurer

23 juin 2022
Voir plus

L'appartelier de celui qu'on appelle Dex tourne autour de sa grande table haute, fabriquée à la sueur de son front. L'illustrateur biberonné à la science-fiction nous raconte les coulisses de ses affiches suspendues au mur. Il finira par nous confier son amour pour la couleur rouge et par nous emmener sous la table pour nous parler de ses rêves.

L'appartelier de celui qu'on appelle Dex tourne autour de sa grande table haute, fabriquée à la sueur de son front. L'illustrateur biberonné à la science-fiction nous raconte les coulisses de ses affiches suspendues au mur. Il finira par nous confier son amour pour la couleur rouge et par nous emmener sous la table pour nous parler de ses rêves.

Chez Rémy Rufer

21 juin 2022
Voir plus

Lorsqu'on voit inscrit "Moustache Rémy Rufer" sur la sonnette de l'appartement chaux-de-fonniers, on sait qu'on ne s'est pas trompé. C'est qu'on a de la chance d'attrapper l'artiste sonore et multi-instrumentiste...dans quelques jours il part en résidence à Buenos Aires, à la fois grâce à la confiance et à l'inattention de sa ville chérie. Bamix, balcon et synthétiseur, Rémy finit par se raser en notre compagnie (mais seulement la barbe).

Lorsqu'on voit inscrit "Moustache Rémy Rufer" sur la sonnette de l'appartement chaux-de-fonniers, on sait qu'on ne s'est pas trompé. C'est qu'on a de la chance d'attrapper l'artiste sonore et multi-instrumentiste...dans quelques jours il part en résidence à Buenos Aires, à la fois grâce à la confiance et à l'inattention de sa ville chérie. Bamix, balcon et synthétiseur, Rémy finit par se raser en notre compagnie (mais seulement la barbe).

Chez Crème Solaire

9 juin 2022
Voir plus

Le duo Crème Solaire vous invite dans leur van, parqué depuis quelques jours juste devant La Kaserne à Bâle. Une maison tapissée de velours, avec tout ce qu'il faut pour cuisiner des saucisses vegan, rire, dormir, lire, faire de la musique, s'engueuler et rouler fort vite sur les autoroutes entre Amsterdam et Fribourg.

Le duo Crème Solaire vous invite dans leur van, parqué depuis quelques jours juste devant La Kaserne à Bâle. Une maison tapissée de velours, avec tout ce qu'il faut pour cuisiner des saucisses vegan, rire, dormir, lire, faire de la musique, s'engueuler et rouler fort vite sur les autoroutes entre Amsterdam et Fribourg.

Chez Chri Frautschi

2 juin 2022
Voir plus

Le curateur le plus endurant et généreux de la scène culturelle suisse invite très rarement ses amis à la maison. Sa vie sociale, c'est au Lokal Int qu'il la consomme. En 15 ans, il a fait de son espace d'art une vitrine pour plus de 700 artistes. On se sent donc d'autant plus honoré de passer une heure dans le nid de celui qui a érigé le dilettantisme au rang de posture suprême pour aborder n'importe quelle pratique artistique.

Le curateur le plus endurant et généreux de la scène culturelle suisse invite très rarement ses amis à la maison. Sa vie sociale, c'est au Lokal Int qu'il la consomme. En 15 ans, il a fait de son espace d'art une vitrine pour plus de 700 artistes. On se sent donc d'autant plus honoré de passer une heure dans le nid de celui qui a érigé le dilettantisme au rang de posture suprême pour aborder n'importe quelle pratique artistique.

Chez Aurélie Emery

26 mai 2022
Voir plus

Des plumes au plafond, des meubles de seconde main, un bocal rempli des cendres d'un volcan, un arbre chéri et un balcon à sa taille, dans le cocon rafraîchissant de l'auteure, compositrice et interprète Aurélie Emery, l'espace n'est que musique et poésie.

Des plumes au plafond, des meubles de seconde main, un bocal rempli des cendres d'un volcan, un arbre chéri et un balcon à sa taille, dans le cocon rafraîchissant de l'auteure, compositrice et interprète Aurélie Emery, l'espace n'est que musique et poésie.

Chez Géraud Siegenthaler

19 mai 2022
Voir plus

Le photographe et galeriste bruntrutain vit dans une véritable brocante. Des paquets de Gauloises Bleues sans filtres font face à une paire de menottes à strass, suspendue au mur. Un loft tout en longueur au-dessus de la galerie du Sauvage où de précieuses antiquités photographiques trônent à côté de gadgets insolites, mais pas éphémères pour autant.

Le photographe et galeriste bruntrutain vit dans une véritable brocante. Des paquets de Gauloises Bleues sans filtres font face à une paire de menottes à strass, suspendue au mur. Un loft tout en longueur au-dessus de la galerie du Sauvage où de précieuses antiquités photographiques trônent à côté de gadgets insolites, mais pas éphémères pour autant.

Chez Laurent Güdel

12 mai 2022
Voir plus

L'atelier-studio de l'artiste sonore est bien caché dans une rue du centre-ville de Bienne, mais que personne ne connaît vraiment. Un lieu de transition où son synthé modulaire cohabite avec quelques plantes vertes, un canapé à sieste, une platine vinyle en convalescence. Ensemble, on décortique "State Music", son projet au long cours qui va aboutir sur un album solo.

L'atelier-studio de l'artiste sonore est bien caché dans une rue du centre-ville de Bienne, mais que personne ne connaît vraiment. Un lieu de transition où son synthé modulaire cohabite avec quelques plantes vertes, un canapé à sieste, une platine vinyle en convalescence. Ensemble, on décortique "State Music", son projet au long cours qui va aboutir sur un album solo.

Chez Guillaume Perret

5 mai 2022
Voir plus

La porte est ouverte lorsqu'on arrive à Cormondrèche. Les enfants jouent dans le jardin, entre les poules et le sauna en forme de tonneau, tout au fond. Un joyeux chaos duquel le photographe s'inspire pour garder une spontanéité et une fraîcheur lorsqu'il aborde son métier et place son oeil derrière l'objectif.

La porte est ouverte lorsqu'on arrive à Cormondrèche. Les enfants jouent dans le jardin, entre les poules et le sauna en forme de tonneau, tout au fond. Un joyeux chaos duquel le photographe s'inspire pour garder une spontanéité et une fraîcheur lorsqu'il aborde son métier et place son oeil derrière l'objectif.

Chez Alice

28 avril 2022
Voir plus

Alice, c'est une mini-chorale lo-fi à trois têtes avec Yvonne, Sarah et Louisa. On a poussé la porte de l'appartement où tout a commencé pour elles. Un lieu de passage où la joie s'échange aussi rapidement que les vêtements. Pour Alice, pas besoin de costumes, il fallait juste une petite chanson chou et percutante, une cave, un synthé et depuis, les concerts s'enchaînent.

Alice, c'est une mini-chorale lo-fi à trois têtes avec Yvonne, Sarah et Louisa. On a poussé la porte de l'appartement où tout a commencé pour elles. Un lieu de passage où la joie s'échange aussi rapidement que les vêtements. Pour Alice, pas besoin de costumes, il fallait juste une petite chanson chou et percutante, une cave, un synthé et depuis, les concerts s'enchaînent.

