On a cultivé des côtes de veau, ou quand des jeunes cuisinent pour les pensionnaires d’un home

11 juin 2015

Une partie des onze élèves au service des pensionnaires du home.
Une partie des onze élèves au service des pensionnaires du home, avec Charlotte Urfer (2ème depuis la gauche)

Hop, les jeunes, aux fourneaux!

C’est ce qu’a fait une classe du Collège des Forges à La Chaux-de-Fonds. Ces onze élèves sont en dernière année d’école obligatoire et depuis deux ans, ils rendent service aux pensionnaires des maisons de retraite du Châtelot, juste en face du Collège. Ils ont notamment fait leurs « commis », comme on dit chez nous et ont cultivé un potager.

Et depuis un an, une fois par mois, les élèves ont dressé la table et préparer le repas pour les aînés. Soutenu par leur enseigant Alfred Béguin, le projet s’appelle « Mon pote âg?. Le but était, entre autres, de responsabiliser les élèves et de favoriser les relations intergénérationnelles.

Puisque les jeunes quittent bientôt l’école, un repas a été organisé hier à midi pour fêter ces deux ans de collaboration. On a suivi le prof et ses élèves pendant la préparation du repas.

Un reportage façon « rêve en cuisine »

Et les personnes âgées, elles ont aimé?

Eric Abbet, intendant aux Maisons de retraite de la ville

Le projet « Mon pote âg? devrait continuer dès la rentrée scolaire avec une autre classe.

Mélanie