GRRIF t’a sondé !

30 mai 2012

pile de disques

Moins douloureux et plus amusant qu'une inspection (avec gants en latex) à la douane, GRRIF a fouillé, analysé, comparé et chiffré  ton ressenti sur quelques titres de la programmation musicale via un premier sondage. Pourquoi ? Afin d'être encore plus prêt de tes attentes. Comment ? Avec le recul nécessaire pour ne pas se laisser manipuler par les chiffres qui, une fois tordus dans tous les sens, disent tout et son contraire.

Résultat de ce premier sondage (roulement de tambour facultatif) : Dans la catégorie « titres préférés » The National Fanfare of KadebostanyJack White et Alt-J occupent les 3 premières marches du podium. Si le résultat de Jack White (le favori) ne surprend personne, on peut en revanche se réjouir de voir la présence d'artistes plus difficile d'accès comme Alt-J et The National Fanfare of Kadebostany. Suivent Friends, General ElektriksThe Black Keys, Django Django et Timid Tiger. Enfin, Willy Moon et The Cribs arrivent bons derniers de cette  folle course à la popularité. Fin de l'histoire ?

Pas vraiment. Les plus malins d'entre vous sont déjà en train de se demander. « Mais qu'en est-il des titres que l'on ne veut plus entendre sur GRRIF ? En tout cas pour l'instant ? Mmmh ? Bande de sondeurs pervers ? ». Excellente question. Voici le classement. En tête des artistes casse-pieds : The Cribs come on, be a no-one (normal, il était le titre le moins aimé), The National Fanfare of Kadebostany walking with a ghost (ça se complique il était le titre préféré), Django Django storm (là aussi normal), Alt-J fitzpleasure (ce sondage devient une farce) Jack White sixteen saltines (non mais sérieux ça n'a pas de sens ?).

Pour faire simple : les titres les plus appréciés sont aussi ceux qu'on a envie d'entendre moins souvent. Pareil pour les titres les moins aimés. Une logique pure et implacable voudrait donc que GRRIF joue plus souvent des titres dans le milieu du classement ? Mmmm pas sûrâ… En conclusion ce premier sondage soulève plus de questions qu'il n'apporte de réponses. Et c'est là tout l'intérêt de la démarche qui s'avère être passionnante ! Une chose est certaine : après ce sondage, Willy Moon et The Cribs ont été mis à l'écart très rapidement. Ca déchiRRe ta RRoutine ? On l'espère.

Fabrice Aeby

Le Ping et le pong selon Barrbamike

30 mai 2012


Le Ping Pong Boum Boum

Connu pour sa rapidité légendaire, barbamike est allé défier, samedi passé, les plus grands joueurs de l'Arc jurassien pour un tournoi amateur qui se tenait au Jardin anglais de Neuchâtel!

Là, il a fait parler toute sa technique pour se faire éliminer au premier tour mais il a quand même pu discuter un peu avec les artistes de la discipline.

Dans l'orde :

explication des règles du jeu / premier match / deuxième match / drague / explication avec un copain de mademoiselle ping pong / interview du président de la manifestation

Du son, mais pas du bon…

29 mai 2012


De la musique à la hauteur du générique de Wayne's World

Les informations appellent la musique. Et quand elles sont moches, tristes ou inutiles, ça amène des chansons très, très moyennes, sauf une! J'espère qu'on sera d'accord sur la même.

Mélanie Kornmayer

Yog, Plonk & RReplonk et GRRIF jouent les piliers de bistrrot

28 mai 2012

Yog
Le groupe chaux-de-fonnier Yog partageant un sirop avec GRRIF.

Ce lundi de Pentecôte s'est terminé en douceur et en bonne compagnie pour GRRIF, en direct de La Chaux-de-Fonds. Nous recevions trois membres du groupe de grindcore Yog. Avec eux, nous avons évoqué la délicatesse et le romantisme de ce style musical. Pour vous faire une idée, allez jeter une oreille sur le site de Yog, en lien ci-dessous!

Puis nous avons eu l'honneur, après Laurent Ruquier, d'interviewer Hubert Froidevaux, alias Plonk ou Replonk – oui, le titre de « Plonk » est remis en jeu chaque jour entre les deux frères ; celui qui arrive le premier au bureau est Plonk pour la journée, jusqu'à minuit.

