Chili –> Suisse –> Mi casa es su casa

20 février 2014

Palais présidentiel de La Moneda, à Santiago du Chili
Lors du putsch militaire qui a renversé le président socialiste Salvador Allende, en 1973, German se trouvait tout près du palais présidentiel de La Moneda.

Mi casa es su casa vous emmène au Chili, terre natale de German. Il a vu le jour dans le sud du pays, avant de partir pour la capitale, Santiago. C’est là qu’il a vécu, en 1973, le putsch militaire mené par Augusto Pinochet contre le président socialiste Salvador Allende, qui y a laissé la vie. German a alors trouvé refuge à l’ambassade du Venezuela. Au même moment, en Suisse, un mouvement populaire demandait au Conseil fédéral d’accueillir des Chiliens réprimés. C’est dans ce cadre-là que German s’est finalement retrouvé en Suisse à l’âge de 21 ans. Aujourd’hui patron d’une agence de voyages à Bienne, il raconte le coup d’Etat, son parcours jusqu’en Suisse et ses souvenirs de son pays autrefois « rêveur » et rattrapé aujourd’hui par le « matérialisme ».

Rediffusions samedi de 12h à 13h, et la nuit de mardi à mercredi de minuit à 01h.
 

L’interview de Herman

L’histoire de ces réfugiés chiliens réclamés par le peuple suisse a fait l’objet, récemment, d’un documentaire. Vous trouverez des informations à ce sujet en cliquant ici. Et voici la bande-annonce.

Pour raconter votre parcours dans Mi casa es su casa, écrivez-moi à leonie@grrif.ch.

Léonie