Les Hauts Faits – Guy Fawkes Night

8 novembre 2012

Gunpowder Treason Plot, Gunpowder Plot, Guy Fawkes Day, Guy Fawkes Night, ces appellations ramènent toutes au même événement: le complot de la Conspiration des poudres. Si Guy Fawkes avait réussi son plan, le premier 11 septembre aurait eu lieu le 5 novembre 1605 à Londres. Dommage.

mL

Les Hauts Faits reviennent sur ce plan machiavélique génial, mais avorté

Les Anonymous se sont inspirés de son beau visage

Obladi, OBAMA, how the life goes on (The Beatles)

7 novembre 2012


La frénésie Obama repartie pour quatre ans

Les Beatles l'avait dit dans leur titre « obladi, oblada »: Barack Obama sera de nouveau le président des Etats-Unis pour quatre ans.

Mais on nous a menti.

On nous a menti.

Les discours du perdant et du gagnant, généreusement sponsorisés par iTélé.

« Nous vivons dans la plus grande nation du monde »

Mélanie

Deep Kick

6 novembre 2012

Un loup dans la bergerie du trio neuchâtelois

Deep Kick c'est un morceau des Chili Peppers, époque One Hot Minute. Mais le trio qui m'intéresse n'est pas obnubilé par ce groupe. Il s'inspire aussi d'Incubus, de pop en tout genre, des anciennes productions de la Motown et des Pink Floyd.

Emmené par le batteur, Fantin, qui assure aussi le lead au chant, le trio bosse en dispositif qui n'est pas légion dans le coin. Du coup, l'impact visuel sur scène devient un challenge intéressant. Leurs vidéos font d'ailleurs le buzz sur le web, avec plus de 200'000 vues pour certaines de leurs apparitions fimées. Elles démontrent une maturité certaine et un grand sens du perfectionnement en live (sans vouloir leur faire un compliment). Bien envoyé comme on dit. Ouais, deep kick, quoi!

Sauf que quand j'arrive là au milieu, ça libère tout le côté « 5e dimension » du groupe, en train de préparer son premier album pour 2013. Un DYM qui n'était pas forcément prédisposé à ça, mais c'est du lourd. Enjoy!

Rediffusion dans la nuit de jeudi à vendredi, minuit, et dimanche à 19h.

mL

 

 

 

Pourquoi ils ont pas de chanteur attitré? Hein?

« Stuck on the Wall », extrait de leur dernier EP

Live à Athènes avec plus de 200'000 vues pour la vidéo

C’est beau et ça s’entend : Chaise Bamby

6 novembre 2012

Chaise Bamby - Noé Duchaufour Lawrance

Si le cerf est convoité pour sa selle, désormais son petit sera chassé pour sa chaise.

Bamby, la nouvelle chaise robuste et légère de Noé Duchaufour Lawrance, vient de sortir du bois. Le designer français complète ainsi son curriculum vitae déjà bien impressionnant.

Il s'agit d'un siège à double saveur.

De face, vous serez accueilli par une chaise bien campée sur ses 4 pattes de bois vigoureuses. Surmontées d'une assise rembourrée de blanc molletonneux, dans une forme doucement inspirée des classiques de Eames.

De profil, Bamby se lève. Les pieds de la chaise fuient, se font plus élancés. Comme si notre cervidé se cambrait pour mieux dominer son domaine. Le siège, lui, devient plus aérien. De cocon douillet il se change en feuille.

Cette fois, qui va à la chasse, ne perdra pas sa place.

Stève

Bamby - Noé Duchaufour Lawrance
Bamby – Noé Duchaufour Lawrance

On vous a même dégoté un bout de reportage sur la fabrication.

Bois Sauvage de Jesmyn Ward

6 novembre 2012

Couverture du livre Bois Sauvage de Jesmyn WardBois Sauvage de Jesmyn Ward, aux éditions Belfond

Note 1R sur 3

In the mood for livre

Katrina, on connaît. Mais pas du point de vue de Jesmyn Ward.

Elle utilise la voix d'Esch, une gamine de 14 ans, pour nous plonger dans le quotidien d'une famille pauvre du Sud des États-Unis, quelques jours avant l'ouragan.

 

Merryl

Notrre correspondant aux USA qui n’y connait rrien

6 novembre 2012

Drapeau USA
Just do it

A ce qu'il paraît, il se passe des choses en ce moment aux Etats-Unis. On va se renseigner, mais en attendant, ne vous moquez pas de notre ignorance, vous autres Américains. Vous êtes pas les mieux placés.

De ses propres dires, Jérémie, AKA Ravayek, n'y connait rien en politique américaine. Il est suisse, et son truc c'est plutôt la musique. Mais voilà, depuis cet été, il est aux USA. Un choc culturel.

Quand il est parti pour les States, il n'était même pas conscient qu'une élection se tramait, et que deux candidats allaient se mettre sur la tronche pendant des mois. Bon, il lui a pas fallu longtemps pour le découvrir. Comment ?

Des « machines » électorales hyperactives et omniprésentes, oui, mais si c'était que çaâ… Comme si ça manquait un peu de médiatisation, les électeurs s'en mêlent. Aux USA, ton voisin, c'est la première personne qui va tenter de te faire voter pour son candidat.

T'inquiète Jérémie. Demain, c'est terminéâ… enfin, sauf en cas de presque égalité. Là, tu en as pour 2 mois d'armées d'avocats. Mais tu rentreras, et on te retrouvera peut-être en terrain connu, genre dans un DJ-Set.

God bless you all.

Cédric