The Subdudes

23 septembre 2012


« Substitution »: un premier album aux accents folk, pop et electro

C’est à Moutier que DYM a donné rendez-vous aux Subdudes, dans leur local du Pantographe. Un lieu culturel ouvert et multifonctionnel. Des locaux de répét’, un bar, des concerts, des expos. Avec un principe: tout se monnaie au chapeau. Un endroit menacé aussi, par le musée du Tour Automatique et le manque de soutien des autorités prévôtoises.

Le Pantographe est un centre qui leur est cher, et où ils se produiront samedi 8 septembre pour le vernissage de leur premier album, « Substitution ». Un projet complètement indépendant, enregistré en un temps record. Bob et Joe, les têtes pensantes du groupe, ont tenté de répondre aux questions tordues de Marie-Luce, en parlant de leurs influences et des conditions d’enregistrement de cet album.

L’enregistrement de « Substitution »: explications

Extrait de l’album avec « Melbourne Crocodile »

Et les influences de John Bulter

« Mrs. Innocent », issu de « Substitution »