Valais

« Désemballer » ses achats directement au magasin

9 août 2017

Dès le 1er janvier 2018, les valaisans paieront la taxe au sac poubelle pour participer à la valorisation de leurs déchets.

Et le village de Chamoson a trouvé une astuce pour éviter que les futurs sacs poubelles taxés se remplissent trop vite. Dans un article du Nouvelliste, on apprend que la concordia du village propose aux clients du magasin de reprendre les emballages des produits qu’ils achètent.

‘Une fois que vous êtes passés à la caisse vous pouvez vous arrêter avant la sortie, désemballer tous les produits et laisser les emballages sur place'

Un container a été mis à disposition pour le plastique et un autre, pour le carton.
Même si cette initiative fera du bien au porte-monnaie des consommateurs, on est encore loin du zéro déchet prôné par les magasins qui vendent des produits en vrac. Selon la responsable d’un magasin bio qui vend des produis en vrac à Sion, cette pratique est louable mais elle ne change pas grand-chose à la masse de déchets superflus. Selon elle, il faut s’attaquer au suremballage en amont et sensibiliser les gros producteurs.
Mais l’idée valait quand même la peine d’être partagée ! Peut-être qu'elle fera des petits. Ils sont malins et créatifs les Valaisans… dès qu’ils doivent mettre la main au porte-monnaie.

Les élections valaisannes sous la loupe des humoristes

20 mars 2017

Les humoristes Sandrine Viglino, Jean-Louis Droz et Thomas Wiesel ont suivi les élections cantonales en Valais. Et chacun a sa propre idée sur la question. Mais d’abord, petite piqûre de rappel.

Dimanche, les Valaisans s’offraient un Conseil d’Etat tout neuf (ou presque). Et une fois n’est pas coutume, il a soufflé un vent de changement du côté du Vieux-Pays. La grosse surprise, c’est évidemment l’UDC Oskar Freysinger qui termine 6e, une place synonyme de retraite politique forcée. Du moins, pour l’instant.

L’UDC assiégée offre son siège

Cette non-élection profite au PLR Frédéric Favre qui fait son entrée au gouvernement. Pratiquement intouchables, les 3 candidats PDC composent le trio de tête devant la socialiste Esther Waeber-Kalbermatten.

 

Les résultats sont tombés donc, et mettent un point final à une campagne souvent très agressive. Alors pour détendre un peu l'atmosphère, on a demandé à 3 humoristes de nous livrer leur regard sur ces élections cantonales. Le Valaisan Jean-Louis Droz, la Valaisanne Sandrine Viglino et le Vaudois Thomas Wiesel ont répondu à nos questions. La politique, parfois, c'est cocasse.

Plus d'articles