Honduras –> Guatemala –> Suisse –> Mi casa es su casa

30 janvier 2015

La mairie de San Pedro Sula, au Honduras
Dans un décor paisible, la mairie de la ville la plus dangereuse du monde, où a grandi Paola.

C’est au Honduras que Mi casa es su casa nous conduit cette semaine. Paola est arrivée en Suisse il y a 12 ans. Elle a vécu ses toutes premières années dans un village au bord de la mer, avant de partir vivre chez sa tante, dans la deuxième ville et capitale économique du pays, San Pedro Sula – qui détient le triste record de ville la plus dangereuse du monde : le taux d’homicides y est de près de 170 pour 100’000 habitants et 98% de ces meurtres ne sont jamais élucidés.

A 19 ans, Paola a décidé de laisser derrière elle une vie de violence, et elle est partie. C’est au Guatemala qu’elle a rencontré un Suisse, avec qui elle a eu un enfant, avant de venir s’installer ici. Aujourd’hui, elle se souvient de son parcours, raconte sa découverte de l’Europe, son goût pour la fondue et sa quête qui n’est pas encore terminée.

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.

L’interview de Paola

Léonie