Un tailleur du Paraguay invente le costume anti-corruption

24 octobre 2014

Mains qui se passent de l'argent
Photo prétexte (il faut dire les choses comme elles sont).

A Asuncion, capitale du Paraguay, Roberto Espinoza, alias le Grand tailleur Robert, a sa petite réputation – il est notamment le tailleur officiel de l’équipe nationale de football. A côté de ça, il se veut un exemple d’intégrité dans un pays rongé par la corruption, ce qui nous a inspiré ce conte pour (grands) enfants.

Il était une fois…

Roberto Espinosa s’apprête à lancer aussi une ligne féminine, « Lady Ibañez », l’épouse du politicien étant elle aussi impliquée dans le scandale. Il assure que les commandes de ce costume sans poches s’accumulent. Selon lui, « des gens invités à des réceptions en présence de fonctionnaires envisagent de porter ce modèle pour affirmer qu’ils sont incorruptibles ». D’ailleurs, le monsieur dit qu’il s’en fiche de perdre certains clients fonctionnaires. Et toc.

Léonie