Temps grris = jourrnal des bonnes nouvelles

6 septembre 2012

Les journalistes ont eux aussi des coups de blues. Donc on tourne les mauvaises nouvelles en bonnes nouvelles.