Chez Robin Girod

21 avril 2022
Voir plus

Le musicien, co-fondateur du label Cheptel Records nous invite sous les toits, dans son appartement rénové dans une ancienne ferme de la campagne genevoise. Chez Robin, on est d'abord cueilli par une odeur d'encens à l'opium, puis une guitare, puis deux, puis 10. Installés comme des princes à la table ronde de son salon, un bon vieux roots sur sa platine, il nous confie son amour pour JJ Cale et nous conte sa vision de l'écosystème musical.

Le musicien, co-fondateur du label Cheptel Records nous invite sous les toits, dans son appartement rénové dans une ancienne ferme de la campagne genevoise. Chez Robin, on est d'abord cueilli par une odeur d'encens à l'opium, puis une guitare, puis deux, puis 10. Installés comme des princes à la table ronde de son salon, un bon vieux roots sur sa platine, il nous confie son amour pour JJ Cale et nous conte sa vision de l'écosystème musical.

Chez Virginie Jordan

7 avril 2022
Voir plus

Au fond de l'allée principale d'un camping chablaisien, un joli mobile home blanc. À l'intérieur, l'artiste sonore Virginie Jordan, son chat, une collection de lunettes de soleil, des rideaux psychédéliques, des capotes collées au mur et un amour immodéré pour le son, l'écriture, la poésie et la voix.

Au fond de l'allée principale d'un camping chablaisien, un joli mobile home blanc. À l'intérieur, l'artiste sonore Virginie Jordan, son chat, une collection de lunettes de soleil, des rideaux psychédéliques, des capotes collées au mur et un amour immodéré pour le son, l'écriture, la poésie et la voix.

Chez Béatrice Graf

31 mars 2022
Voir plus

La percussioniste, figure de la musique improvisée et du jazz suisse nous accueille, joyeuse et combative, fraîchement encartée chez les verts. Même si elle nous avoue parfois travailler depuis son lit, c'est dans la pièce à vivre, ultra lumineuse, qu'elle s'installe avec son ordi pour défendre les acteurs culturels et "sauver les meubles" de notre planète comme elle dit. Pleine de surprises, elle préfère nous lire un texte de Virginie Despentes plutôt que nous offrir une xième impro derrière sa petite batterie. Chez Béatrice, les confidences se prolongent jusque sur le balcon.

La percussioniste, figure de la musique improvisée et du jazz suisse nous accueille, joyeuse et combative, fraîchement encartée chez les verts. Même si elle nous avoue parfois travailler depuis son lit, c'est dans la pièce à vivre, ultra lumineuse, qu'elle s'installe avec son ordi pour défendre les acteurs culturels et "sauver les meubles" de notre planète comme elle dit. Pleine de surprises, elle préfère nous lire un texte de Virginie Despentes plutôt que nous offrir une xième impro derrière sa petite batterie. Chez Béatrice, les confidences se prolongent jusque sur le balcon.

Chez Emilie Zoé

24 mars 2022
Voir plus

On arrive à l'heure du goûter dans la colocation chaux-de-fonnières de la prodigieuse musicienne. Câbles, téléviseurs, moniteurs, guitares, claviers, mini home-studio, on se rend vite compte que c'est l'appartement de la famille Hummus Records. Entre deux gorgées de tisane au jasmin, Emilie me raconte sa passion pour tout ce qui pousse et pour sa grande table en bois dans la cuisine, son amour des chorales et des rencontres qui durent un peu plus longtemps qu'un concert.

On arrive à l'heure du goûter dans la colocation chaux-de-fonnières de la prodigieuse musicienne. Câbles, téléviseurs, moniteurs, guitares, claviers, mini home-studio, on se rend vite compte que c'est l'appartement de la famille Hummus Records. Entre deux gorgées de tisane au jasmin, Emilie me raconte sa passion pour tout ce qui pousse et pour sa grande table en bois dans la cuisine, son amour des chorales et des rencontres qui durent un peu plus longtemps qu'un concert.

Chez Milla Pluton

17 mars 2022
Voir plus

Un chalet en bois brun, comme on en trouve à 1'500 mètres d'altitude, mais en pleine ville de Genève ; la musicienne et performeuse Alice Oechslin, aka Milla Pluton, vit dans la nature, mais au milieu des immeubles. Plancher qui craque, moquette verte, immense jardin, la gouine des champs de chez Cheptel Records enfile son costume de scène et nous ouvre généreusement les portes de son intimité diy-queer-vintage. Et accessoirement aussi celles de sa cave à outils.

Un chalet en bois brun, comme on en trouve à 1'500 mètres d'altitude, mais en pleine ville de Genève ; la musicienne et performeuse Alice Oechslin, aka Milla Pluton, vit dans la nature, mais au milieu des immeubles. Plancher qui craque, moquette verte, immense jardin, la gouine des champs de chez Cheptel Records enfile son costume de scène et nous ouvre généreusement les portes de son intimité diy-queer-vintage. Et accessoirement aussi celles de sa cave à outils.

Chez Christophe Macquat

10 mars 2022
Voir plus

Dans la maison de Christophe Macquat, la musique retentit à chaque étage, mais rien ne l'empêche de se servir des vinyles comme sets de table ou bol à chips. Au sous-sol, toutes ses passions sont connectées : son atelier/studio à pedalboard, ses guitares et sa cave à vin. Les seuls croix qu'on trouve au mur, elles sont dessinées par son fils sur une feuille, à l'envers. Un nid de gros sons lents et lourds, de magie, de simplicité et de générosité !

Dans la maison de Christophe Macquat, la musique retentit à chaque étage, mais rien ne l'empêche de se servir des vinyles comme sets de table ou bol à chips. Au sous-sol, toutes ses passions sont connectées : son atelier/studio à pedalboard, ses guitares et sa cave à vin. Les seuls croix qu'on trouve au mur, elles sont dessinées par son fils sur une feuille, à l'envers. Un nid de gros sons lents et lourds, de magie, de simplicité et de générosité !

Chez Laure Bétris

8 mars 2022
Voir plus

Pour entrer chez Laure, il faut marcher jusqu'à la forêt. On avance sur une passerelle en bois et on frappe à la porte vitrée. Elle nous accueille, le pied marin, dans une maison-péniche moelleuse et tamisée. On y découvre un poster de rock qu'elle ne voit même plus, tellement il est ancré dans son passé. On discute de Pier, son projet solo (enfin presque), de sa passion pour la voix, mais aussi de sa fascination pour le silence. Juste avant de faire l'inventaire de ses conserves fait maison, elle nous offre un chant sacré a capella dans sa baignoire.

Pour entrer chez Laure, il faut marcher jusqu'à la forêt. On avance sur une passerelle en bois et on frappe à la porte vitrée. Elle nous accueille, le pied marin, dans une maison-péniche moelleuse et tamisée. On y découvre un poster de rock qu'elle ne voit même plus, tellement il est ancré dans son passé. On discute de Pier, son projet solo (enfin presque), de sa passion pour la voix, mais aussi de sa fascination pour le silence. Juste avant de faire l'inventaire de ses conserves fait maison, elle nous offre un chant sacré a capella dans sa baignoire.

