Vas jouer dehors au lieu de rester croché sur ton ordinateur!

31 juillet 2012

Video games

Hyst-orique

Les jeux vidéo, c’est un peu comme l’humanité. On ne sait pas tellement quand ça a commencé et on ne sait pas comment ça va finir.

Les débuts des jeux vidéo, c’est comme l’image qu’ils projettent sur les premiers écrans, c’est un peu flou. Les avis divergent. Serait-ce dans les années 1950 avec les idées de premières consoles de Ralph Baer, un américain pionnier en la matière? Ou plutôt en 1952 avec OXO, le premier jeu graphique fonctionnant sur un ordinateur? Ou alors en 1958 avec Tennis for Two, un jeu géré par un petit calculateur analogique?

Et bien, c’est 1962 et l’apparition du jeu Spacewar qui met d’accord la plupart des spécialistes pour désigner la naissance des jeux vidéo. Par contre, il faudra attendre 1972 et Pong pour accrocher la manche du grand public.

Pong, une balle et deux petites barres qui lancent ce qu’on appelle l’industrie vidéoludique. Une industrie qui explosera aux Etats-Unis jusqu’en 1983 où elle krache et migre vers le Japon. Puis, il y a Super Mario Bross en 1985 qui popularise à vitesse grand V les jeux vidéo et qui donne un second souffle à cette industrie.

Depuis 2002, le chiffre d’affaire lié aux jeux vidéo dépasse celui réalisé par l’industrie du cinéma. Selon de joyeuses et alléchantes estimations, les consommateurs de ce monde devraient dépenser 2100 milliards de dollars en loisirs numérique en 2012. Et la tendance continue. On attend une augmentation de 130 milliards de dollars de plus par an pour les prochaines années.

Evidemment, les services mobiles représentent une part importante du marché. Tout cela à cause de votre téléphone portable. S’il vous remplit la poche droite, votre téléphone portable et vos achats d’applications semblent vous vider la poche gauche. C’est ce qu’on appelle le jeu de l’équilibre des marchés.

Game Over

Top 10 des meilleures ventes

Breivik et les jeux vidéos

Art du 21ème siècle?

Le jeu vidéo est-il l’art du 21ème siècle?

Une question légitime mais à laquelle les conventions n’ont pas encore répondu. On vous propose de lire l’article de SLATE.FR ci-dessous. Il est super.