Tatouez-moi du savoir sur les bras

22 juillet 2014

tatouage

Facile, pour retracer l’histoire du tatouage, il suffit de trouver le premier coup d’aiguille. 

Pas facile, en vrai, parce que personne n’est d’accord.

Il y a les historiens qui voient les premiers tatouages en 5300 av. J.-C. On aurait retrouvé le corps momifié d’un chasseur de cette époque dans les Alpes italiennes. Sur la peau du chasseur, des petits signes très stylisés figuraient, principalement situés sur les articulations. Du coup, si l’on suit cette piste, l’origine serait plutôt médicale, pour soigner un mal qui devait ressembler à l’arthrose.

Les Romains se tatouaient aussi. L’usage était là plutôt militaire. Les soldats de la légion romaine était identifiés de cette manière avec un aigle et le nom du général.

Pendant ce temps, en Grèce, ce sont les esclaves qu’on tatouait avec le nom de leur maître, pour qu’ils se souviennent à qui ils appartenaient.

Plus tard au Japon, le tatouage permet de réunir les meilleurs autour d’un même projet.

En prime, un cours pour vous tatouer de manière artisanale.

Mike & Aurélie