Chez Gregoy Poncet

24 février 2022
Voir plus

On a tout tenté pour entrer dans l'appartement épuré du musicien et producteur Gregory Poncet. Comme le réseau fait cruellement défaut dans les hauts de Lausanne, on échange vaillamment, au froid, sur sa terrasse. Au crible : son nouveau projet folk, Algebra, son album Aphantasia, ses compositions adolescentes à la guitare ou ses productions électros. Une heure En Résidence chez Gregory Poncet, mais depuis l'extérieur.

On a tout tenté pour entrer dans l'appartement épuré du musicien et producteur Gregory Poncet. Comme le réseau fait cruellement défaut dans les hauts de Lausanne, on échange vaillamment, au froid, sur sa terrasse. Au crible : son nouveau projet folk, Algebra, son album Aphantasia, ses compositions adolescentes à la guitare ou ses productions électros. Une heure En Résidence chez Gregory Poncet, mais depuis l'extérieur.

Chez Thibaud Gerber

17 février 2022
Voir plus

Aujourd'hui, on grimpe dans le donjon du batteur, disquaire et dj biennois. Un 2 ou 3 pièces (on ne sait pas vraiment) lové dans un grenier boisé. À la fois cale de batau et cocon moelleux, l'espace est ouvert, chaleureux et rempli d'au moins mille vinyles. En nous concoctant une soupe miso, Thibaud nous explique les liens qu'il tisse entre sa pratique de la batterie et du shiatsu. On repart conquis et repus.

Aujourd'hui, on grimpe dans le donjon du batteur, disquaire et dj biennois. Un 2 ou 3 pièces (on ne sait pas vraiment) lové dans un grenier boisé. À la fois cale de batau et cocon moelleux, l'espace est ouvert, chaleureux et rempli d'au moins mille vinyles. En nous concoctant une soupe miso, Thibaud nous explique les liens qu'il tisse entre sa pratique de la batterie et du shiatsu. On repart conquis et repus.

Chez Anouk Richard

10 février 2022
Voir plus

L'artiste jurassienne peint des corps ; le plus souvent son propre corps, de façon hyper réaliste, brut et parfois dérangeante. Sa fille, elle, peint sur les vitres de sa maison. Ensemble, on discute de son ancien groupe punk, les Bratz, et on plonge dans sa baignoire parmi sa collection de canards.

L'artiste jurassienne peint des corps ; le plus souvent son propre corps, de façon hyper réaliste, brut et parfois dérangeante. Sa fille, elle, peint sur les vitres de sa maison. Ensemble, on discute de son ancien groupe punk, les Bratz, et on plonge dans sa baignoire parmi sa collection de canards.

Chez Sara Oswald

1 février 2022
Voir plus

Un chalet accroché à la montagne, des espaces épurés, du bois clair et une vue à couper le souffle. Chez la violoncelliste Sara Oswald, on s'assied, on prend soin, on prend le thé et le temps de déguster du chocolat.

Un chalet accroché à la montagne, des espaces épurés, du bois clair et une vue à couper le souffle. Chez la violoncelliste Sara Oswald, on s'assied, on prend soin, on prend le thé et le temps de déguster du chocolat.

Chez Romain Savary

20 janvier 2022
Voir plus

Le plafond est bas et la musique omniprésente chez le compositeur, chanteur et guitariste de Leopardo. Dans la cuisine, un pote suédois de passage. Dans sa chambre, le bassiste de son groupe qui fait une sieste. Il se lèvera pour accompagner notre hôte pour une création inédite en direct live. On parle musique, littérature et cinéma entre les instruments qui envahissent le salon. Bienvenue dans l'intimité bien remplie de Romain Savary.

Le plafond est bas et la musique omniprésente chez le compositeur, chanteur et guitariste de Leopardo. Dans la cuisine, un pote suédois de passage. Dans sa chambre, le bassiste de son groupe qui fait une sieste. Il se lèvera pour accompagner notre hôte pour une création inédite en direct live. On parle musique, littérature et cinéma entre les instruments qui envahissent le salon. Bienvenue dans l'intimité bien remplie de Romain Savary.

Chez Cyrus Dufoy

23 décembre 2021
Voir plus

Au fond d'une rampe de garage, des ateliers, vestiges d'un Genève alternatif et flamboyant. Au fond à gauche, le studio du producteur, musicien et technicien Cyrus Dufoy. Une grotte défoulatoire et thérapeutique pour l'un des co-fondateurs du collectif hip-hop de l'Arche du mal. Des sampler, un flipper et une boule à facettes sans facettes, vous entrez dans la deuxième maison de Cyrus Dufoy.

Au fond d'une rampe de garage, des ateliers, vestiges d'un Genève alternatif et flamboyant. Au fond à gauche, le studio du producteur, musicien et technicien Cyrus Dufoy. Une grotte défoulatoire et thérapeutique pour l'un des co-fondateurs du collectif hip-hop de l'Arche du mal. Des sampler, un flipper et une boule à facettes sans facettes, vous entrez dans la deuxième maison de Cyrus Dufoy.

Chez Delia Meshlir

16 décembre 2021
Voir plus

La musicienne vaudoise habite une maison en pain d'épices, au milieu d'un village chablaisien. Derrière la porte d'entrée, les bonnes odeurs de vin chaud nous cueillent et nous guident jusque dans le salon tamisé. Une gorgée et une surprenante cover de Noël plus tard, on montage à l'étage pour une version acoustique-cadeau de son dernier single. Chez Délia la louve, les rideaux sont romantiques et tout est douceur, moelleux et poétique.

La musicienne vaudoise habite une maison en pain d'épices, au milieu d'un village chablaisien. Derrière la porte d'entrée, les bonnes odeurs de vin chaud nous cueillent et nous guident jusque dans le salon tamisé. Une gorgée et une surprenante cover de Noël plus tard, on montage à l'étage pour une version acoustique-cadeau de son dernier single. Chez Délia la louve, les rideaux sont romantiques et tout est douceur, moelleux et poétique.

Chez Camille de Pietro

9 décembre 2021
Voir plus

La réalisatrice chaux-de-fonnières a choisi d'habiter un appartement cosi de deux pièces et demi. "Un appartement à la taille de ce qui se passe dans ma tête" nous dit-elle. Chez Camille, on fait connaissance avec sa lessive, sa peluche truite, ses plantes baptisées avec le nom de ses potes... Ensemble, on écoute les bruits de son ventre et on fabrique un lit dans la baignoire pour l'écouter rêver.

La réalisatrice chaux-de-fonnières a choisi d'habiter un appartement cosi de deux pièces et demi. "Un appartement à la taille de ce qui se passe dans ma tête" nous dit-elle. Chez Camille, on fait connaissance avec sa lessive, sa peluche truite, ses plantes baptisées avec le nom de ses potes... Ensemble, on écoute les bruits de son ventre et on fabrique un lit dans la baignoire pour l'écouter rêver.

Chez Tommy Cattin

2 décembre 2021
Voir plus

À Courroux, au milieu des champs, on sonne à la porte d'une grande villa blanche. Celle qui appartenait d'abord aux grands-parents, puis aux parents de Tommy Cattin. Le danseur et chorégraphe est de retour au pays, dans la maison familiale, pour faire le point, retrouver son ancrage, mais aussi parce que Covid oblige. L'enfant prodigue nous guide dans son nid, nous fait visiter ses vignes et nous offre une séance de prise de conscience du corps.

