Aloan

26 février 2013


À l’époque de l’éclatement des genres

En essayant de percer à jour l’univers du groupe d’Aloan, je me rends compte à quel point ce n’est plus d’actu de parler de « genre » de musique. À l’époque, faire du punk par exemple, il y avait toute une philosophie et un idéal de vie derrière. Aujourd’hui, rares sont les groupes qui perpétuent les notions sociales qui se rattachent au genre de musique dans lequel on les range. C’est d’ailleurs certainement pour cette raison que la manie de se créer un genre de musique à soi est devenu légion chez les groupes. Questions musicales, esthétiques et existentielles, un 666 intellectuel avec Aloan.

Marie-Luce

Tout juste ou pas de 666?

Le concept d’In Theory, un morceau, 2 clips