Fox Kijango

9 avril 2013


Chanteur, survivor, gueule à ressort!

En pleine résidence, Fox Kijango prépare son nouveau live de vendredi au SAS de Delémont. Il y présentera son dernier album, Chanteur Mortel, un projet sur lequel il travaille depuis plus de 2 ans. Je suis donc allée le déranger dans ses affaires courantes. Avec Fox, il y a matière à polémiquer et à trancher dans le lard. Kijango, c’est un vieux routard de la musique et de la culture. Il a été une des têtes pensantes de plusieurs festivals, il a gagné la Médaille d’Or de la Chanson, il a sorti des disques dans un esprit Do It Yourself et j’en passe. En ce moment, son dernier album est terminé, mais l’artiste manque de moyens pour le faire éditer. Du coup, triturer sa culture musicale, c’est l’occasion aussi de faire un point sans concession sur la situation artistique et musicale de la région, d’évoquer la différence entre les notions de rock et de chanson française, les tremplins et les programmateurs de festivals qui ne prennent plus leurs responsabilités, bref, de s’intéresser au point de vue d’un punk doublé d’un sage. Rediffusion dans la nuit de jeudi à vendredi, minuit, et dimanche, 19h.

Marie-Luce

 

666, le nombre préféré de Fox Kijango qui fait un sans faute!

Ventre de Davos