À Courroux, au milieu des champs, on sonne à la porte d'une grande villa blanche. Celle qui appartenait d'abord aux grands-parents, puis aux parents de Tommy Cattin. Le danseur et chorégraphe est de retour au pays, dans la maison familiale, pour faire le point, retrouver son ancrage, mais aussi parce que Covid oblige. L'enfant prodigue nous guide dans son nid, nous fait visiter ses vignes et nous offre une séance de prise de conscience du corps.

Chez FlexFab

18 novembre 2021
Voir plus

Le producteur de musique électronique nous ouvre les portes de son joli 4 pièces à Neuchâtel. Ensemble, on parle du tableau de son grand-père fixé au-dessus de ses platines. Il en profite pour nous faire écouter en exclusivité un extrait de son prochain album, Mugogo part.2, tout frais gravé sur le test pressing.

Le producteur de musique électronique nous ouvre les portes de son joli 4 pièces à Neuchâtel. Ensemble, on parle du tableau de son grand-père fixé au-dessus de ses platines. Il en profite pour nous faire écouter en exclusivité un extrait de son prochain album, Mugogo part.2, tout frais gravé sur le test pressing.

Chez Simone Aubert

11 novembre 2021
Voir plus

Quand on entre chez Simone, c'est la cuisine qui nous appelle...puis les oeuvres d'art d'amis proches posées sur les rebords, tout contre les objets chinés qui racontent des histoires. Dans l'autre pièce, les peintures originales qui ornent la pochette d'Otium, le dernier album de son groupe Tout Bleu. Et puis des machines, des pédales et de quoi nous offrir une performance live planante et presque improvisée. ça fait 20 ans que la multi-instrumentiste genevoise vit dans le même immeuble. Un immeuble qui offre une salle de concert et des espaces de rencontre. Un immeuble qui redonne du sens et de l'espace au temps d'être oisif et créatif. Même si aujourd'hui les murs sont blancs et plus aseptisés, chez Simone il y fait moelleux, tamisé et chaleureux.

Quand on entre chez Simone, c'est la cuisine qui nous appelle...puis les oeuvres d'art d'amis proches posées sur les rebords, tout contre les objets chinés qui racontent des histoires. Dans l'autre pièce, les peintures originales qui ornent la pochette d'Otium, le dernier album de son groupe Tout Bleu. Et puis des machines, des pédales et de quoi nous offrir une performance live planante et presque improvisée. ça fait 20 ans que la multi-instrumentiste genevoise vit dans le même immeuble. Un immeuble qui offre une salle de concert et des espaces de rencontre. Un immeuble qui redonne du sens et de l'espace au temps d'être oisif et créatif. Même si aujourd'hui les murs sont blancs et plus aseptisés, chez Simone il y fait moelleux, tamisé et chaleureux.

Chez Guznag

4 novembre 2021
Voir plus

Quand on arrive chez Julien Schmidt à Porrentruy, un nain de jardin pointe le doigt vers le ciel, signe que la maison est bien guardée. Et il n'est pas seul, le nain, à veiller sur les lieux... un bestiaire d'animaux empaillés et une collection de cadres de papillons épinglés vous accueille dans son atelier. Tous servent de modèles à ses dessins...des dessins doudous qui rappellent l'enfance, des dessins qui défient la fugacité du temps qui passe.

Quand on arrive chez Julien Schmidt à Porrentruy, un nain de jardin pointe le doigt vers le ciel, signe que la maison est bien guardée. Et il n'est pas seul, le nain, à veiller sur les lieux... un bestiaire d'animaux empaillés et une collection de cadres de papillons épinglés vous accueille dans son atelier. Tous servent de modèles à ses dessins...des dessins doudous qui rappellent l'enfance, des dessins qui défient la fugacité du temps qui passe.

Chez Marie Romanens

28 octobre 2021
Voir plus

En arrivant chez Marie, une photo de la ZAD de la colline du Mormont nous rappelle qu'habiter, c'est un peu plus que vivre entre 4 murs. Le ton est donné. Passé l'entrée, c'est la cuisine qui distribue les pièces. À droite, le salon est lumineux et les images nombreuses. C'est là que Marie fume des cigarettes avec sa voisine. À gauche, la chambre, cocon cosi ; des jeux de tarots, une contrebasse et une performance surprise lorsqu'on ouvre la fenêtre sur la cour intérieure.

En arrivant chez Marie, une photo de la ZAD de la colline du Mormont nous rappelle qu'habiter, c'est un peu plus que vivre entre 4 murs. Le ton est donné. Passé l'entrée, c'est la cuisine qui distribue les pièces. À droite, le salon est lumineux et les images nombreuses. C'est là que Marie fume des cigarettes avec sa voisine. À gauche, la chambre, cocon cosi ; des jeux de tarots, une contrebasse et une performance surprise lorsqu'on ouvre la fenêtre sur la cour intérieure.

Chez Myriam Wahli

14 octobre 2021
Voir plus

Chez Myriam, la pièce à vivre est épurée. Pour créer plus d'air, de liberté dans son esprit et aussi laisser la chance aux visiteurs de s'approprier un peu l'espace. Cette écrivaine, exploratrice du vivant, nous conte avec joie et délice l'art du shiatsu, sa fascination amoureuse pour les noms de lieux-dits, ses séjours à l'alpage et l'insatiable curiosité qu'elle projette par la fenêtre de ses toilettes sur son voisin d'en face.

Chez Myriam, la pièce à vivre est épurée. Pour créer plus d'air, de liberté dans son esprit et aussi laisser la chance aux visiteurs de s'approprier un peu l'espace. Cette écrivaine, exploratrice du vivant, nous conte avec joie et délice l'art du shiatsu, sa fascination amoureuse pour les noms de lieux-dits, ses séjours à l'alpage et l'insatiable curiosité qu'elle projette par la fenêtre de ses toilettes sur son voisin d'en face.

Chez Noémi Schaub

7 octobre 2021
Voir plus

L'écrivaine et éditrice vit dans un trois pièces à la Chaux-de-Fonds. Dans son salon, des bougies pour sublimer l'ambiance automnale, un pied à broderie et les dessins de ses proches encadrés en bonne place sur le mur. Dans son bureau, des stocks de livres qui ont bravement traversé la pénurie mondiale de papier et le dernier ouvrage de Paulette Editrice : "Cuisson au feu de bois".

L'écrivaine et éditrice vit dans un trois pièces à la Chaux-de-Fonds. Dans son salon, des bougies pour sublimer l'ambiance automnale, un pied à broderie et les dessins de ses proches encadrés en bonne place sur le mur. Dans son bureau, des stocks de livres qui ont bravement traversé la pénurie mondiale de papier et le dernier ouvrage de Paulette Editrice : "Cuisson au feu de bois".

Chez Psycho Weazel

30 septembre 2021
Voir plus

Ivo et Léo vivent en coloc dans une petite maison octogonale de jardinier aux abords d'un parc neuchâtelois. Une bâtisse historique qui ressemble à la fois à un phare et une cale de bâteau. Une chambre chacun, une cuisine, des fleurs en plastique, un frigo déstructuré, une nappe qui fait débat, un gros caillou d'amitié.. les deux producteurs et dj's vivent presque comme un vieux couple, avec tout plein d'amour autour.

