Tirer la cover à soi

12 septembre 2014

Franz FerdinandFranz Ferdinand

Après un très bon album sorti l’année passée, Franz Ferdinand propose une compilation « Late Night Tales » chez le label indépendant Night Time Stories. Sélection de haute volée avec en introduction une cover de Jonathan Halper. // Weight of Love est sans doute le plus beau morceau du dernier album de The Black Keys. Incontournable. // Workship the Sun, le dernier disque du groupe Allah-Las contient une ribambelle de tracks aussi pop que vintage. GRRIF s’est arrêté à la deuxième piste. // Wampire est toujours aussi cinglé et inventif. La preuve avec The Amazing Heart Attack. // Sans fioriture et complètement à poil, faites un accueil chaleureux à Girlpool avec Jane. // Unkown de The Brian Jonestown Massacre est le genre de morceau à s’imposer comme un classique l’air de rien, discrètement. On prend. // Toujours aussi fresh et groovy, Guts nous tient par la main et fait danser nos pieds avec Man Funk. // Intemporel et immortel, Man-O-To de Nu frise la perfection. // Simple et superbe, Make and Model de Parson Jones aurait pu être le tube de cet été. // On ne le répètera jamais assez, le dernier album de Chet Faker est une merveille. Loin des synthés gonflés aux stéroïdes, To Me dévoile une autre facette du musicien. // Enfin, Metronomy, groupe pop génial rempile avec The Upsetter, morceau d’ouverture de leur dernier disque Love Letters.

Fabrice