Mi casa es su casa

Moldavie –> Suisse –> Mi casa es su casa

26 juin 2015

Les portes de Chisinau, capitale de la Moldavie
Iulia a grandi à Chisinau, la capitale de la Moldavie.

Il n'y a que cinq mois que notre invitée de la semaine est arrivée en Suisse. La jeune Iulia, 25 ans, a grandi en Moldavie, pays devenu indépendant de l'ex-URSS en 1991. Elle découvre aujourd'hui un mode de vie plus occidental à l'occasion d'un stage d'une durée déterminée à Fri-Son, Fribourg. On en a profité pour lui demander de nous parler de son pays, petit territoire méconnu, encastré entre la Roumanie et l'Ukraine. Elle nous raconte à la fois son enfance heureuse, les gens ouverts et les difficultés économiques et sociales.

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview de Iulia

Léonie

Burundi –> Grèce –> Suisse –> Mi casa es su casa

18 juin 2015

Bujumbura
La capitale du Burundi, Bujumbura, où est né et a grandi Alain. Photo: burundi-agnews.org

Mi casa es su casa reçoit cette semaine Alain, du Burundi. C'est dans la capitale, Bujumbura, qu'il a passé son enfance et mené ses études. Mais il a choisi de quitter son pays qui le privait de perspectives d'avenir. Il est arrivé en Suisse en passant par la Grèce, premier pays pour lequel il a obtenu un visa. Plus de vingt ans après, il témoigne de son intégration réussie, et se souvient de son enfance heureuse et du traumatisme de la guerre.

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview d'Alain

Léonie

Mauritanie –> Suisse –> Mi casa es su casa

12 juin 2015

Nouakchott, capitale de la Mauritanie
Aliou est né et a grandi à Nouakchott, une ville toute jeune, fondée dans les années 1950.

Aliou nous emmène cette semaine à la découverte d'un pays méconnu. Gigantesque territoire situé entre le Maroc et le Sénégal, la Mauritanie est en bonne partie recouverte par le désert du Sahara. C'est ce qui explique que malgré sa superficie, elle ne compte que trois millions d'habitants. Aliou s'est depuis peu établi en Suisse avec sa femme, une Suissesse qui a longtemps vécu en Afrique, et leur jeune fils. Mais il raconte pour nous l'histoire de son pays et celle de son père, un homme sage à qui on venait demander conseil, et sa joie de découvrir que, comme dans la tradition des peuples peuls, la vache tient une place importante dans son pays d'accueil…

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview d'Aliou

Léonie

Sénégal –> Suisse –> Mi casa es su casa

5 juin 2015

La plage de Dakar
Dakar, la capitale du Sénégal, où a grandi Karim.

« Tous les jeunes, dans le monde entier, ont envie de partir un jour. » C'est ainsi que Karim, né à Dakar, capitale du Sénégal, explique pourquoi il a quitté son pays. Mu par l'appel du voyage, la curiosité de découvrir d'autres cultures, il a répondu à l'invitation d'Helvètes rencontrés sur place, qui lui proposaient de venir découvrir la Suisse. A son second voyage, il a rencontré celle qui allait devenir sa femme, et ça fait maintenant 26 ans qu'il s'est établi ici. Mais le Sénégal, il l'a toujours « dans la peau », dit-il, et c'est avec fierté qu'il parle de ses racines africaines, des paysages et des jeux de son enfance ou de Senghor le poète…

Rediffusions samedi de 12h à 13, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview de Karim

Léonie

Etats-Unis –> Suède –> Suisse –> Mi casa es su casa

22 mai 2015

Wichita, Kansas
La ville plate de Wichita, au Kansas, où Branch a grandi. (Photo: www.mapio.cz)

C'est dans l'Amérique profonde que notre invité de la semaine a grandi. Branch vient de Wichita, la plus grande ville du Kansas, née de l'industrie aéronautique notamment. Du plein centre des Etats-Unis, il est ensuite parti vers les côtes pour se former comme mime. C'est dans ce cadre-là qu'il a rencontré une Suédoise, avec qui il a vécu à Stockholm. Ce n'est qu'à la quarantaine qu'il est arrivé en Suisse, où il est marié et vit désormais depuis 25 ans. Dans Mi casa es su casa, il raconte son enfance, la période de la guerre du Vietnam à laquelle il a échappé, son apprentissage des langues et son intégration dans son nouveau pays.

