Attavara

23 septembre 2014


Quand le heavy rencontre le yéyé

On ne le répétera jamais assez: le rock francophone n’est pas mort avec Noir Désir. La preuve avec Feu! Chatterton, pour ne citer qu’eux côté français. En Suisse, il y a Attavara. Un projet genevois, avec des instrumentations très lourdes, inspirées des Dead Weather, et la voix de Charlotte, la chanteuse, située quelque part entre Jacqueline Taïeb et Brigitte Fontaine pour le côté bien trempé du caractère. On découvre la culture musicale d’Attavara au jeu du 666. Rediffusion dans la nuit de jeudi à vendredi, minuit, et samedi, 16h.

Attavara au jeu du 666

Marie-Luce