Plonk & Replonk, c'est un collectif d'éditeurs chaux-de-fonniers, qui s'est fait un nom en détournant des images de cartes postales anciennes, par le biais du photomontage. Aujourd'hui, le temps des deux frères et de leurs complices se partage entre plusieurs expositions simultanées, dont « Hip! Hop! Hô! Police », qui se tient jusqu'à Noël au Musée militaire de Colombier.

Mais si curieux tu es, d'autres infos tu trouveras sur le site de Plonk & Replonk, en lien ci-dessous. Nous recommandons aussi les livres, lots de cartes postales et séries d'autocollants, disponibles également chez les libraires de la région.

Hip! Hop! Hô! Police!
L'expo « Hip! Hop! Hô! Police! » de Plonk & Replonk se tient au Musée militaire de Colombier jusqu'à Noël.

Merci à nos invités pour leur présence ô combien enrichissante!

Salutations distinguées,

Marie-Luce et Léonie

Frrance –> Suisse –> Mi casa es su casa

26 mai 2012

France
Quand Céline a quitté le nord de la France, elle pensait passer quatre mois en Suisse. Elle est là depuis six ans.

L'invitée de Mi casa es su casa cette semaine, c'est une ch'timi. Céline a quitté sa famille et son pays pour un stage de 4 mois en Suisse. Elle est là depuis 6 ans maintenant. Elle nous raconte le pourquoi du comment.

La rréécoute, c'est parr ici!

Vilaine Suisse qui trrie ses trravailleurrs étrrangers

25 mai 2012

Europe
Le parlement de l'Union européenne apprécie peu les manières de la Suisse envers les travailleurs de huit pays membres.

Carton jaune pour la Suisse. Le Parlement européen a adopté jeudi une résolution qui condamne la décision fédérale de limiter l'arrivée de citoyens de huit pays membres de l'UE. Les eurodéputés estiment que l'activation de la clause de sauvegarde est « discriminatoire et illégitime ».

– On veut des détails, on veut des détails!!!

Ben réécoutez le son ci-dessous.

Ci-dessous, les détails:

Révélation

25 mai 2012

DisclosureDisclosure

La révélation de cette semaine est anglaise. Disclosure infiltre la playlist de GRRIF avec What's in your head, un son rond au groove imparable. // Le français Para One fera un retour fracassant avec son nouvel album Passion le 11 juin. Le meilleur morceau est déjà en playlist sur GRRIF : When the night. // On lâche du lest pour quitter les clubs sombres et humides (de transpiration) pour prendre de l'altitude vers des cieux jaune, orange, rose et bleu pastel avec Opossom et son Blue meanies. // Elles sont trois, insouciantes et portent des shorts en jean : Haim distribue son EP gratos via YouTube. Fever ne nous a pas coûté un rond et fera de GRRIF une radio riche à millions. // Bientôt l'été. Déjà Nameless. C'est tout. // L'Australie compte plus de musiciens que de kangourous. The Rubens ne fait pas dans la pop édulcorée et céleste, mais dans le rock bien terreux avec Don't ever want to be found (et bientôt lay it down). //  Aussi direct qu'un penalty tiré par un joueur allemand Hill Valley et Divine Paiste ne s'encombrent pas de détails inutiles et vont droit au but sans complexe avec leur rock sautillant et guilleret. Et comme d'hab' d'autres curiosités dénichées à la force du clic sont à découvrir toute cette semaine sur GRRIF.

Fabrice Aeby

Disclosure

What's in your head ?

Para One

When the night

Opossom

Blue meanies

Haim

Forever

Nameless

E.R.

The Rubens

Don't ever want to be found

Hill Valley

Let's trip to mars

Divine Paiste

Nasty hornets

SAV de GRRIF

25 mai 2012

Mozart

Lettre de Romain

La radio c'est de la merde, surtout quand on l'entend. La merde : c'est toute la musique que les gens veulent entendre… la radio ne prend jamais le moindre risque pour présenter quelque chose de nouveau et ou « underground » à une heure de grande écoute… et c'est triste….

pour exemple j'aimerais bien entendre ça par ex :  Fantomas suivi de Mozart puis un peux de Beast et de Tabula rasa et peut-être Moshe Moshii et pourquoi pas Gainsbourg.

Romain

On vous laissait choisir le type de réponse à donner. Vous avez demandé une réponse bipolaire.

Fabrice Aeby

Réponse de GRRIF