Triomphe de la désintégration

20 septembre 2013

of Montrealof Montreal

Envie de rouler cheveux au vent à vous faire vibrer les poils de la moustache ? Enfourchez votre 2 roues et écoutez à fond Triumph of Disintegration, nouvel excellent extrait du dernier album de of Montreal, en exclu sur GRRIF. // Lessons, la nouvelle perle de notre favori S O H N fait soudainement prendre conscience au monde que James Blake n’est pas le sul à être un génie. // Kendra Morris se la joue Lalo Schifrin avec Winding, morceau terriblement old school et offert gracieusement sur le Facebook de la chanteuse. // I’m to Blame de Boardwalk aurait été parfait pour une BO de l’été. Fermons les yeux et faisons « comme si » dans notre pull en laine. // La Femme enfile les perles. Après La Femme, Nous étions deux, place à Packshot, nouvel extrait de leur très réussi premier album. // Découvert avec Your Life Your Call sur GRRIF, Junip revient avec un superbe Walking Lightly. // Ãœber sensuel et pourtant complètement robotique, Château Marmont sort une bombe électronique : Invisible Eye. // Connu pour retourner les dancefloors, Trentemoller sait faire bien plus. Comme par exemple nous emmener dans une introspection profonde et sombre avec Candy Tongue. // Trop compressé, trop travaillé, trop sucré, mais aussi trop bon. Big Black Delta est à la musique ce que le cupcake est à la pâtisserie. // On termine avec deux entrées à écouter entre 16h et 18h dans Cambouis en Buick : Little Sadie de Moriarty et Hitchin’ A Ride de Yuppies.

Fabrice

of Montreal

Triumph of Disintegration

S O H N

Lessons

Kendra Morris

Winding

Boardwalk

I’m To Blame

La Femme

Packshot

Junip

Walking Lightly

Chateau Marmont

Invisible Eye

Trentemoller & Marie Fisker

Candy Tongue

Big Black Delta

Side of the Road

Moriarty

Little Sadie

Yuppies

Hitchin’ A Ride