Sophie Hunger : Les règles de feu

12 décembre 2013

SOphie hunger

« Ici vous me comprenez mieux qu’à Zürich. »

Curiosité de la nature, bizarrerie de la scène musicale helvétique, doux miracle du bilinguisme, Sophie Hunger était au Bikini Test de la Chaux-de-Fonds le weekend passé. GRRIF est allé à sa rencontre pour qu’elle nous raconte sa nouvelle œuvre : un triple album live, dans un coffret grand comme ça, intitulé : the Rules of Fire.

Elle nous accueille donc dans sa loge encombrée d’un orgue électrique. Une bière à la main, elle se jette sur un fauteuil et nous invite à la rejoindre. « Ici ce sera bien. »

Oui, c’est parfait.

6 ans de carrière

la main de Sophie Hunger
La main de Sophie Hunger

Disque 2 : Archives

On débute par là tout simplement parce que c’est le titre le plus intrigant de ce coffret.  

Disque 1 : Live

Des performances de scène vivantes et qui permettent de corriger les « erreurs » de l’album.

Disque 3 : DVD

En plus d’une vingtaine de chansons live, la suissesse a même glissé à l’intérieur du coffret un DVD de 60minutes, concocté par un web-journaliste de génie : Jérémiah de la Blogothèque.

Juste avant de nous quitter et d’affronter la scène conquise du Bikini Test, Sophie Hunger nous confie qu’elle adore notre région parce qu’elle y comprend les gens comme nul part ailleurs. Ce n’est pas l’accent, ce n’est pas la langue, ce n’est pas le rythme, c’est juste une osmose incompréhensible.

« dans l’Arc jurassien, vous me comprenez mieux qu’à Zürich. »

Alors qu’on rejoint le brouhaha de la foule qui gonfle de plus en plus dans la salle, un sourire niais fond sur notre tronche de cake. Sophie Hunger, 1st lady de la scène musicale Suisse, est devenue notre meilleure copine pour la vie. Juré craché.

Stève