Ottmarr et les 23 nains

4 septembre 2012

Nain de jardin
Le prince Ottmar seul face à son destin.

Les enfants, on les endort avec des histoires à dormir deboutâ… Vous n’êtes plus des enfants, et c’est pas l’heure de dormir, et alors ? Rien que pour le plaisir, voici un conte de notre fabrication maison. Il s’intitule « Ottmar et les 23 nains ».

Il était une fois le prince Ottmar (à ne pas confondre avec le prince Omar du Maroc, dans Top Models). Non, Ottmar, lui, régnait sur la Nati. Il était grand, beau et Allemand. Mais comme tous les princes, il avait à accomplir des missions extrêmement difficiles.

Un jour de début septembre 2012, il appela à lui ses fidèles nains serviteurs, qui étaient au nombre de 23, pour les emmener à Feusisberg, village du canton imaginaire de Schwyz, dans le pays imaginaire qu’on appelle la Suisse. Ce jour-là, Ottmar avait une tâche importante à confier à ses 23 nains. Ils devraient, quelques jours plus tard, livrer un combat à la principauté de Slovénie. Ceci non par haine, car Ottmar et ses nains avaient l’âme en paix, mais pour pouvoir ensuite se mesurer à d’autres nations et royaumes, afin de participer à la grande bataille mondiale de 2014, pour devenir le maître du monde. Oui, Ottmar se la pétait un peu.

Mais sur les 23 nains, le prince ne devait sélectionner que les meilleurs pour le champ de bataille, ceux dont le cœur était le plus pur, ceux dont la tête était la plus dure et les cuisses les plus musclées. Fiers, tous annonçaient leur objectif de victoire. Or, certains nains n’étaient pas au mieux de leur forme en ce premier jour de préparatifs. Il y en avait qui souffraient un peu. (Et parmi ceux qui ne souffraient pas, il y en avait qui avaient l’air de souffrir quand même.) Pourtant, l’heure fatidique approchait. Les nains allaient le lendemain chevaucher jusqu’en Slovénie, où ils livreraient leur combat deux jours plus tard.

Malheureusement, l’histoire ne dit pas, pas encore, ce qui arriva à l’équipage. Mais peut-être bien qu’un jour très prochain, nous vous conterons la fabuleuse et somnolente épopée des « 23 nains au bois dormant ».