Effet étrange

3 janvier 2013

Stubborn HeartStubborn Heart

Lorsque l’un des meilleurs groupes de 2012 reprend l’une des plus belles chansons de 1965, ça donne This Strange Effect par Stubborn Heart. Ecrit à l’origine par Ray Davies (The Kinks), le morceau prend un nouvel envol sublime et puissant. // Toujours au rayon des reprises, Jack White insuffle une âme et un son nouveau à Love Is Blindness, interprété la première fois en 1991 par un Bono (U2) sous tranquilisant. // C’est sur Mental Groove Records et c’est une perle : It’s Just A Little Too Late de Wayne Paul. // Avec son groove tranquille mais néanmoins imparable, le groupe Caandides réalise une superbe complainte électronique intitulé Gaas. // On termine avec un gros son qui empeste le diesel et qui fera chauffer la Buick (entre 16h et 18h) ces prochaines semaines : Gold Halo de The Datsuns.

Fabrice

Stubborn Heart

This Strange Effect

Jack White

Love Is Blindness

Wayne Paul

It’s Just A Little Too Late

Caandides

Gaas

The Datsuns

Gold Halo