Ivo et Léo vivent en coloc dans une petite maison octogonale de jardinier aux abords d'un parc neuchâtelois. Une bâtisse historique qui ressemble à la fois à un phare et une cale de bâteau. Une chambre chacun, une cuisine, des fleurs en plastique, un frigo déstructuré, une nappe qui fait débat, un gros caillou d'amitié.. les deux producteurs et dj's vivent presque comme un vieux couple, avec tout plein d'amour autour.

Chez Jeune Hustler

16 septembre 2021
Voir plus

La jeune étoile montante du rap game romand vit temporairement à Sion, chez ses parents. Il nous présente les figurines de sa chambre d'ado, sa collection de sneakers, ses grillz et sa terrasse à mi-coteau, dans les beaux quartiers. Entre glorification de l'argent et authenticité, entretien avec un bad boy repenti au parcours mal rasé.

La jeune étoile montante du rap game romand vit temporairement à Sion, chez ses parents. Il nous présente les figurines de sa chambre d'ado, sa collection de sneakers, ses grillz et sa terrasse à mi-coteau, dans les beaux quartiers. Entre glorification de l'argent et authenticité, entretien avec un bad boy repenti au parcours mal rasé.

Chez Louisa Becquelin

9 septembre 2021
Voir plus

Des plantes, beaucoup de plantes vous accueillent sous les toits, chez l'illustratrice Louisa Becquelin... mais aussi des gants de boxe, des crayons, une boîte à croquis, du fun, de la douceur et beaucoup de malice.

Des plantes, beaucoup de plantes vous accueillent sous les toits, chez l'illustratrice Louisa Becquelin... mais aussi des gants de boxe, des crayons, une boîte à croquis, du fun, de la douceur et beaucoup de malice.

Chez Louis Jucker

2 septembre 2021
Voir plus

Pour entrer chez Louis, on tourne une boîte à musique contre la porte qui joue "la vie en rose", mais souvent, la porte reste grande ouverte...histoire de rester en lien avec les amis-voisins. Quand on entre chez le musicien, on marche à pas feutré, comme sur un nuage. On y trouve un grand canapé-vortex pour s'enfoncer, un mur de photos, une tringle-lampadaire pour faire sécher le linge, une douche dans la cuisine, des bidules qui font du bruit et un vieux lecteur cassettes pour laisser aller la musique, sans devoir choisir.

Pour entrer chez Louis, on tourne une boîte à musique contre la porte qui joue "la vie en rose", mais souvent, la porte reste grande ouverte...histoire de rester en lien avec les amis-voisins. Quand on entre chez le musicien, on marche à pas feutré, comme sur un nuage. On y trouve un grand canapé-vortex pour s'enfoncer, un mur de photos, une tringle-lampadaire pour faire sécher le linge, une douche dans la cuisine, des bidules qui font du bruit et un vieux lecteur cassettes pour laisser aller la musique, sans devoir choisir.

Chez Bertrand Dubois

6 juillet 2021
Voir plus

Electricien et guitariste, le fribourgeois vit en pleine campagne au bord du lac de Schiffenen. La conjonction de ses deux passions, on la retrouve dans ses sculptures sonores multidiffusion en forme d'arbres géants. Un moyen pour les sons de la nature de coloniser des espaces industriels. La forêt, il la colonise aussi avec le "Festiwald". Un joyeux rassemblement punk et fédérateur du côté de Marly. Truand de la guitare, Bertrand pend littéralement ses instruments au mur. En Résidence chez lui, ça gratte sec et intense.

Electricien et guitariste, le fribourgeois vit en pleine campagne au bord du lac de Schiffenen. La conjonction de ses deux passions, on la retrouve dans ses sculptures sonores multidiffusion en forme d'arbres géants. Un moyen pour les sons de la nature de coloniser des espaces industriels. La forêt, il la colonise aussi avec le "Festiwald". Un joyeux rassemblement punk et fédérateur du côté de Marly. Truand de la guitare, Bertrand pend littéralement ses instruments au mur. En Résidence chez lui, ça gratte sec et intense.

Chez Lorena Stadelmann

24 juin 2021
Voir plus

Lorena habite dans une grande maison à Mervelier, dans la campagne jurassienne. Elle vient d'avoir son permis de conduire et sa camionnette-éclair, c'est aussi un peu sa maison. Danseuse et performeuse à la base, dernièrement elle sort SPM (uterus) : un morceau de rap sombre, vénère et ciselé inspiré par la rage mordante de ses syndromes prémenstruels. Son premier album sort en septembre.

Lorena habite dans une grande maison à Mervelier, dans la campagne jurassienne. Elle vient d'avoir son permis de conduire et sa camionnette-éclair, c'est aussi un peu sa maison. Danseuse et performeuse à la base, dernièrement elle sort SPM (uterus) : un morceau de rap sombre, vénère et ciselé inspiré par la rage mordante de ses syndromes prémenstruels. Son premier album sort en septembre.

Chez Louis Riondel

17 juin 2021
Voir plus

Quand on entre chez Louis, on arrive dehors, sur un balcon-passerelle qui donne sur une cour intérieure. C'est son endroit préféré. La moitié du duo Martin XVII vient d'emménager mais les oeuvres de ses amis sont déjà en bonne place sur les murs, dans sa discothèque et sa bibliothèque. On comprend vite que Louis a tout autant besoin de sa famille artistique chez lui, autour de lui, que pour créer des disques, des concerts et des spectacles. Entre sa MPC et sa collection de jaquettes, il ne manque plus qu'un canapé.

Quand on entre chez Louis, on arrive dehors, sur un balcon-passerelle qui donne sur une cour intérieure. C'est son endroit préféré. La moitié du duo Martin XVII vient d'emménager mais les oeuvres de ses amis sont déjà en bonne place sur les murs, dans sa discothèque et sa bibliothèque. On comprend vite que Louis a tout autant besoin de sa famille artistique chez lui, autour de lui, que pour créer des disques, des concerts et des spectacles. Entre sa MPC et sa collection de jaquettes, il ne manque plus qu'un canapé.

Chez Mélanie Gobet

10 juin 2021
Voir plus

La performeuse et danseuse fribourgeoise nous accueille dans son nid de la basse-ville. Elle se confie sur son rapport au corps, à ce corps qui s'expose et se doit d'être performant. Parmi les centaines de vinyles et de bouquins exposés dans le salon, on tombe sur des sacs remplis de ballons de baudruche. Le matériel essentiel à son prochain spectacle : "I'm a loner". Un cri d'amour et un hommage à sa rencontre avec les looners, la communauté des fétichistes de ballons.

La performeuse et danseuse fribourgeoise nous accueille dans son nid de la basse-ville. Elle se confie sur son rapport au corps, à ce corps qui s'expose et se doit d'être performant. Parmi les centaines de vinyles et de bouquins exposés dans le salon, on tombe sur des sacs remplis de ballons de baudruche. Le matériel essentiel à son prochain spectacle : "I'm a loner". Un cri d'amour et un hommage à sa rencontre avec les looners, la communauté des fétichistes de ballons.

Chez Stéphane Blok

8 juin 2021
Voir plus

Chez Stéphane Blok, une cloche de vache retentit lorsqu'on sonne à la porte. À l'intérieur, un long couloir qui débouche sur une pièce à vivre. Une table à gauche, un salon à droite. Au milieu, le lecteur vinyle dans la cheminée et sur les murs, les dessins de sa fille. À la fois chanteur vaudois et poète punk, Stéphane sort "Poèmes de la veille", son dernier album, chez Humus Records. Des morceaux composés à la guitare baryton fretless. Un instrument qui ouvre d'autres dimensions et qui permet de jouer "comme on en a envie".

