Franz Ferdinand : l’interview

30 août 2013

Bob HardyBob Hardy et son doigt

A deux doigts de la rupture, Franz Ferdinand réussit non seulement à ne pas craquer mais à composer un album inventif, sautillant et fracassant. A l’occasion de la sortie de Right Thoughts, Right Words, Right Action et de leur concert samedi passé au For Noise Festival, Léonie a rencontré Bob Hardy. Le bassiste oublié du groupe se livre et parle de ses super-sens lui permettant de mettre en rapport odeur et musique. Interview en 5 parties.

Fabrice

Et si on faisait une pause ?

On ne simule pas !

Les Deap Vally sont super bonnes !

Mes peintures sont pas terribles . . .

Ca sent la mèche de cheveu de Paul Daniels.