The end, etc.

13 février 2013

The end, etc...
A découvrir sur internet dès aujourd’hui, le webdocu « The end, etc… »

Internet + un documentaire + de la fiction + de la musique + de l’interactivité = « The end, etc…« . Un webdocumentaire de société à découvrir en ligne dès aujourd’hui.

C’est un peu compliqué, mais on va quand même essayer de vous expliquer ce que c’est que ce truc (merci aux Inrocks qui ont défriché le terrain, voir le lien ci-dessous). C’est un mélange de témoignages réels, de fiction et de musique originale. Le tout a été filmé en HD, et compilé sur un site internet. Mais il y en a pour quatre heures au total, alors pour rendre l’aventure plus digeste et interactive, l’équipe à l’origine du projet a décidé qu’il n’y aurait ni début, ni fin. Simplement un film uniqué généré par le visiteur lui-même.

En fait, en interagissant, c’est l’internaute qui réalise son propre film, qui peut durer de 5 à 25 minutes. C’est un peu le principe des « Livres dont vous êtes le héros », ou de Château Valmont, mais sans le méchant patron.

Pour que tout tienne ensemble, il fallait un thème global : en l’occurrence, celui de l’engagement et du désengagement. « The end, etcâ… » se divise en trois étapes:

  • En allant sur le site, le visiteur découvre d’abord la vision de l’engagement de la réalisatrice, Laetitia Masson. Sur un nuage de 18 mots qu’elle a sélectionnés, on en choisit trois sur lesquels on clique, et c’est comme ça que l’on génère sa propre version du webdocum.
  • Ensuite, on a la possibilité de voir l’intégralité des séquences réalisées : les portraits documentaires, les fictions (avec notamment Elodie Bouchez) et les musiques originales.
  • Enfin, l’internaute se retrouve face à un mur de mots qui recense tous les termes associés aux séquences. Plus un mot revient, plus il a une place centrale, et quand on clique dessus, ça renvoie vers toutes les vidéos associées à ce terme. On peut aussi rajouter soi-même des mots.

Le mieux, c’est encore d’aller tester soi-même. « The end, etc… » sera mis en ligne dans le courant de la journée (lien ci-dessous).

Léonie