Chez Stéphane Blok, une cloche de vache retentit lorsqu'on sonne à la porte. À l'intérieur, un long couloir qui débouche sur une pièce à vivre. Une table à gauche, un salon à droite. Au milieu, le lecteur vinyle dans la cheminée et sur les murs, les dessins de sa fille. À la fois chanteur vaudois et poète punk, Stéphane sort "Poèmes de la veille", son dernier album, chez Humus Records. Des morceaux composés à la guitare baryton fretless. Un instrument qui ouvre d'autres dimensions et qui permet de jouer "comme on en a envie".

Chez Canichnikov

27 mai 2021
Voir plus

Un clavier pourri mais apprivoisé, des pattes en micro-fibres qui sèchent, un toit de cheminée de barbecue qui sonne fort, deux drones qui dorment, un nouvel album qui sort, des plumes et des allumettes bengales qui pétillent, voilà sur quoi on tombe quand on se balade chez Guillaume Lachat. Tout ça enrobé de beaucoup de talent et de sarcasme, évidemment !

Un clavier pourri mais apprivoisé, des pattes en micro-fibres qui sèchent, un toit de cheminée de barbecue qui sonne fort, deux drones qui dorment, un nouvel album qui sort, des plumes et des allumettes bengales qui pétillent, voilà sur quoi on tombe quand on se balade chez Guillaume Lachat. Tout ça enrobé de beaucoup de talent et de sarcasme, évidemment !

Chez Vera Trachsel

20 mai 2021
Voir plus

Poésie, musique dissonante, autocollants-dauphins, infusion de plantes magiques, confettis, ballons colorés et détails perdus. La plasticienne et co-curatrice de l'Espace Libre Vera Trachsel nous guide dans son nid, à Bienne. Elle nous confie sa fascination pour les matériaux les plus hétéroclytes, les tas, les fleurs et les petits morceaux de mémoire qu'elle place dans des objets un peu partout dans son appartement.

Poésie, musique dissonante, autocollants-dauphins, infusion de plantes magiques, confettis, ballons colorés et détails perdus. La plasticienne et co-curatrice de l'Espace Libre Vera Trachsel nous guide dans son nid, à Bienne. Elle nous confie sa fascination pour les matériaux les plus hétéroclytes, les tas, les fleurs et les petits morceaux de mémoire qu'elle place dans des objets un peu partout dans son appartement.

Chez Didier Séverin

11 mai 2021
Voir plus

Quand on entre chez Didier, on voit un kit de montage électronique pour les enfants sur la table et on entend le synthé modulaire qui drone en boucle. C'est que l'ancien chanteur du groupe métal Knut s'adonne aujourd'hui aux variations lentes et aux bourdonnements continus et contemplatifs du son. On a testé son balcon et son canapé... et autant vous dire qu'on a bien vibré. Partout, aux quatre coins de son studio.

Quand on entre chez Didier, on voit un kit de montage électronique pour les enfants sur la table et on entend le synthé modulaire qui drone en boucle. C'est que l'ancien chanteur du groupe métal Knut s'adonne aujourd'hui aux variations lentes et aux bourdonnements continus et contemplatifs du son. On a testé son balcon et son canapé... et autant vous dire qu'on a bien vibré. Partout, aux quatre coins de son studio.

Chez Fox Kijango

6 mai 2021
Voir plus

Au bout du bout du pays, à Boncourt, Fox Kijango s'active dans la tanière du Goupil. Chez ce musicien aux mille compétences et aux mille vies, on rencontre au moins une passion à chaque étage : au rez, la bouffe. Au 1er, le sexe et les bouquins. Sous les toits, la musique, un lieu de résidences et bientôt une web TV. Visite guidée chez un pessimiste positif.

Au bout du bout du pays, à Boncourt, Fox Kijango s'active dans la tanière du Goupil. Chez ce musicien aux mille compétences et aux mille vies, on rencontre au moins une passion à chaque étage : au rez, la bouffe. Au 1er, le sexe et les bouquins. Sous les toits, la musique, un lieu de résidences et bientôt une web TV. Visite guidée chez un pessimiste positif.

Chez David Brülhart

29 avril 2021
Voir plus

Le Château de Tinterin, c'est la nouvelle demeure du curateur et graveur David Brülhart et de ses joyeux colocataires dj's, plasticiens ou cracheurs de feu. Lorsqu'elle se transforme en espace culturel, elle devient le "Château Bohème". Un havre bouillonnant de créativité dans la campagne fribourgeoise où les brunch voient se côtoyer grands-mères et performers queer et où les week-end de cirque mettent le feu au 800m2 de jardin.

Le Château de Tinterin, c'est la nouvelle demeure du curateur et graveur David Brülhart et de ses joyeux colocataires dj's, plasticiens ou cracheurs de feu. Lorsqu'elle se transforme en espace culturel, elle devient le "Château Bohème". Un havre bouillonnant de créativité dans la campagne fribourgeoise où les brunch voient se côtoyer grands-mères et performers queer et où les week-end de cirque mettent le feu au 800m2 de jardin.

Chez Janel Fluri

27 avril 2021
Voir plus

La jeune peintre en décors de théâtre nous accueille dans son atelier en vieille ville de Delémont. Quelques mètres carrés où il fait bon allumer le chauffage pour discuter de faux marbre, de photographie et de tous les portraits qui vous regardent. Entre art et artisanat, Janel nous confie sa soif de foncer dans le tas.

La jeune peintre en décors de théâtre nous accueille dans son atelier en vieille ville de Delémont. Quelques mètres carrés où il fait bon allumer le chauffage pour discuter de faux marbre, de photographie et de tous les portraits qui vous regardent. Entre art et artisanat, Janel nous confie sa soif de foncer dans le tas.

Chez Nicolas Brodard

15 avril 2021
Voir plus

Il est photographe et il vit à Fribourg dans une tiny house sans roues pour voyager. Pourtant, il en voit du pays entre ses multiples voyages au Proche Orient et les différents médias et festivals pour lesquels il est engagé à dévoiler son point de vue. Dernier en date, une série de photo en caméra thermique des danseurs du Prix de Lausanne. On en parle sur son canapé vert en velours côtelé.

Il est photographe et il vit à Fribourg dans une tiny house sans roues pour voyager. Pourtant, il en voit du pays entre ses multiples voyages au Proche Orient et les différents médias et festivals pour lesquels il est engagé à dévoiler son point de vue. Dernier en date, une série de photo en caméra thermique des danseurs du Prix de Lausanne. On en parle sur son canapé vert en velours côtelé.

