Metzger und Bauer

10 septembre 2013


Un chef d’oeuvre d’horreur, de monstruosité et de grotesque

C’est ma définition du premier album éponyme de Metzger und Bauer. Ce groupe, c’est un peu comme sentir le souffle démoniaque de Screamin’ Jay Hawkins hanter la caverne de Tom Waits, dans une Amérique où les esclaves des champs de coton crachent leur douleur pour soulager leur âme. Les morceaux de Metzger und Bauer sont pervers, durs et intenses. Ils te prennent les tripes de façon complètement animale. Bam! Pris au piège du boucher. Il va chercher son agriculteur de copain pour te manger à dîner. Rediffusion dans le nuit de jeudi à vendredi, minuit, et samedi à 11h.

Marie-Luce

Podcast de l’émission