Moteurr… action.

16 janvier 2013

Cinéma
Dans l'obscurité feutrée des salles, il se passe des choses indésirables.

Séance cinéma pour se détendre, se divertir, laisser voyager son imagination… Mais c'est sans compter les éléments extérieurs qui viennent perturber l'imagination la plus innocente.

Le grrain de sable :

Léonie

Vesperal

15 janvier 2013

Traitement du soir ?

cf. Vesperal

Des effluves sonores sombres et oniriques qui s'esssaient au 666. Je teste la culture musicale de Vesperal en m'immergeant dans leur monde surnaturel d'électro-harpe. Vesperal est un de ces rares groupes qui réussissent à transcender le temps, sans même en avoir conscience. Ils s'amusent comme des gamins, pressent sur des boutons et pincent des cordes, mais ils produisent une ambiance située quelque part entre un crépuscule médiéval et l'aube d'un siècle futur. Et j'ai pas tellement envie de croire que c'est uniquement l'alliance ordinateurs-harpe qui fait tout ça. Ce serait trop facile.

mL

Rediffusion dans la nuit de jeudi à vendredi, minuit, et dimanche, 19h.

 

Si tu fais 6, 666!

C’est beau et ça s’entend : Maisons volantes

15 janvier 2013

Flying houses de Laurent Chéhère

Pas besoin de ballons Disney pour faire flotter les maisons dans les nuages…

… Laurent Chéhère leur donne les ailes du photomontage.

Dès qu'on sort le mot « photomontage », c'est un peu de la magie qui disparaît. C'est comme si le spectacle incroyable qui se joue sur le cliché devant nous se dégonflait en grosse farce vulgaire.

Mais la série FLYING HOUSES du français Laurent Chéhère parvient à maintenir la poésie en vie.
Malgré les définitions cartésiennes, ses photomontages nous font toujours rêver.
 

Ce photographe, ancien publicitaire distingué chez AUDI ou NIKE, a tout plaqué pour un tour du monde.
Au fil de ses escapades, notre artiste a immortalisé tout un tas de logis différents. Ça va de l'immeuble délabré à la vénérable bâtisse de l'époque Victorienne, en passant par la caravane ou le chapiteau de cirque. Mais Laurent Chéhère ne les laisse pas moisir sur leurs fondations, il installe ces home sweet home dans le ciel. Flottants. Comme dans UP (Là-Haut, de Pixar et Disney) mais sans les ballons.

Les maisons se sont échappées de leurs quartiers. Elles planent comme des bulles dans le firmament. Tantôt ancrée aux fils des réseaux téléphoniques et électriques, tantôt complétement à la dérive.
 
Flying Houses, les bâtisses aériennes de Laurent Chéhère. Du photomontage, mais en bien.
 
Stève

Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn de Ben Fountain

15 janvier 2013

Couverture du livre Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn de Ben FountainFin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn de Ben Fountain, chez Albin Michel

Note 1R sur 3

In the mood for livre

À quoi pense un soldat de 19 ans, qui revient d'Irak et qui est utilisé par son propre pays comme un vulgaire sac de viande ?

Billy, le héros de Ben Fountain, et sa compagnie Bravo – 7 soldats, 1 sergent -, se retrouve exhibé au stade de Dallas le jour de Thanksgiving.
Pendant ces quelques heures au stade, on va vivre les flashbacks de la guerre, les 2 semaines américaines de la compagnie, et surtout, les intenses réflexions de Billy sur un pays dirigé par la publicité et l'argent.

 

Merryl

Lafesse et Baffie, c’est so has been

15 janvier 2013

Gonzague est aussi un imposteur à ski
Gonzague est aussi un imposteur à ski

Ouais, ok, y'a quelques Lafesse qui restent culte. Mais aujourd'hui, la caméra cachée est 2.0. Gonzague est prof d'uni, mais pas du genre chiant. Il aime aller dans la rue pour emmerder le monde. Et récemment, c'est en Suisse qu'il a sévit, à Thyon. Et il le fait plutôt bienâ…

Mais passer après ces monstres sacrés, ça file pas des complexes ?

Souvent, dans les caméras cachées, c'est pas le mec qui les organise qui est le plus drôleâ… Par exemple dans celle-ci, la star, c'est clairement Victor.

Gonzague désarçonné

Bref, ça a plein d'avantage de bouder la télé, et de sévir uniquement sur internet. La participation des internautes en est un, et pas des moindres. Mais est-ce qu'on peut en vivre ?

Vous retrouvez tous les défis de Gonzague sur son site internet. Histoire d'imprimer sa tête et de pas vous faire piéger la prochaine fois qu'il passe à Tyion.

Cédric

Oublier Flamby, Hollande a grandi. Il est devenu chef de guerre au Mali

14 janvier 2013

hollande

Depuis, l'armée française s'en donne à coeur joie dans le Nord du Mali pour « libérer » le pouvoir des jihadistes et stopper leur avancée.

Hollande joue les justiciesr et hier, par ses forces armées, le destin d'au moins 60 méchants aurait été scellé. Les jihadistes n'ont pas tardé à répondre à Monsieur le Président de la République. Depuis le Mali, ils ont annoncé qu'ils frapperaient la France en plein coeur.

Quand François Hollande devient Guimauve le Conquérant

Et la propagande du Président, à 20h, sur France 2

Bon, on vous le donne en avance rapide. Et même comme ça, c'est plutôt péniible.

Aurélie

Pomper n’est pas tromper !

14 janvier 2013

Jimi copie...
Jimi copie…

Ouuuh le vilain !

« Hey Joe » de Jimi Hendrix, ben en fait ça se pourrait que ce soit pas de Jimi Hendrix…

Il semblerait qu'en fait « Hey Joe » soit un titre de Billy Roberts  

L'agent Jean-Treparderrière mène l'enquête !

Et vous qu'en pensez-vous ?

L'agent Jean-Treparderrière est inquiet !

La version originale de « Hey Joe » par Billy Roberts

La version de « Hey Joe » par Jimi Hendrix

Régis

Music-aïe !

12 janvier 2013

Bob Dylan avant les soucis !
Bob Dylan avant les soucis !

Dylan, garre à ton fisc !

On s'intéresse à Bob Dylan, un artiste légendaire qu'on ne présente plus !

Son novel album s'appelle «The 50th Anniversary Collection». 

On en parle dans Music-aïe

 

 

Bob Dylan dans Music-aïe !

« Like a rolling stone » de Bob Dylan

Régis

Les Démineurrs fouillent les poches des partis politiques

11 janvier 2013

francs suisses
… et on trouve des trucs chouettes.

Comment tourne le petit monde de la politique en Suisse ?

Qui donne des sous à qui, et combien ?

La transparence des financements n'est visiblement pas notre fort. La semaine passée, les Démineurrs nageaient en eaux troubles.

L'avis éclairé de Lise Bailat, journaliste parlementaire pour Le Matin

Les lobbies, ça fait mal ? Lise Bailat.

« Des enveloppes sous la Coupole », un docu réalisé par des bons jeunes du coin.

Josquin Chapatte, Valentin Theubet, Benjamin Corbat

Il y en a à qui un financement secret des partis convient : Isabelle Moret.

Parlementaire et vice-présidente du Parti Radical Suisse

Ce politiciens qui adorent rédiger des lois…

Pourquoi n'en pondent-ils pas une pour réglementer le financement des partis politiques ?

 La rédaction : Léonie, Mélanie, Aurélie