Chez Malcolm Braff

8 avril 2021
Voir plus

La Maison-Matrice à Crémines, c'est une fourmilière artistique et familiale qui repense le monde, la manière de créer, de consommer et de vivre ensemble. Là-bas, les livres peuvent servir de meubles. On y joue beaucoup, on fait pousser des légumes et on se tient chaud devant un bon plat de pâte ou dans l'ancienne scierie. N'importe qui peut passer. Tous les possibles sont ouverts et les cloisons qu'on érige avec soin entre chaque domaine de vie ou de pensée s'érodent progressivement. Malcolm vous guide dans sa matrice, qui risque malheureusement de ne pas durer. Pour soutenir cette maison du bonheur avant cet été, rendez-vous ici : https://maison-matrice.org

La Maison-Matrice à Crémines, c'est une fourmilière artistique et familiale qui repense le monde, la manière de créer, de consommer et de vivre ensemble. Là-bas, les livres peuvent servir de meubles. On y joue beaucoup, on fait pousser des légumes et on se tient chaud devant un bon plat de pâte ou dans l'ancienne scierie. N'importe qui peut passer. Tous les possibles sont ouverts et les cloisons qu'on érige avec soin entre chaque domaine de vie ou de pensée s'érodent progressivement. Malcolm vous guide dans sa matrice, qui risque malheureusement de ne pas durer. Pour soutenir cette maison du bonheur avant cet été, rendez-vous ici : https://maison-matrice.org

Chez Jeanne Jacob

1 avril 2021
Voir plus

Dans la banlieue de Bienne, il existe un îlot apaisant de nature et de création. Une maison, un jardin qui attend ses bébés tomates, une terrasse où l’on y dort à la belle-étoile, des skis au plafond, une cachette secrète, un pinceau qui enlève la couleur, une grande famille et Jeanne Jacob à l’intérieur : peintre, performeuse et activiste. Une rencontre qui gazouille, sans aucun mur qui sépare le dedans du dehors.

Dans la banlieue de Bienne, il existe un îlot apaisant de nature et de création. Une maison, un jardin qui attend ses bébés tomates, une terrasse où l’on y dort à la belle-étoile, des skis au plafond, une cachette secrète, un pinceau qui enlève la couleur, une grande famille et Jeanne Jacob à l’intérieur : peintre, performeuse et activiste. Une rencontre qui gazouille, sans aucun mur qui sépare le dedans du dehors.

Chez Vince LeBarde, aka Electrypnose

25 mars 2021
Voir plus

À 19 ans, Vince s’initie à la psytrance et à la goa grâce aux fêtes sauvages organisées dans les forêts valaisanne. 15 ans plus tard, il est un producteur-bidouilleur mondialement connu sur cette scène-là. Aujourd'hui il nous fait visiter la maison de son grand-père qu’il retape avec 7 de ses colocs et nous présente son amoureuse australienne rencontrée sur un dancefloor en Espagne. Si vous voulez savoir ce que "dark forest" signifie, comment on construit un synthé modulaire et vous infiltrer dans les réseaux alternatifs mondiaux, c'est ici, En Résidence à Grimisuat que ça se passe.

À 19 ans, Vince s’initie à la psytrance et à la goa grâce aux fêtes sauvages organisées dans les forêts valaisanne. 15 ans plus tard, il est un producteur-bidouilleur mondialement connu sur cette scène-là. Aujourd'hui il nous fait visiter la maison de son grand-père qu’il retape avec 7 de ses colocs et nous présente son amoureuse australienne rencontrée sur un dancefloor en Espagne. Si vous voulez savoir ce que "dark forest" signifie, comment on construit un synthé modulaire et vous infiltrer dans les réseaux alternatifs mondiaux, c'est ici, En Résidence à Grimisuat que ça se passe.

Chez Bab Digler

18 mars 2021
Voir plus

Le tentaculaire musicien, organisateur et boss du label Burning Sound vous ouvre les portes de son appart à la Chaux-de-Fonds. On tombe sur des déguisements trop dissipés pour restés dans leur carton, une grosse malle à trucs, des fenêtres pour voir à travers, des murs qui gardent les stigmates des anciens locataires et une improvisation au melodica au coin du poêle.

Le tentaculaire musicien, organisateur et boss du label Burning Sound vous ouvre les portes de son appart à la Chaux-de-Fonds. On tombe sur des déguisements trop dissipés pour restés dans leur carton, une grosse malle à trucs, des fenêtres pour voir à travers, des murs qui gardent les stigmates des anciens locataires et une improvisation au melodica au coin du poêle.

Chez Vouipe

11 mars 2021
Voir plus

Dimitri Güdemann vit dans une maison qu'il a retapée au milieu du village valaisan de Salvan. C'est ici, dans son studio à l'étage, qu'il ramène les sons qu'il a capturé au quatre coins du canton et au gré de ses voyages. Avec son bus VW transformé en studio mobile, il enregistre les barrages, les lacs, les marées. Il agence ensuite judicieusement sa récolte pour façonner une électro chaude, hyper émotionnelle et cruellement festive.

Dimitri Güdemann vit dans une maison qu'il a retapée au milieu du village valaisan de Salvan. C'est ici, dans son studio à l'étage, qu'il ramène les sons qu'il a capturé au quatre coins du canton et au gré de ses voyages. Avec son bus VW transformé en studio mobile, il enregistre les barrages, les lacs, les marées. Il agence ensuite judicieusement sa récolte pour façonner une électro chaude, hyper émotionnelle et cruellement festive.

Chez Grégory Sugnaux

4 mars 2021
Voir plus

Gregory est artiste plasticien et tatoueur. Il sépare les deux pratiques, même si tout devient de plus en plus poreux dans sa vie. D'ailleurs, son studio fribourgeois lui sert aussi d'atelier. Iconographie féline, toiles blanches, balcon en feu, absynthe, monstres en céramique et des lignes encrés sous la peau, bienvenue En Résidence chez Gregory Sugnaux.

Gregory est artiste plasticien et tatoueur. Il sépare les deux pratiques, même si tout devient de plus en plus poreux dans sa vie. D'ailleurs, son studio fribourgeois lui sert aussi d'atelier. Iconographie féline, toiles blanches, balcon en feu, absynthe, monstres en céramique et des lignes encrés sous la peau, bienvenue En Résidence chez Gregory Sugnaux.

Chez Prune Carmen Diaz

25 février 2021
Voir plus

Voyage dans un cabinet de curiosité où l’on boit du vinaigre dans des verres à pied sous l'oeil intrépide de Jérome, le chien en céramique. Chez la photographe, peintre, graphiste et chanteuse de la Chaux-de-Fonds, il y a le tableau d’une bratwurst, des hôtels à la gloire d’objets de voyages improbables, une bibliothèque triée par couleurs, une photo de palmiers sombres qui fait peur et son histoire de famille un peu partout en filigrane.

Voyage dans un cabinet de curiosité où l’on boit du vinaigre dans des verres à pied sous l'oeil intrépide de Jérome, le chien en céramique. Chez la photographe, peintre, graphiste et chanteuse de la Chaux-de-Fonds, il y a le tableau d’une bratwurst, des hôtels à la gloire d’objets de voyages improbables, une bibliothèque triée par couleurs, une photo de palmiers sombres qui fait peur et son histoire de famille un peu partout en filigrane.

Chez Chloë Lombard

18 février 2021
Voir plus

Chez la comédienne lyonnaise, lausannoise d'adoption, on a tiré au sort un livre dans sa bibliothèque, on a écouté des messages de ses potes sur une clé USB, on a rendu sa liberté au théâtre et on a fini par grimper sur son toit pour se faire gifler par une vue hyperbolique.

Chez la comédienne lyonnaise, lausannoise d'adoption, on a tiré au sort un livre dans sa bibliothèque, on a écouté des messages de ses potes sur une clé USB, on a rendu sa liberté au théâtre et on a fini par grimper sur son toit pour se faire gifler par une vue hyperbolique.