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview de Branch

Léonie

Bolivie –> Suisse –> Mi casa es su casa

8 mai 2015

La Paz
Patricia a grandi à La Paz, capitale administrative de la Bolivie, entre des sommets qui culminent à plus de 6000 mètres d'altitude.

Nous faisons cette semaine la connaissance de Patricia, Bolivienne établie en Suisse depuis 23 ans. Elle a grandi à La Paz, capitale administrative de la Bolivie, à 3600 mètres d'altitude. Mais elle a eu l'occasion de voyager dans son pays avant de rencontrer celui qui allait devenir son mari, un touriste suisse… Dans Mi casa es su casa, Patricia raconte son enfance, le climat qui régnait sous la dictature, les traditions de son pays et son intégration en Suisse, passée notamment par l'apprivoisement du français.

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview de Patricia

Léonie

Madagascar –> Suisse –> Mi casa es su casa

24 avril 2015

Le port de Tamatave, Madagascar
Hectorine a grandi à Tamatave, ville portuaire ouverte sur l'océan Indien, sur la côte est de Madagascar.

Mi casa es su casa prend cette semaine la direction de Madagascar, avec Hectorine aux commandes. Elle est née à Tamatave, la deuxième ville du pays, où elle a connu la pauvreté et la faim, avant de rencontrer un touriste suisse avec qui elle a fini par se marier. Au micro de GRRIF, elle raconte aujourd'hui les souvenirs de son île, le choc de son arrivée dans l'hiver suisse en janvier 2001, son intégration dans son nouveau pays et son engagement pour aider les plus démunis des Malgaches, via son association, Swissmada.
 

Rediffusions samedi de 12h à 13, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview d'Hectorine

Léonie

Ukraine –> Suisse –> Mi casa es su casa

16 avril 2015

Zaporijia
Anna a passé une enfance heureuse à Zaporijia, une ville de l'est de l'Ukraine.

Mi casa es su casa reçoit cette semaine Anna, 31 ans, née en Ukraine sous l'ère soviétique. C'est par amour qu'elle est arrivée en Suisse, il y a cinq ans, où elle donne aujourd'hui des cours de russe. Au micro de GRRIF, elle revient sur son enfance modeste mais heureuse, évoque l'accession de son pays à l'indépendance et nous aide aussi à mieux comprendre le conflit séparatiste qui déchire l'est de l'Ukraine.

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview d'Anna

Léonie

Cameroun –> Suisse –> Mi casa es su casa

9 avril 2015

Douala, deuxième ville du Cameroun
C'est à Douala, capitale économique du Cameroun, que Charly a grandi.

Bangangte
Le marché de Bangangte, lieu d'origine des parents de Charly

On voyage cette semaine sur les traces de Charly, entre le Cameroun et la Suisse. Âgé de 38 ans, marié et père de deux enfants, il a passé son enfance à Douala, la capitale économique du Cameroun. C'est là qu'il a choisi la voie de l'informatique, une voie qui l'a mené jusqu'en Suisse pour parfaire sa formation au sein de la Haute Ecole d'Ingénierie à Yverdon. Dans Mi casa es su casa, il raconte aujourd'hui ses souvenirs du pays, le sacrifice de ses parents pour lui donner cette chance et l'association qu'il a créée pour développer la formation au Cameroun.

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview de Charly

Léonie

Belgique –> Congo belge –> Suisse –> Mi casa es su casa

26 mars 2015

Gembloux, Belgique
Georgette a vu le jour il y a 82 ans à Gembloux, dans la province de Namur, en Belgique.

C'est une vie mouvementée qui nous est contée cette semaine dans Mi casa es su casa : celle de Georgette, 82 ans, l'esprit vif et le verbe franc. Née en Belgique où elle a vécu la Seconde Guerre mondiale et la libération, elle est ensuite devenue l'épouse d'un ingénieur des eaux et forêts section tropicale. C'est cette spécialisation qui l'a conduite à s'installer, avec son mari, dans ce qui s'appelait à l'époque le Congo belge. Onze ans plus tard, l'indépendance de l'ancienne colonie l'a obligée à revenir en Europe. Après plus d'un demi-siècle passé en Suisse, elle se souvient de son enfance marquée par la guerre, de son aventure dans la brousse congolaise et de son intégration dans son pays d'adoption.

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L'interview de Georgette

Léonie

Plus d'articles