Chez Xavière Sennac

11 février 2021
Voir plus

La programmatrice de la Case à Chocs nous invite dans sa péniche pour écouter des compil, aiguiser ses couteaux, discuter de son hibernation culturelle, puis de la truite et du bouc qui décorent son nid. Au passage, Xavière nous dévoile son vaccin anti-déprime.

La programmatrice de la Case à Chocs nous invite dans sa péniche pour écouter des compil, aiguiser ses couteaux, discuter de son hibernation culturelle, puis de la truite et du bouc qui décorent son nid. Au passage, Xavière nous dévoile son vaccin anti-déprime.

Chez Josette Seydoux

4 février 2021
Voir plus

Chez Josette, il y a des bougies, un skate, un Croc’Menu, une lampe verte, une maison des câlins dessinée au mur, du papier irisé qui inspire, une chambre triangle et une douche à confidences.

Chez Josette, il y a des bougies, un skate, un Croc’Menu, une lampe verte, une maison des câlins dessinée au mur, du papier irisé qui inspire, une chambre triangle et une douche à confidences.

Chez Thomas Flahaut

28 janvier 2021
Voir plus

Avec Thomas, on discute de son dernier roman : Les nuits d'été, de politique, de luttes ouvrières et de la honte social qui mène à la littérature. On s'enfonce aussi dans son canapé pour l'écouter lire un extrait accompagné de sa guitare qui crache du drone... sans oublier de rendre hommage à sa PS4, amie fidèle en cette période d'immobilisme forcé.

Avec Thomas, on discute de son dernier roman : Les nuits d'été, de politique, de luttes ouvrières et de la honte social qui mène à la littérature. On s'enfonce aussi dans son canapé pour l'écouter lire un extrait accompagné de sa guitare qui crache du drone... sans oublier de rendre hommage à sa PS4, amie fidèle en cette période d'immobilisme forcé.

Chez Louis Schild

21 janvier 2021
Voir plus

Le bassiste lausannois nous accueille dans sa chambre à roulettes, avec vue sur les jardins. Puisqu'il vit la musique comme un phénomène total, on discute de partage, d'intégrité, d'humilité, et puis de ce que ça représente pour lui de vivre de son art, ou plutôt, avec son art.

Le bassiste lausannois nous accueille dans sa chambre à roulettes, avec vue sur les jardins. Puisqu'il vit la musique comme un phénomène total, on discute de partage, d'intégrité, d'humilité, et puis de ce que ça représente pour lui de vivre de son art, ou plutôt, avec son art.

Chez Cyrielle Formaz

14 janvier 2021
Voir plus

Chez Cyrielle, il y a un chat, un mur d'images, un home studio, une dizaine de guitares, deux posters d'hommes nus (mais pas trop), des bonnes tisanes, une chanson inédite en acoustique et des carnets avec des rêves à l'intérieur.

Chez Cyrielle, il y a un chat, un mur d'images, un home studio, une dizaine de guitares, deux posters d'hommes nus (mais pas trop), des bonnes tisanes, une chanson inédite en acoustique et des carnets avec des rêves à l'intérieur.

Chez Gina Proenza

17 décembre 2020
Voir plus

L'artiste et curatrice Gina Proenza vit dans une irréductible petite maisonnette au milieu des immeubles du centre ville de Lausanne. Chez elle, on a plongé dans une trappe au milieu de la cuisine, emprunté un escalier de métal en colimaçon, reniflé un parfum senteur "chaleur" et écouté un coquillage qui renferme le bruit de la mer, d'il y a 500 ans.

L'artiste et curatrice Gina Proenza vit dans une irréductible petite maisonnette au milieu des immeubles du centre ville de Lausanne. Chez elle, on a plongé dans une trappe au milieu de la cuisine, emprunté un escalier de métal en colimaçon, reniflé un parfum senteur "chaleur" et écouté un coquillage qui renferme le bruit de la mer, d'il y a 500 ans.

Chez Rea Dubach

10 décembre 2020
Voir plus

La chanteuse, musicienne et compositrice bernoise vit depuis quelques mois dans son studio, dans une vieille ferme au milieu d'un champ. Elle nous guide sous les toits entre les instruments de musique, les feuilles manuscrites qui jonchent le sol et le poêle à bois. Pour Rea, être chez soi, c'est d'abord habiter complètement son corps et garder le focus sur soi, son intégrité, ses envies et son travail de création.

La chanteuse, musicienne et compositrice bernoise vit depuis quelques mois dans son studio, dans une vieille ferme au milieu d'un champ. Elle nous guide sous les toits entre les instruments de musique, les feuilles manuscrites qui jonchent le sol et le poêle à bois. Pour Rea, être chez soi, c'est d'abord habiter complètement son corps et garder le focus sur soi, son intégrité, ses envies et son travail de création.

Chez Abstral Compost

3 décembre 2020
Voir plus

Jonathan Dumani nous invite dans son antre créatif à la Chaux-de-Fonds. Une vieille maison qui sent bon la confiture d'églantier et la mandarine. Entre le poêle en céramique et les jouets de son fils, on a discuté rap et poésie de la marge. Pour terminer, les sons et les mots nous ont conduits jusqu'à son bûcher pour d'ultimes confidences.

Jonathan Dumani nous invite dans son antre créatif à la Chaux-de-Fonds. Une vieille maison qui sent bon la confiture d'églantier et la mandarine. Entre le poêle en céramique et les jouets de son fils, on a discuté rap et poésie de la marge. Pour terminer, les sons et les mots nous ont conduits jusqu'à son bûcher pour d'ultimes confidences.

Chez Loïc Grobéty

26 novembre 2020
Voir plus

Le bassiste et boss du groupe Convulsif nous invite hors du temps, dans sa maison en face du lac de Joux. Couché par terre dans son local de répète, on se fait masser par le drone puissant de sa contrebasse et chatouiller les tympans par le silence assourdissant des grands espaces.

Le bassiste et boss du groupe Convulsif nous invite hors du temps, dans sa maison en face du lac de Joux. Couché par terre dans son local de répète, on se fait masser par le drone puissant de sa contrebasse et chatouiller les tympans par le silence assourdissant des grands espaces.

Chez Dany Digler

5 novembre 2020
Voir plus

Chez Dany, la porte d'entrée est toujours grande ouverte et il y a de la musique dans chaque pièce. En exclusivité et en direct live, il nous joue même un morceau du nouvel album de Trash Mantra.

Chez Dany, la porte d'entrée est toujours grande ouverte et il y a de la musique dans chaque pièce. En exclusivité et en direct live, il nous joue même un morceau du nouvel album de Trash Mantra.

Chez Pascal Lopinat

29 octobre 2020
Voir plus

En Résidence chez Lopi le musicien, il y a de la tisane, de la guitare douce, une odeur de fondue et une performance expérimentale avec des ondes radio.

En Résidence chez Lopi le musicien, il y a de la tisane, de la guitare douce, une odeur de fondue et une performance expérimentale avec des ondes radio.

Dans les petits papiers de Marie Gyger

27 octobre 2020
Voir plus

L'artiste visuelle et productrice des expositions de Fri Art nous fait visiter son grenier

L'artiste visuelle et productrice des expositions de Fri Art nous fait visiter son grenier